MBDA va recruter 1.200 collaborateurs en 2018.

- Publicité -

Avec un carnet de commande de plus de 16 Milliards d’euro, 4,1 milliards d’euro de prises de commande en 2017 pour 3,1 milliards d’euro de facturation, le missilier Européen annonce un plan de recrutement de 1.200 collaborateurs en 2018, soit plus de 10% d’effectifs supplémentaires en un an. Le rapport commandes domestiques sur commandes exports est également excellent, avec 1,6 Md€ de commandes par les pays actionnaires du groupe (France, Royaume-Unis, Italie et Allemagne), alors que les commandes exports se sont élevées à 2,5 Md€.

L’industrie de Défense française est en excellente forme, et de nombreux plans de recrutements massifs ont été annoncés par Naval Group, Thales, Dassault, MBDA et Nexter. Dans ce contexte, une étude précise des conséquences socio-économiques de l’augmentation des commandes, et notamment des commandes domestiques, permettrait de modéliser de manière précise et indiscutable, les équilibres qui définissent l’écosystème défense français, notamment en ce qui concerne le retour fiscal des investissements publics.

Une telle étude permettrait de changer profondément les paradigmes qui régissent la planification de Défense et l’effort de Défense, et permettrait de faire de cet écosystème, non plus un cout, mais une source de revenu pour l’Etat. C’est la Défense à Valorisation Positive, qui a été décrite dans le projet Socle Défense.

- Publicité -

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles