Pourquoi le partage industriel autour du SCAF est-il si compliqué ? Et comment résoudre le problème ?

Dans une interview donné à la Tribune, Dirk Hokke, le directeur général de Airbus Defense & Space, a estimé que sa société devrait prendre en charge le pilotage du programme « Système de Systèmes » du SCAF franco-allemand, provoquant immédiatement l’émotion dans les rangs français, ministère et DGA en tête, qui verraient bien d’avantages Thales en charge de cet aspect.

Le problème récurant du partage industriel dans les coopérations de Défense

Comme pour la majorité des programmes en coopération, la question du partage industriel est cruciale dans le projet SCAF. Mais la nature même du programme rend ce partage beaucoup plus épineux, et les réactions rapidement épidermiques.

En effet, le SCAF est aujourd’hui l’unique programme visant à concevoir un système de guerre aérienne en France comme en Allemagne pour les 50 années à venir. Or, les deux pays disposent d’une industrie pouvant, à peu de chose prés, concevoir le système. De fait, l’arbitrage qui sera rendu condamnera presque à coup sûr une industrie à s’effacer de ce secteur stratégique, pour lequel elle aura préalablement investit des sommes importantes afin d’acquérir les savoir-faire et processus nécessaires à son positionnement.

On retrouve, alors, les mêmes difficultés vis-à-vis du SCAF, que celles rencontrées par Naval Group et Fincantieri pour leur rapprochement, avec Leonardo et Thales comme arbitre : le marché résultant est trop faible pour soutenir l’activité intégrale des deux écosystèmes.

Rafale de l’Armée de l’Air en mission Poker de pénétration nucléaire, un des besoins spécifiques de la France

Une extension européenne très délicate


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR