Le missile DF26 peut atteindre des cibles mouvantes, mais n’est pas l’arme anti-porte-avions ultime

A de nombreuses reprises, les autorités occidentales avaient remis en question la réalité de la capacité des missiles balistiques DF-21 et DF-26 chinois à toucher une cible mouvante, alors que la Chine soutenait que ces missiles étaient conçus pour éliminer les porte-avions occidentaux à longue distance.

Il semble de les derniers essais du missile DF-26 apportent quelques éclaircissement sur le fonctionnement du guidage de celui-ci, et sur sa capacité à toucher un bâtiment comme un porte-avions. En effet, durant cet essai, les forces russes auraient contrôlés la trajectoire du missile en vol, de sorte à le réorienter vers sa cible. Selon les éléments avancés, l’ogive du DF-26, disposant de 4 surfaces de contrôle imposantes, peut ainsi être contrôlé pendant sa phase terminale, pour atteindre précisément sa cible.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR