L’élimination du F35 par l’Allemagne passe mal à l’OTAN

Visiblement, la décision de l’Allemagne de ne pas retenir le F35 comme candidat pour remplacer ses 90 Tornado, ne convient pas du tout à l’OTAN. C’est en tout cas le sens de nombreuses déclarations et publications plus ou moins officielles, en relation avec l’alliance.

Parmi les reproches adressés au gouvernement Allemand, celui d’affaiblir l’alliance en choisissant un appareil qui sera « obsolète » d’ici une dizaine d’année, la « différence de performance entre Typhoon et F35 », et le possible abandon de la capacité à transporter la bombe nucléaire B61. On peut se faire, dès lors, une idée des pressions qu’ont subit les officiels belges pour le choix de l’appareil en remplacement de ses F16, et l’on n’est pas surpris que le gouvernement allemand soit pointé du doigt pour privilégier son industrie (à l’industrie US ?), comme l’est le gouvernement français, soupçonné d’être à l’origine de cette décision. Il est vrai que la France a toujours eu une immense influence sur l’Allemagne en terme de Défense …

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR