Avril 2019, le mois de tous les dangers en Ukraine

Ce mois d’avril s’annonce être potentiellement décisif pour l’avenir de l’Ukraine, dans un contexte d’une immense instabilité.

Coté ukrainien, les élections présidentielles se tiendront le 31 mars (1ertour) et le 21 avril pour le second tour. Si 44 candidats se sont déclarés, 3 semblent être en mesure d’être élu : le président sortant Petro Poroshenko, l’ex présidente Yulia Timoshenko, et l’acteur Volodymyr Zelensky. Or, des résultats de ces élections risquent de dépendre la réaction de Moscou. En effet, le Président Poroshenko est partisan d’une ligne dure contre Moscou et contre le Donbass. En cas de victoire, avec une armée ukrainienne désormais réorganisée et partiellement modernisée, il pourrait être tenté par une campagne visant à reprendre les oblasts formant le Donbass. En outre, certains observateurs craignent que s’il était distancé dans les sondages, il soit tenté de précipiter cette intervention pour reporter les élections et redorer son blason politique par une victoire militaire (potentielle).

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR