Les capacités anti-sous-marines russes et chinoises montent en puissance face à l’US Navy

Si la puissance visible de l’US Navy repose sur ses 10 super porte-avions nucléaires, et la centaine de croiseurs et destroyers qui les accompagne, c’est surtout la cinquantaine de sous-marins nucléaire d’attaque de la classe Los Angeles et Virginia qui lui assure un contrôle presque exclusif des mers du globe.

Or, comme dans de nombreux domaines, le renouvellement de la composante sous-marine a été négligée ces 20 dernières années, perdant de son attrait avec la disparition supposée des conflits de nations, face aux opérations anti-terroristes de grande ampleur comme en Afghanistan et en Irak/Syrie. Si aujourd’hui l’US Navy perçoit en moyenne 2 sous-marins Virginia par an, elle retire du service 2,5 Los Angeles arrivant en limite d’âge.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR