Le renseignement militaire se met à niveau face au Big data

A l’âge informationnel, où les terroristes publient des selfies sur Facebook, où les batailles sont retransmises en direct et où Google Earth révèle des bases militaires secrètes, la quantité d’information à traiter devient, dans le sens premier du terme, inhumaine. Et « ce ne sont pas des analystes supplémentaires, qui résoudront le problème » déclare Jean-François Ferlet, directeur du renseignement militaire.

Face au mur de la Bigdata, la DRM a réuni en février, dans le cadre de l’initiative « Intelligence Campus », des experts de la recherche, de grandes entreprises et de start-up françaises afin de détecter les meilleurs outils de veille et de traitement d’informations disponibles.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR