Pour échapper aux sanctions, la Corée du Nord vole de la crypto-monnaie

La Corée du nord semble tout autant mériter le titre de « Start-up Nation » que la France. Le rapport annuel du comité de sanctions contre la Corée du Nord du conseil de Sécurité de l’ONU a ainsi dénoncé l’utilisation par Pyongyang de cyberattaques et de blockchain afin de contourner les sanctions internationales.        
La cyber-armée nord-coréenne aurait amassé 670 millions de dollar via ses cyberattaques dont 571 en ciblant des plateformes d’échanges de crypto-monnaies entre 2015 et 2018. La blockchain lui permettait d’agir dans l’ombre et de faciliter le blanchiment de ces recettes. Quant aux cibles, personne n’a été épargné. Évidemment, les sites sud-coréens sont touchés comme le site de e-commerce Interpark, mais également des banques indiennes, chiliennes et des institutions financières nord-américaines et européennes.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR