Alliance au sein du gouvernement britannique pour augmenter le budget de la Défense

En dépit de la position très difficile de Theresa May et de son gouvernement, la nouvelle Secrétaire à la Défense, Penny Mordaunt, semble vouloir profondément faire bouger les lignes, en matière de budget alloué à la défense du Royaume, aidée en cela par Jeremy Hunt, le secrétaire aux affaires étrangères.

Tous deux ont annoncé leur ambition de faire croitre le budget des armées « au niveau requis », c’est à dire au niveau nécessaire pour être en mesure de faire face aux bouleversements géopolitiques en cours, qui vont, selon eux (et selon moi), altérer grandement la carte géopolitique mondiale, comme les rapports de forces. Dans le viseur de la secrétaire à la Défense, le renforcement militaire de la Russie, jugé très préoccupant, ainsi que celui de la Chine, mais également de l’Iran, pour ne citer que les puissances les plus évidentes. En outre, le dynamique duo s’en ai pris à la fameuse « règle des 2% » de l’OTAN, qui a agit, pendant de nombreuses années, comme un miroir aux alouettes politique, faisant perdre de vu aux dirigeants les enjeux réels de la Défense pour s’en tenir à une approche purement comptable.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR