Les Forces Spéciales américaines font pression sur l’US Air Force

Le commandement des forces spéciales américaines est très peu satisfait du report annoncé du programme LAA[efn_note]Light Attack Aircraft[/efn_note] par l’US Air Force. En janvier 2019, suite aux évolutions rapides des situations géopolitiques dans le monde laissant craindre la recrudescence de conflits de haute intensité, le commandement des forces aériennes US faisait savoir que le programme LAA était reporté sans donner de dates ultérieures, considérant que les crédits devaient être concentrés sur l’acquisition d’appareils plus performants, comme le F35.

Or, si l’US Air Force prépare aujourd’hui les guerres de demain, le SOCOM[efn_note]Special Operation COmmandant[/efn_note] a un besoin immédiat des capacités que devaient apporter ce programme, notamment celles de pouvoir apporter un appuis feu rapproché aux forces engagés sur des théâtres de faible et moyenne intensité. En effet, un appareil leger, comme le A29, peut rester beaucoup plus longtemps au dessus de la zone d’engagement qu’un chasseur moderne, devant être ravitaillé toutes les heures, pour maintenir la même position. En outre, les couts d’utilisation sont beaucoup plus réduits, permettant de disposer, à cout égal, de plus de capacité de soutien dans la durée.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR