Le destroyer chinois Type 055 : un adversaire de taille !

Depuis sa première apparition dans les chantiers navals de Shanghai il y a 3 ans, le nouveau destroyer lourd chinois Type 055 alimente les spéculations. Il faut dire que la nouvelle classe chinoise a surpris nombre d’observateurs, par sa taille, son armement, et son concept d’emploi, en rupture avec les traditions navales de l’APL.

Le premier Type 055, le Nanchang, est entré en service il y a deux mois, et a participé à la parade navale ayant célébré le 70ème anniversaire de la Marine de l’Armée Populaire de Libération. Long de 180m, et jaugeant selon les évaluations entre 11.000 et 13.500 tonnes, le bâtiment représente un changement profond pour la Marine Chinoise, avec ses 112 silos verticaux, emportant un panachage de missiles anti-aériens longue portée HHQ-9B et moyenne portée HQ-16B, de missiles anti-navires et de croisière YJ-18. Il dispose également d’un canon de 130 mm, d’un système de défense anti-missile HHQ-10 de 24 missiles, et d’un CIWS[efn_note]Close Incoming Weapon System ou système de protection rapprochée[/efn_note], ainsi que de torpilles anti-sous-marines, et d’un hangar pouvant accueillir deux hélicoptères Z9C ou Ka-28 et des drones. Ainsi doté, le Type 055 ne cède qu’aux croiseurs Ticonderoga de l’US Navy et aux Kirov russes.

Départ d’un missile HHQ-9B identique à ceux équipant le Type 055

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

A partir de 5,90 € par mois (3,0 € par mois pour les étudiants) – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR