Peut-on fusionner les programmes SCAF et Tempest dans un unique programme européen ?

Après l’appel de patrice Caine, CEO de Thales, c’est au tour de Guillaume Faury, le CEO d’Airbus, d’appeler au rapprochement des programmes SCAF rassemblant la l’Allemagne, l’Espagne et la France, et du programme TEMPEST menée par le Royaume-unis, avec le soutien de l’Italie et de la Suède. Mais au delà des déclarations d’intention, ce rapprochement est-il pertinent, ou seulement possible, eu égard aux paramètres entourant les deux programmes européens ?

Les leçons du passé

A la fin des années 80, et le début des années 90, l’Europe parvint à developper 3 programmes d’avions de chasse, le Rafale français, le Gripen suédois et le Typhoon rassemblant Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Unis. Ces 3 appareils se sont livrés une guerre commerciale impitoyable au fil des années, entamant les marges des constructeurs, et limitant les bénéfices des programmes exports pour atteindre des seuils industriels permettant des économies d’échelle, que ce soit en terme de conception, fabrication, utilisation et évolution.

Rafale et Typhoon sont deux appareils européens très proches en terme de performances et d’aspects

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR