Avec SCORPION, l’Armée de Terre révolutionne ses capacités de combat au contact

Parmi les principaux programmes de défense européens, le programme français SCORPION tient incontestablement une place toute particulière. Véritablement structurant, il ne prévoit rien de moins que de moderniser en profondeur non seulement le matériel mais aussi les doctrines des unités tactiques de l’Armée de Terre.

Ouvert depuis 2018 a une certaine forme de coopération européenne, via le programme belge CaMo, le programme SCORPION (Synergie du COntact Renforcé par la Polyvalence et l’Info valorisatiON) prévoit le développement de plusieurs nouveaux véhicules, la rénovation d’équipements, mais aussi et surtout la mise en place d’un système de combat infovalorisé, le SICS, qui propulsera l’Armée de Terre française et la Composante Terre belge au premier rang des forces terrestres numérisées.

Prototype de lEBRC Jaguar lors de sa presentation publique Analyses Défense | Artillerie | Belgique
Répondant à une conception novatrice, le Jaguar est un véhicule de combat polyvalent destiné à combattre tous types de menaces.

Le programme SCORPION et l’infovalorisation

Les premières réflexions sur le renouvellement des capacités de combat tactique de l’Armée de Terre remontent à la fin des années 1990, et sont renforcées par les premiers retours d’expérience du conflit afghan. A l’exception des chars Leclerc et des véhicules 8×8 de combat d’infanterie VBCI, le quasi-totalité des véhicules de l’Armée de Terre date des années 1970, qu’il s’agisse du véhicule de transport VAB (Véhicule de l’Avant Blindé) ou des véhicules de combat et de reconnaissance ERC-90 et AMX-10RC.


LOGO meta defense 70 Analyses Défense | Artillerie | Belgique

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les abonnements Classiques donnent accès à
tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.

- Publicité -

Pour Aller plus loin

3 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles