Accord de la Suède, intérêt de la Grèce : la Task Force Takuba prend forme

Annoncée dès 2019 et lancée officiellement au mois de Mars sous l’impulsion de la France, la Task Force Takuba est un groupement européen de forces spéciales destiné à être déployé au Mali afin de soutenir les forces armées locales dans leur lutte contre les groupes terroristes. Devant être déployée avant la fin de l’été 2020, la Task Force Takuba est encore en train d’affiner son dispositif technique.

Cette tâche est particulièrement délicate en pleine épidémie de Covid-19, qui modifie la disponibilité des hommes et des équipements devant être envoyés par chaque pays partenaire. Ces derniers jours, toutefois, plusieurs avancées majeures ont été faite. D’une part, le Parlement suédois a validé la participation des forces armées suédoises à Takuba. Dans les jours qui viennent, ce sera au tour de la République Tchèque de confirmer son engagement au sein de l’initiative européenne. D’autre part, de nouveaux pays –notamment la Grèce– ont témoigné de leur intérêt pour une participation directe au groupement européen. Une très bonne nouvelle pour Takuba après que certains membres fondateurs, comme l’Allemagne et la Norvège, aient refusé de déployer leurs propres forces spéciales au Mali.

Le Parlement suédois a autorisé un déploiement armé au sein de la Task Force Takuba. Celui-ci pourra comprendre jusqu’à 250 personnels sur de courtes durées, incluant un renfort de 100 militaires et un détachement aérien

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR