Londres pourra-t-elle maintenir un pilote à bord de son chasseur furtif Tempest ?

Dans son dernier papier de recherche datant de juillet 2020, le chercheur spécialiste en puissance aérienne du prestigieux Royal United Services Institute (RUSI), Justin Bronk, a émis plusieurs recommandations qui permettraient, au regard des contraintes budgétaires qui pèsent sur la défense britannique, de maintenir une feuille de route crédible pour l’aviation de combat britannique et ainsi soutenir les capacités industrielles et stratégiques du pays. Parmi ses recommandations figure notamment l’idée selon laquelle, il serait préférable d’éluder la présence humaine à bord du futur chasseur de sixième génération Tempest et de « droniser » ce dernier : les gains à la fois économiques mais aussi opérationnels n’en seraient que…

Lire l'Article

La Corée du Sud sort le grand jeu pour vendre son char K2 Black Panther à la Pologne

Si l’acquisition de chars K2 Black Panther sud-coréens par la Pologne n’était, il y a quelques semaines encore, qu’une hypothèse de travail, elle est devenue depuis des plus crédibles, eu égard aux désaccords sur la participation polonaise au programme de char de nouvelle génération franco-allemand MGCS. La proposition très détaillée, et des plus attrayantes, faite par Séoul à Varsovie cette semaine lui confère, désormais, un statut des plus probables. En effet, les autorités sud-coréennes ont, de toute évidence, parfaitement perçu les besoins militaires, industriels, politiques et budgétaires de leurs homologues polonaises, en proposant une offre taillée pour emporter la décision. Ainsi, le K2PL, telle est…

Lire l'Article

La Russie développe un missile sol-air « anti-drone »

Les succès incontestables des drones israéliens et turcs, ainsi que des munitions vagabondes Harop de facture israélienne, mis en oeuvre par l’Azerbaïdjan dans le conflit qui l’oppose à l’Arménie dans le Haut-Karabakh, mettent en avant l’intérêt que représente désormais ces systèmes peu onéreux et très efficaces, mais aussi la nécessité de disposer des moyens adéquats pour s’en prémunir. Dans ce domaine, la Russie semble avoir une longueur d’avance sur les occidentaux, conséquence des nombreuses attaques par drones lancées sur la base aérienne de Khmeimim qui abrite la force aérienne russe déployées en Syrie, qui mirent à rude épreuve leurs systèmes de protection anti-aérienne rapprochée. Si…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR