Pékin renforce les capacités de ses bases aériennes face à Taïwan

Ces dernières semaines, la presse chinoise, notamment les sites d’information anglophones controlés par Pékin, a multiplié les menaces plus ou moins directes et détaillées contre l’ile de Taïwan et ses autorités présentées comme « sécessionnistes ». S’il ne faut guère donner d’importance aux éditoriaux belliqueux et des postures exacerbées de Globaltimes.cn, il en va tout autrement des informations indiquant que Pékin avait entrepris d’importants travaux sur les 3 aérodromes militaires qui font face à la passe de Taïwan, afin d’en accroitre sensiblement les capacités opérationnelles, d’accueil et de défense. En effet, selon des observations satellites récentes, les aérodromes de Longtian, de Huian et de Zhangzhou, tous trois situés entre 135 et 250 nautiques de Taïpei, ont vu leurs infrastructures sensiblement évoluer ces derniers mois.

Ainsi, la base aérienne Longtian, positionnée à 135 nautiques de la capitale taïwanaise, soit 7 minutes de vol, a vu son taxiway principal élargi et agrandi, de sorte à pouvoir faire office de piste de secours si la piste principale de 2500 mètres venait à être endommagée. En outre, deux zones de parking de grandes dimensions ont été construites, permettant à l’aérodrome d’accroitre considérablement le volume d’appareils qu’il peut accueillir, mais également de recevoir des appareils plus imposants. En outre, 5 bunkers ont été construits à proximité de la piste, ceux-ci pouvant servir à entreposer des munitions, des pièces de rechange, ou à l’entretien des aéronefs. Alors que la base aérienne avait une capacité d’accueil de l »ordre de 30 à 40 appareils jusqu’ici, elle peut désormais mettre en oeuvre, si besoin, plus de 90 aéronefs, et ce à proximité immédiate de Taïwan, permettant des rotations rapides des appareils.

plaaf J10 Actualités Défense | Aviation de chasse | Défense antiaérienne
un J-10 ne mettra que 7 minutes pour parcourir la distance entre la base aérienne de Longtian et la capitale taïwanaise, Taïpei, permettant aux forces aériennes chinoises de mener des rotations rapides des appareils au dessus de l’ile pour neutraliser ses défenses et soutenir les offensives de ses propres forces.

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Actualités Défense | Aviation de chasse | Défense antiaérienne

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles