Pékin et Moscou durcissent le ton dans le Pacifique avec une démonstration de force navale autour du Japon

Ces derniers mois, les Etats-Unis, et leurs alliés, ont multiplié les exercices navals de grande ampleur dans le Pacifique, parfois à proximité de la Mer de Chine ou de Taïwan, ce qui à plusieurs reprises provoqua la colère de Pékin. Jusqu’à présent, les réponses navales chinoises furent limitées au déploiement de petites flottilles composées le plus souvent d’un destroyer Type 052D et d’une frégate de lutte anti-sous-marine Type 054A, accompagnés d’un navire de ravitaillement. Dès lors, l’exercice massif rassemblant 5 navires chinois, dont un croiseur Type 055, et 5 navires russes, dont deux destroyers anti-sous-marins de la classe Udaloy, autour du Japon ces derniers jours,…

Lire l'Article

Au bord du gouffre, le turc BMC signe un partenariat avec la Corée du Sud pour motoriser le char Altay

Star incontesté du salon Eurosatory 2018, le char de combat lourd turc Atlay et son fabricant, BMC, ont connu depuis de nombreuses difficultés, suite aux sanctions européennes consécutives à l’intervention turque en Syrie, et aux provocations d’Ankara face à la Grèce en Méditerranée orientale. En effet, le programme phare de l’industrie de défense turque se trouvait, dès lors, privé de composants indispensables à sa réalisation, la transmission et le moteur turbo-diesel fournis par les allemands RENK et MTU, et l’acier composite servant au blindage du char de facture française. Depuis, la ligne d’assemblage du char mise en place par BMC était à l’arrêt, mettant l’entreprise…

Lire l'Article

L’OTAN à l’offensive face à la Russie et aux aspirations européennes de défense

Après la débâcle américaine en Afghanistan de cet été, plusieurs dirigeants européens remirent au gout du jour la volonté de se doter, au sein de l’Union européenne, d’une capacité militaire opérationnelle d’intervention propre, complémentaire de l’Alliance Atlantique, lui permettant d’agir de manière indépendante des Etats-Unis si le besoin se faisait sentir. Pendant un temps, Washington et l’OTAN ne réagirent pas, ou très peu, face à cela, l’image de l’allié américain ayant été écornée. La crise franco-américaine au sujet des sous-marins australiens vint apporter de nouveaux arguments aux piliers d’une autonomie stratégique européenne, France en tête, les Etats-Unis ayant clairement fait la démonstration qu’ils suivaient un…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR