La Colombie devient un « allié majeur » des Etats-Unis

La guerre en Ukraine a engendré une certaine radicalisation au niveau des relations internationales, en Europe bien évidemment, mais également sur l’ensemble de la Planète. Dans ce contexte, le Venezuela du Président Maduro n’a pas manqué de jouer une carte importante, en affichant dès l’entame du conflit un soutien sans faille à Moscou, et en votant systématiquement contre les textes visants la Fédération de Russie aux Nations Unies. Pour Caracas, il s’agit de s’attacher les bonnes grâces du Kremlin, dont le soutien militaire et en terme d’exportation d’armement est indispensable au maintien du régime en place. Si le rapprochement avec Moscou et Pékin date de la période Chavez, il s’est intensifié sous le régime de Maduro, le Venezuela ayant obtenus de la Russie des conditions favorables pour acquérir de nouveaux équipements, en particulier des avions de combat Su-30.

Cette nouvelle étape franchie par Caracas n’est pas sans générer de profondes inquiétudes autour du pays, en particulier en Colombie, alors que les deux pays entretiennent des relations plus que tendues depuis 2015, d’autant que si le budget defense vénézuélien est 12 fois inférieur à celui de son voisin, le pays n’en dispose pas moins d’une force armée bien mieux équipée, alignant notamment des chars lourds T-72, des hélicoptères de combat Mi-35 et des canons automoteurs 2S19 Msta-S dont sont dépourvues les forces armées Colombiennes, longtemps organisées principalement pour la lutte anti-terroriste contre les FARC et la lutte contre les narcotrafficants qui contrôlaient en partie le pays. Dans ces conditions, l’annonce faite le 10 Mai par le président américain Joe Biden, selon laquelle la Colombie rejoignait désormais la liste des pays alliés majeurs n’appartenant pas à l’OTAN, laisse supposer d’un probable durcissement des relations entre les deux pays d’Amérique du Sud.

Contrairement à la Colombie, le Venezuela dispose de materiels lourds adaptés à l’engagement de haute intensité, notamment 92 chars lourds T-72B1 fournis par la Russie

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

A partir de 5,90 € par mois (3,0 € par mois pour les étudiants) – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR