Webinaire : le déni d’accès en Indo-Pacifique – Jeudi 23 juin 2022

Qu’il s’agisse de sa stratégie du « collier de perle » et la mise en place des différentes dimensions de ses « nouvelles routes de la soie », la Chine a avancé ses pions avec rapidité et efficacité au cours des deux dernières décennies et les réalisations concrètes de ces stratégies sont désormais visibles sur l’ensemble de l’arc IndoPacifique. On pense notamment à la construction de nouveaux ports, d’infrastructures et de parcs industriels, à l’acquisition de droits sur des ports existants, à l’ouverture des corridors birmans et pakistanais, à la création d’une base permanente à Djibouti, à la poldérisation puis la militarisation de récifs en mer de Chine…

Lire l'Article

L’Irak annonce avoir commandé des avions Rafale et des systèmes d’artillerie à la France

Alors que le pays fait encore face à une intense rébellion de l’Etat Islamique, que les milices chiites sous controle de l’Iran continuent de prendre de l’ampleur sur son territoire, et que les ambitions turques dans le nord du pays menacent les régions kurdes, l’Irak tente de moderniser ses forces armées, en négociant des programmes de défense avec ses partenaires historiques, Etats-Unis, Russie et France. Pour autant, comme c’est très souvent le cas avec Bagdad, il est très difficile d’y voir clair dans les annonces des autorités irakiennes, qui ne manquent pas de contradictions voire d’informations très improbables, comme celle évoquée en début d’année portant…

Lire l'Article

En ramenant à 57 appareils le programme MMRCA 2, l’Inde accroit les chances du Rafale de s’imposer

En 2001, New Delhi lançait une très importante compétition visant à acquérir 114 avions de combat moyens pour remplacer ses Mig-27 et Jaguar qui devaient arriver en limite d’âge d’ici la fin des années 2010. En 2012, les autorités indiennes annonçaient la victoire du Dassault Rafale, et l’entame de négociations pour la production industrielle locale de ces appareils destinés à l’Indian Air Force. Toutefois, de nombreuses difficultés vinrent handicaper les discussions, notamment concernant la participation de l’industriel d’état HAL, amenant Paris et New Delhi à annoncer en 2015 l’annulation de cette opération, remplacée par une commande ferme de 36 Rafale produits en France. Pour autant,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR