La Suède s’est-elle tirée un balle dans le pied concernant sa candidature à l’OTAN ?

Afin de protéger son ministre de la Justice d’une motion de censure, la première ministre suédoise Magdalena Andersson a négocié un accord avec la député Amineh Kakabaveh suédoise d’origine Kurde et ancienne Peshmerga, lui garantissant de ne pas céder aux exigences turques concernant l’adhésion de la Suède à l’OTAN.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR