La nouvelle politique de recrutement des armées indiennes engendre de nombreuses protestations

Héritières d’une tradition britannique, les forces armées indiennes sont entièrement professionnelles, et les militaires indiens signent, en général, un contrat de très longue durée à l’engagement, jusqu’à 17 ans pour les moins gradés. Pour le gouvernement Modi, cette situation apparaissait problématique, puisqu’il s’agissait de maintenir une force de 1,4 millions de militaires professionnels, dont la masse salariale ne cesse de croire alors que le niveau de vie s’élève dans le pays. A l’instar des forces armées occidentales professionnelles, New Delhi a donc décidé de mettre en oeuvre une nouvelle politique de recrutement pour ses forces armées, avec un premier contrat de 4 ans proposé aux jeunes recrues, et une extension de contrat pour seulement un quart des militaires arrivés à terme de celui-ci, de sorte à mettre en place une pyramide des âges et des grades efficaces, mais surtout afin de rajeunir les effectifs, et sensiblement diminuer le poids de la masse salariale des armées.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR