Les Etats-Unis préparent la livraison de systèmes anti-aériens moyenne portée pour l’Ukraine

Si les armées ukrainiennes reçoivent désormais de manière presque continue de nouveaux blindés et systèmes d’artillerie fournis par les occidentaux, elles souffrent en revanche d’une érosion très significative de ses moyens anti-aériens et anti-missiles, comme de ses moyens aériens. C’est la raison pour laquelle, à de nombreuses reprises, les autorités civiles comme miltaires ukrainiennes ont appelé leurs alliés occidentaux à livrer des avions de combat et des systèmes anti-aériens de moyenne ou longue portée, afin d’être en mesure de contenir les frappes à longue portée menées par les missiles de croisière et avions de combat russes qui frappent presque quotidiennement les grandes villes et les infrastructures ukrainiennes depuis plusieurs semaines. Jusqu’à présent, les Etats-Unis comme les Européens avaient refusé de céder à Kyiv sur ce domaine, officiellement afin d’éviter une implication trop directe dans ce conflit et d’en contenir l’extension. Ces derniers jours, toutefois, la ligne rouge concernant la livraison de systèmes anti-aériens à moyenne portée semble avoir, elle aussi, volé en éclat, comme ce fut le cas avant elle pour la livraison de blindés et de systèmes d’artillerie.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR