Après l’Australie et la Norvège, la Suède va elle aussi se passer de ses hélicoptères NH90

Au milieu des années 80, la France, l’Allemagne fédérale, les Pays-Bas et l’Italie entreprirent de co-developper conjointement, dans le cadre d’un projet OTAN, un nouvel hélicoptère moyen destiné à la fois à remplacer les hélicoptères de manoeuvre de transport de troupe, et les appareils spécialisés dans la lutte anti-sous-marine à bord des frégates. La Grande-Bretagne rejoignit le programme en 1987, mais, comme à son habitude, s’en retira rapidement pour developper son propre appareil, le Merlin. En 1992 fut ainsi créé le consortium NHI (Nato Helcoptere Industry) rassemblant AgustaWestland (Futur Leonardo) pour l’Italie, Fokker pour les Pays-Bas et Airbus Hélicoptères pour la France et l’Allemagne. An…

Lire l'Article

Faut-il s’inspirer de la doctrine « 3 axes » sud-coréenne pour contenir la menace nucléaire russe en Europe ?

En matière de dissuasion, la doctrine classique employée depuis le début de la guerre froide, s’appuie sur l’équilibre des capacités de frappe et de riposte nucléaires de part et d’autres. Au delà du théâtre européen et de l’affrontement entre le Pacte de Varsovie et l’OTAN durant la seconde moitié du XXème siècle, celle-ci a également été appliquée ailleurs sur la planète, comme dans le bras de fer que se livrent l’Inde et le Pakistan, ou dans le controle de la menace nucléaire chinoise et nord-coréenne par les Etats-Unis. Principale cible potentielle des missiles nord-coréens, la Corée du Sud, pour sa part, n’est pas dotée d’armes…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR