Face à la Chine, les stocks de munitions de précision américains ne dureraient qu’une semaine

Une semaine ! C’est le temps qu’il faudra à l’US Navy et l’US Air Force pour épuiser ses stocks de munitions à longue portée de précision en cas de conflit entre les Etats-Unis et la Chine autour de l’ile de Taïwan. C’est en substance le constat fait par le dernier rapport du think tank américain Center for Strategic and International Studies, ou CSIS, qui pointe également l’impossibilité pour l’industrie américaine telle qu’organisée aujourd’hui, pour répondre aux besoins d’une guerre de haute intensité contre une grande puissance, si le conflit devait venir à durer, comme c’est le cas en Ukraine face à la Russie. Et de…

Lire l'Article

Les sous-marins Scorpene indiens bientôt équipés d’une propulsion anaérobie AIP

Le jour même de la livraison du 5ème et avant dernier sous-marin indien de la classe Kalvari, l’INS Vagir, à la Marine Indienne, le Laboratoire de Recherche sur les Matériaux Navals (NMRL), appartenant à l’agence indienne de l’armement DRDO, et le groupe naval français Naval Group, concepteur du sous-marin Scorpene sur lequel la classe Kalvari a été conçue, ont signé un accord cadre pour l’intégration d’un système de propulsion anaérobie (AIP pour Air Independant Propulsion) de facture locale à bord de l’INS Kalvari, premier bâtiment de la classe éponyme entré en service en 2017. L’accord, signé aujourd’hui à Mumbai, permettra d’intégrer la nouvelle propulsion indienne à…

Lire l'Article

Les Etats-Unis veulent-ils empêcher l’Ukraine de passer à l’offensive ?

Article mis à jour à 22:00 suite à l’annonce par les Etats-unis de l’envoi de 30 à 50 M1A2 Abrams en Ukraine. Depuis quelques semaines, la question de l’envoi de chars lourds occidentaux en Ukraine est devenue un sujet central, tant pour la presse que pour nombre de personnalités politiques occidentales. Sous l’impulsion des autorités polonaises, il semble que l’ensemble de ce problème se résumerait à la seule position allemande, qui refusait l’envoi de chars lourds Leopard 2 allemands ou acquis auprès de l’Allemagne, vers Kyiv. Pourtant, et comme nous l’avions déjà évoqué la semaine dernière, la position allemande n’était en rien différente de ce…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR