Après l’Europe et le Japon, les Etats-Unis vont renforcer leurs forces en Corée du Sud

Depuis le début de l’assaut russe sur l’Ukraine, les Etats-Unis ont déployé plus de 20.000 militaires supplémentaires en Europe, pour atteindre un total de 100.000 hommes et femmes des 4 armées US présents sur le sol Européen. Dans le même temps, la présence militaire américaine au Japon a été sensiblement durcie, avec le déploiement de nouveaux systèmes anti-aériens et de détection, ainsi que de nouveaux appareils de combat, alors que les tensions avec Pékin, notamment autour de la question taïwanaise, ne cessent de croitre. Il en sera de même en Corée du Sud. En effet, en visite à Séoul pour rencontrer son homologue Lee Jong-Sup, le secrétaire à la Défense américain Lloyd Austin a déclaré que les Etats-Unis allaient accroitre le déploiement d’armements et de moyens dans le pays, pour répondre à l’augmentation de la menace de Pyongyang.

Rappelons que ces derniers mois, les armées nord-coréennes ont procédé à une très intense démonstration de force, en effectuant pas moins de 83 essais de missiles balistiques et de croisière de tout type, qu’ils soient tactiques à courte portée, stratégiques intercontinentaux ou stratégiques à changement de milieux. Dans le même temps, le pays poursuit un intense effort pour moderniser ses forces nucléaires et conventionnelles, avec l’arrivée de nouveaux modèles de chars de combat, de véhicules de combat d’infanterie ou d’artillerie et de lance-roquettes automotrices qui, mêmes s’ils n’égalent pas en qualité les modèles mis en oeuvre par son voisin du sud et par les forces américaines déployées en permanence dans la péninsule, n’en représentent pas moins une réelle menace du fait de leur nombre.

F22 Raptor In South Korea Alliances militaires | Analyses Défense | Aviation de chasse
L’US Air Force va intensifier le déploiement de ses appareils en Corée du Sud, y compris des chasseurs furtifs F-22 Raptor

Pour répondre à cette évolution de la menace, Washington va donc accroitre la présence de moyens aériens, y compris des chasseurs furtifs F-22 et F-35, mais également navals et terrestres, ainsi que des capacités de défense anti-aérienne, antimissile et de riposte, de sorte à dissuader Pyongyang de tout aventurisme excessif. Toutefois, si Lloyd Austin a assuré son homologue du renforcement des forces US présentes en Corée du Sud, ainsi que des exercices entre forces US et sud-coréennes, il n’a pas fait état d’un possible déploiement de capacités nucléaires sur le sol sud-coréen comme réclamé par la Maison Bleue, même si le Secrétaire à la Défense US a une nouvelle fois réaffirmé que la riposte américaine à une attaque nucléaire nord-coréenne sur le sud serait rapide et massive.


LOGO meta defense 70 Alliances militaires | Analyses Défense | Aviation de chasse

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les abonnements Classiques donnent accès à
tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.

- Publicité -

Pour Aller plus loin

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles