samedi, mars 2, 2024

De nouveaux chars T-80 pour l’Armée russe d’ici à quelques mois

- Publicité -

Selon une vidéo publiée il y a quelques jours, l’usine russe de Kaluga a repris la production de turbine pour de nouveaux chars T-80. Cette observation atteste de l’effort considérable fait par les autorités russes pour accroitre la production industrielle de défense, dans une stratégie à beaucoup plus long terme que celle employée par les occidentaux en Ukraine.

Les Ukrainiens, aidés des occidentaux, tentent de gagner des batailles. Les Russes veulent gagner la guerre ! Cette phrase, un tantinet provocante, résume toutefois assez bien la dichotomie entre la vision stratégique des deux camps dans ce conflit qui dure depuis plus d’un an et demi, et qui ne montre aucun signe d’affaiblissement.

- Publicité -

En effet, alors que le président Ukrainien Volodymyr Zelensky se démène pour obtenir le soutien occidental indispensable pour mener les opérations militaires en cours et à venir avec, au mieux, quelques mois de visibilité devant lui, la Russie, quant à elle, semble être entrée dans une gestion à beaucoup plus long terme du conflit, basée sur des paradigmes bien plus larges que ceux employés face à elle.

Pour ce faire, et nonobstant les succès des armées ukrainiennes ces dernières semaines, Moscou paraît avoir fait le choix de s’appuyer non sur la qualité de ses effectifs, mais sur l’ascendant considérable que peut avoir son industrie de défense sur son adversaire, même soutenu par l’Occident.

La stratégie russe en Ukraine vise le long terme

Déjà, en janvier dernier, nous écrivions que la réorganisation profonde de l’outil industriel de defense russe, avait le potentiel de modifier non seulement les rapports de force en Ukraine, mais surtout de faire évoluer la dynamique même du conflit.

- Publicité -

Il s’agissait, alors, d’une analyse fondée sur plusieurs rapports convergents qui indiquaient une importante augmentation des cadences de production de chars et de blindés, notamment concernant l’usine Uralvagonzavod qui produit les nouveaux chars T-90M et qui modernise les T-72B3 et T-80BV en réserve, pour livrer jusqu’à 50 exemplaires par mois.

T-90M Ukraine armée russe
Les seuls chars neufs produits à ce jour en Russie sont les T-90M.

Depuis, cette stratégie russe à plus long terme, construite sur son puissant outil industriel militaire, est devenue plus évidente, y compris sur la ligne de front.

En effet, si la destruction de vieux T-62 ou T-55 fait parfois l’actualité pour souligner l’état de délabrement des armées russes, dans les faits, le nombre de chars modernes russes identifiés détruits ou endommagés en Ukraine, ne cesse de croitre.

- Publicité -

Aujourd’hui, les estimations les plus optimistes estiment qu’Uralvagonzavod produirait une vingtaine de chars par mois, alors que les taux de pertes constatés semblent davantage indiquer un nombre de 30 à 35 nouveaux T-90M, T-72B3M et T-80BVM livrés aux armées chaque mois.

De nouvelles turbines pour les chars T-80 russes

C’est dans ce contexte qu’une nouvelle information, apparue il y a quelques jours, tend à en accroitre le caractère dimensionnant. En effet, selon des observations locales, il semblerait que l’usine de turbine de Kaluga, ait entrepris de produire à nouveau des turbines destinées aux chars T-80.

Le T-80, qui était le char le plus moderne en service au sein des armées russes à la fin de la guerre froide, n’a plus été produit depuis le début des années 90 et la fin de l’Union Soviétique. Plus onéreux et plus complexe à mettre en œuvre que le T-72, le T-80 était alors le plus puissant char soviétique en service.

Après la chute du bloc soviétique, les armées russes et les industriels ont privilégié le T-90, une évolution du T-72, équipée comme ce dernier d’un moteur turbo diesel plus classique, ce d’autant que la turbine du T-80 s’était montré fragile.

De fait, aucun nouveau T-80 n’a été produit depuis plus de 30 ans maintenant. Cela devrait prendre fin prochainement, si l’on en croit les observations faites concernant la reprise de la production des turbines GTD à Kaluga.

chars T-80BV Obr.2023
Le T-80BV Obr.2023 dispose de nombreux systèmes de défense, notamment contre la menace des munitions rôdeuses et des drones.

LOGO meta defense 70 Chars de combat MBT | Actualités Défense | Chaine de sous-traitance industrielle défense

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les abonnements Classiques donnent accès à tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.


- Publicité -
Fabrice Wolf
Fabrice Wolfhttps://meta-defense.fr/fabrice-wolf/
Ancien pilote de l'aéronautique navale française, Fabrice est l'éditeur et le principal auteur du site Meta-defense.fr. Ses domaines de prédilection sont l'aéronautique militaire, l'économie de défense, la guerre aéronavale et sous-marine, et les Akita inu.

Pour Aller plus loin

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles