mardi, février 27, 2024

Les hélicoptères de combat sont-ils trop vulnérables désormais ?

- Publicité -

L’US Army a annoncé qu’elle mettait fin au programme FARA visant à developper des hélicoptères de combat et de reconnaissance pour remplacer les OH-58 Kiowa et une partie des AH-64 Apache qu’elle met en œuvre.

Les crédits ainsi libérés, soit plusieurs milliards de dollars dans les années à venir, permettront de financer l’acquisition de nouveaux hélicoptères de manœuvre UH-60M Black Hawk et hélicoptères de transport lourd CH-47F Chinook, alors que les missions de reconnaissance et d’attaque seront assurées par des drones légers et des munitions rôdeuses.

- Publicité -

Cette décision, qui a surpris jusqu’aux industriels participant au programme, n’est cependant pas issue d’un nouveau revirement programmatique dont le Pentagone a le secret. En effet, la guerre en Ukraine, a montré l’extrême vulnérabilité des hélicoptères de combat lorsqu’ils s’approchent de la ligne d’engagement, mais aussi toute l’efficacité des drones et munitions rôdeuses, pour s’y substituer.

Les hélicoptères de combat russes neutralisés en Ukraine, et remplacés par les drones de reconnaissance et les munitions rôdeuses

60 sur 133 ! C’est le taux de pertes documentées (détruits ou endommagés) qu’a enregistré la flotte d’hélicoptères de combat Ka-52 Hockum-B des forces armées russes en Ukraine, après deux ans de guerre. Une fois ajoutés les Mi-28N, Mi-24 et Mi-35 perdus, les armées russes auraient perdu 90 voilures tournantes de combat, sur les 135 hélicoptères abattus, détruits au sol ou endommagés depuis le début du conflit.

Ka-52 Hockum-B abattu en Ukraine
Les armées russes ont perdu presque la moitié de leurs 133 Ka-52 Hockum-B depuis le debut du conflit en Ukraine

Ce taux de perte extraordinairement élevé, dépassant de très loin celui de l’aviation tactique pourtant, elle aussi, très exposée, a conduit l’état-major russe à réduire considérablement l’utilisation de ses hélicoptères de combat à proximité de la ligne d’engagement, leur faisant perdre une grande partie de la plus-value opérationnelle qu’ils devaient apporter.

- Publicité -

Alors que le rôle des hélicoptères de combat s’est considérablement réduit ces derniers mois le long de la ligne de front en Ukraine, celui des drones de reconnaissance, ainsi que des munitions rôdeuses, est monté en flèche, précisément pour remplir les missions de ces appareils désormais trop exposés.

Loin de représenter une alternative affichant des performances dégradées, aux hélicoptères de reconnaissance, l’emploi des drones plus ou moins légers, pour rechercher et identifier les forces et matériels adverses, a permis de sensiblement accroitre la transparence du champ de bataille, dans son exhaustivité comme dans la durée.

Dans le même temps, les munitions rôdeuses, comme le Lancet russe ou le Switchblade américain, permettent de faire peser une menace constante sur les infrastructures et blindés adverses, se substituant efficacement aux hélicoptères d’attaque dans cette mission.

- Publicité -

L’US Army abandonne le programme FARA

Ce constat implacable, et que l’on peut difficilement ignorer, a certainement pesé lourd dans la décision rendue publique, le 8 février par le Pentagone, de mettre fin au programme FARA d’hélicoptères de reconnaissance et d’attaque à hautes performances, lancé en 2018.

Hélicoptères de combat Invictus Bell
Bell avait été retenu avec le B360 Invictus comme l’un des deux finalistes du FARA

Pour justifier cette décision, et tenter d’adoucir la pilule que représentent les 7 Md$ qui seront dépensés d’ici à ce que les derniers engagements contractuels liés à ce programme soient apurés, le chef des acquisitions de l’US Army a indiqué que les budgets ainsi libérés permettront d’accélérer l’acquisition d’autres voilures tournantes, en l’occurrence, les nouveaux hélicoptères de manœuvre UH-60M Black Hawk, ainsi que celle de l’hélicoptère de transport lourd CH-47F Block II Chinook.

Il s’agit d’un profond changement de cap au sein du programme Futur vertical lift, qui doit permettre de moderniser et d’adapter l’ensemble des moyens aéroportés de l’US Army, hélicoptères et drones, aux nouveaux enjeux du champ de bataille.


LOGO meta defense 70 Hélicoptères de combat | Analyses Défense | Conflit Russo-Ukrainien

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les abonnements Classiques donnent accès à tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.


- Publicité -
Fabrice Wolf
Fabrice Wolfhttps://meta-defense.fr/fabrice-wolf/
Ancien pilote de l'aéronautique navale française, Fabrice est l'éditeur et le principal auteur du site Meta-defense.fr. Ses domaines de prédilection sont l'aéronautique militaire, l'économie de défense, la guerre aéronavale et sous-marine, et les Akita inu.

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles