L’annonce d’une commande de 2 Scorpene Evolved par l’Indonésie serait imminente

Cela fait maintenant plusieurs années que Paris et Jakarta négocient la possible acquisition de deux à six sous-marins Scorpene ou Scorpene Evolved, conçus par Naval Group. Comme souvent avec l’Indonésie, ces négociations sont longues et complexes, d’autant que les offres concurrentes, notamment sud-coréennes, sont aussi attractives qu’agressives.

Ces derniers mois, toutefois, l’horizon semblait se dégager dans ce dossier, soutenu par le déroulement exemplaire du programme d’acquisition de 42 Rafale pour les forces aériennes indonésiennes, renforçant la confiance et les échanges, entre les deux pays.

En octobre dernier, l’industriel français franchissait une dernière étape, en proposant à Jakarta, non pas le Scorpene classique, déjà acquis à 14 exemplaires par 4 Marines dans le monde, mais le Scorpene Evolved, un sous-marin modernisé, équipé des nouvelles batteries lithium-ion lui conférant des performances étendues.

Ces derniers jours, apparemment, ce dossier a accéléré, laissant penser à Fauzan Malufti, correspondant local du site spécialisé Navalnews.com, que sa conclusion serait très proche, et positive !

Une conjonction d’indices pointe une possible annonce prochaine de la commande de 2 Scorpene Evolved pour la Marine indonésienne

En effet, selon le journaliste, plusieurs annonces et plusieurs événements récents, semblent pointer vers une prochaine annonce, à relativement court terme, de ce contrat estimé à 2,1 Md$, alors qu’un MoU avait été signé en février 2022, par Florence Parly et Prabowo Subianto, les ministres de la Défense des deux pays.

Prabowo Subianto et Florence Parly
Prabowo Subianto et Florence Parly lors de la visite de la ministre des Armées frnaçaises à Jakarta en février 2022.

Ainsi, il y a une semaine seulement, les chantiers navals PT PAL, qui avaient construit notamment les trois sous-marins de conception sud-coréenne de la classe Nagapasa, a annoncé que 93 % de ses infrastructures étaient adaptées, et prêtes, pour entamer la construction des Scorpene Evolved pour la Marine indonésienne, et qu’il s’attendait à une annonce, en ce sens, très prochaine.

Il y a trois jours, à l’occasion d’un séminaire en ligne, un représentant de la Marine indonésienne, a présenté le Scorpene Evolved comme appartenant à la flotte du pays, tout en précisant que les négociations à ce sujet n’étaient pas terminées.

Il y a deux jours, PT PAL et le Comité politique de l’industrie de défense indonésienne, ou KKIP, ont tenu une réunion pour discuter de la construction locale de Scorpene par l’industriel, avec le soutien de Naval group. Enfin, selon le journaliste, une délégation de hauts dirigeants de l’industriel français se serait rendue à Jakarta cette semaine, pour ce dossier.

Sans représenter des preuves directes incontournables, force est de constater que le correspondant de Naval News en Indonésie, a présenté, ici, une conjonction de facteurs accréditant, comme il le soutient, l’hypothèse d’une très prochaine commande des deux sous-marins français, pour la Marine indonésienne.

Un premier client clé pour le nouveau Scorpene Evolved et ses batteries Lithium-ion

Une telle commande serait d’excellent augure pour Naval Group. Si l’industriel français a un carnet de commande relativement confortable, grâce au succès du sous-marin Scorpene, de la corvette Gowind, et plus récemment, de la frégate FDI, sur la scène internationale, son carnet de commande ne s’est pas apprécié en 2023, ou de manière marginale.

Scorpene Brésil
Le Scorpene a déjà été vendu à 4 Marines étrangères pour 14 exemplaires, se rapprochant du record de l’indsutriel de 15 sous-marins d’un meme modèle exporté, avec la classe Daphnée.

Surtout, cela permettrait de créer une première référence client, concernant le Scorpene Evolved, et son système de propulsion bâti sur les nouvelles batteries Lithium-ion. Contrairement à l’allemand TKMS, au suédois Kockums, ou au sud-coréen Hanwha Ocean (ex DSME), le français n’a pas pleinement pris le virage de la propulsion anaérobie, ou AIP.


LOGO meta defense 70 Flotte sous-marine | Actualités Défense | Constructions Navales militaires

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les abonnements Classiques donnent accès à
tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.

- Publicité -

Pour Aller plus loin

3 Commentaires

  1. Clairement les évenements mondiaux ont fait prendre conscience a pleins de nations la différence entre faire croire qu’un materiel fonctionne et le faire fonctionner réellement.

    Je me réjouis de voir prochainement les exercices OTAN naval. Déjà les rubis mettaient une branlées a tout le monde ………alors les Suffren ?

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles