Les forces armées italiennes prêtent main forte dans la lutte contre le coronavirus

Si les yeux de l’Europe sont rivés sur les statistiques italiennes, c’est parce que la péninsule a été le premier pays du continent le plus touché par le coronavirus, suivit de près par l’Espagne et la France, selon les statistiques du Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC). Son système de santé, affecté par dix ans de manque d’investissements, s’est retrouvé saturé dès la première semaine de forte augmentation des contagions (entre le 7 et le 11 mars, le nombre de cas recensés a doublé selon les données du Ministère de la Santé italien), révélant un manque de personnel, de lits, d’unités…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR