L’US Air Force abandonne définitivement les idées novatrices de Will Roper pour son programme NGAD

Aux cours des 3 années qu’il passa à la tête des acquisitions de l’US Air Force de février 2018 à janvier 2021, le docteur Will Roper, alors sous-secrétaire à l’Air Force, développa une doctrine industrielle extrêmement novatrice et en rupture avec la tradition industrielle aéronautique militaire américaine ces 50 dernières années. Selon celle-ci, il était économiquement, téchnologiquement et du point de vue opérationnel, largement préférable de developper des avions de combat en série réduite, spécialisés dans certaines missions, et dotés d’une durée de vie courte d’une quinzaine d’années en se basant sur les nouvelles technologies de conception et de modélisation, plutôt que de tenter de…

Lire l'Article

Les armées Belges s’apprêtent à commander 19 canons CAESAr NG supplémentaires

Après avoir fait office de mauvais élève de l’OTAN avec un effort de défense à peine supérieur à 1,1% du PIB en 2020, et consacré moins de 1% à sa défense entre 2013 et 2019, les autorités belges ont, à l’instar de nombreuses autres chancelleries européennes, annoncé une augmentation très significative de cet effort dans les années à venir. Cette hausse s’effectuera en deux étapes, une première visant 1,54% du PIB en 2025, et une seconde ayant pour objectif d’atteindre les 2% requis par l’OTAN en 2035, soit 10 ans après l’échéance fixée par l’Alliance Atlantique. Dans ces conditions, les armées belges, exsangues budgétairement depuis…

Lire l'Article

La Grèce se tourne vers le F-35A pour compléter sa puissance aérienne

Si pour la majorité des pays européens, la plus grande menace vient, à ce jour, de la Russie, la Grèce, pour sa part, doit faire face à un conflit latent avec la Turquie depuis plusieurs décennies, et ravivé ces dernières années par les ambitions territoriales et maritimes du président R.T Erdogan. Et si les Européens savent pouvoir compter sur le soutien des Etats-Unis et de l’US Air Force face à Moscou, Athènes pour sa part, sait que les Etats-Unis, mais également une majorité de pays européens en premier lieu desquels l’Allemagne, et à l’exception notable de la France, n’interviendront pas en cas de dégradation des…

Lire l'Article

L’US Army choisit son nouveau char « léger » pour renforcer ses unités d’infanterie

Aprés plusieurs échecs liés à des ambitions technologiques et opérationnelles excessives, l’US Army devait, en 2015, engager de toute urgence un ambitieux programme pour la modernisation de son parc de véhicules blindés hérités de la fin de la guerre froide, comme le char lourd M1 Abrams, le véhicules de combat d’infanterie M2/M3 Bradley, ainsi que le véhicule de transport de troupe chenillé M113. Après l’annulation du programme Ground Combat Vehicle en 2014, un nouveau programme fut lancé en 2017, désigné Next Generation Combat Vehicle, avec l’ambition de remplacer l’ensemble du parc chenillé de l’US Army. Ce programme se compose du programme Armoured MultiPurpose Vehicle destiné…

Lire l'Article

La Finlande et la Suède pourront rejoindre l’OTAN, mais les concessions à la Turquie sont élevées

La Turquie faisant l’objet de nombreuses sanctions européennes suite à son intervention en Syrie, en Libye et ses déploiements de forces en Méditerranée Orientale face à la Grèce et Chypre, le président Erdogan savait que la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède serait, pour lui, un formidable moyen de pression pour atténuer ces sanctions, et pour forcer la mains aux deux pays scandinaves dans leur soutien aux mouvements kurdes. En tenant ferme sur son opposition à l’adhésion des deux pays à l’Alliance Atlantique, R.T Erdogan est en effet parvenu à ses fins, et si les communiqués officiels se félicitent de la levée…

Lire l'Article

Les Etats-Unis préparent la livraison de systèmes anti-aériens moyenne portée pour l’Ukraine

Si les armées ukrainiennes reçoivent désormais de manière presque continue de nouveaux blindés et systèmes d’artillerie fournis par les occidentaux, elles souffrent en revanche d’une érosion très significative de ses moyens anti-aériens et anti-missiles, comme de ses moyens aériens. C’est la raison pour laquelle, à de nombreuses reprises, les autorités civiles comme miltaires ukrainiennes ont appelé leurs alliés occidentaux à livrer des avions de combat et des systèmes anti-aériens de moyenne ou longue portée, afin d’être en mesure de contenir les frappes à longue portée menées par les missiles de croisière et avions de combat russes qui frappent presque quotidiennement les grandes villes et les…

Lire l'Article

L’OTAN va se doter d’une force de riposte de 300.000 hommes pour faire face à la menace Russe

Il y a quelques années seulement, sous les coups de boutoir de Donald Trump et de R.T Erdogan, plusieurs chancelleries européennes commencèrent à douter de l’efficacité de l’Alliance Atlantique, au point que le président français, en référence au manque de réaction de l’alliance face aux provocations turques en Méditerranée occidentales, jugea que celle-ci était en état de « mort cérébrale », et que les Européens, France et Allemagne en tête, entreprirent de tenter de consolider les capacités de réponse européennes face aux menaces émergentes. Quatre années plus tard, alors que la Russie a relancé une crise sécuritaire en Europe d’une ampleur comparable à celle de la Guerre…

Lire l'Article

En annonçant la livraison de missiles Iskander-M à la Biélorussie, V.Poutine lance une nouvelle crise majeure en Europe

En 1997, l’OTAN et la Fédération de Russie signaient un accord bilateral engageant, notamment, les deux parties à ne pas étendre leurs capacités de frappe nucléaire tactique respectives au delà de leur format existant. En d’autres termes, l’OTAN s’engageait à ne pas déployer d’armement nucléaires au delà des 5 pays participant à la dissuasion partagée de l’Alliance (Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas et Turquie), alors que la Russie s’engageait à ne pas déployer ou transférer ses armements nucléaires au delà de ses frontières. De fait, lorsqu’à l’occasion d’une nouvelle rencontre avec son homologue biélorusse Alexandre Lukashenko, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que la Russie…

Lire l'Article

Les Pays-Bas confirment la commande de 6 F-35A supplémentaires et de 4 nouveaux drones MQ-9 Reaper

A l’instar d’une majorité de pays européens et suite à l’attaque russe contre l’Ukraine, les Pays-Bas, jusqu’ici particulièrement rétif à augmenter son effort de défense, ont annoncé il y a quelques semaines une augmentation rapide de l’effort de défense du pays pour atteindre l’objectif de 2% de PIB en accord avec les exigences de l’OTAN, pour 2025. Et comme cette même majorité de pays Européens, Amsterdam a annoncé un renforcement capacitaire de ses armées, par l’intermédiaire de nouvelles commandes d’armement. En l’occurence, le ministère de La Défense néerlandais a confirmé, il y a quelques jours, sa volonté de commander 6 avions de combat F-35A supplémentaires…

Lire l'Article

La Royal Air Force renonce à son drone de combat Mosquito

Ces dernières années, les armées britanniques ont été particulièrement prolixes en matière de nouveaux programmes de Défense, sous l’impulsion de l’axe politique choisi par le 10, Downing Street depuis 3 ans et l’annonce d’une augmentation sensible des moyens à disposition de La Défense dans les années à venir. Toutefois, force est de constater que, bien souvent, ces annonces tournent courts, et qu’au delà des annonces et des promesses initiales, beaucoup de ces programmes n’arrivent pas à leur terme. C’est une nouvelle foi le cas aujourd’hui, avec l’annonce par la Royal Air Force de l’abandon du programme LANCA, pour Lightweigth Affordable Novel Combat Aircraft, et son…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR