Les programmes européens de défense sont-ils dans le bon tempo technologique ?

Alors que les 3 grandes puissances militaires mondiales, les Etats-Unis, la Chine et la Russie, semblent être entrées dans une nouvelle course technologique aux armements, les industries européennes restent engagées dans des programmes dont le calendrier semble décalé vis-à-vis du tempo technologique donné par ces super-puissances. Or, si la contre-programmation peut être un outil de conquête de marché efficace, elle peut également avoir des conséquences très dommageables dans certaines circonstances, pour la pérennité même de l’industrie de défense européenne. Dès lors, comment peut-on analyser la stratégie européenne, ses origines et ses effets prévisibles à moyen et long terme ? Des programmes européens à contre-temps Depuis…

Lire l'Article

Affaire Huawei : le point sur le bras de fer Chine-US et ses conséquences pour la Défense

Après avoir d’abord émis un décret présidentiel pour interdire l’achat par les entreprises américaines de technologies développées par Huawei, le Ministère américain du Commerce accorde finalement un sursis de 3 mois au constructeur Chinois. En apparence, ces changements de cap ont pu laisser penser que le gouvernement américain naviguait à vue. Toutefois, Donald Trump a annoncé ce vendredi ne pas se fermer à la possibilité d’inclure le cas Huawei dans les négociations d’un accord commercial avec la Chine. Malgré la fermeté des mesures adoptées, les Etats-Unis dévoilent leur main : exploiter l’affaire Huawei pour établir un rapport de force favorable dans la guerre commerciale livrée contre…

Lire l'Article

Le S-400 n’est-il qu’un système intermédiaire ?

A mesure que les informations arrivent sur le système S-500, il est évident que les russes ont, pour ce système, de grandes ambitions. A lui seul il remplira les fonctions des systèmes à moyenne, longue, très longue portée, antimissiles balistiques et probablement antisatellites. De fait, il couvrira, à lui seul, les fonctions assurées en occident par les PATRIOT, THAAD et GBI. Pour ceci, le système S-500 mettra en œuvre une série de radar permettant la couverture basse altitude, haute altitude et longue portée ainsi qu’un radar ayant une fonction anti missile balistique. A cette suite de radar sera associée une conduite de tir fonctionnant sur…

Lire l'Article

Le Sénat américain met en place des garde-fous pour empêcher une sortie de l’OTAN

Les positions du président Donald Trump vis-à-vis de l’OTAN sont imprévisibles. D’ailleurs, le pluriel utilisé dans « les positions » n’a rien d’une figure de style, le président américain ayant bien fait état, selon le contexte, de positions très différentes, et même divergentes, concernant l’alliance atlantique, allant des menaces de sorties unilatérales à des déclarations enflammées sur le lien indéfectible qui uni les États-Unis et les pays européens au sein de cette alliance. Quoiqu’il en soit, les sénateurs américains ont préféré prendre les devants face à leur versatile président, en mettant en place des garde-fous pour prévenir toute action inconsidérée. Et quoi de plus efficace que de…

Lire l'Article

Le Royaume-Unis veut étendre l’article 5 de l’OTAN aux attaques Cyber

Les pays membres de l’OTAN peuvent, s’ils font l’objet d’une agression militaire, faire appel à l’article 5 de l’Alliance, dit « article de Défense collective ». Dans les faits, l’attaque contre ce pays membre deviendrait une attaque contre l’ensemble des pays de l’alliance. Chaque pays serait cependant libre des moyens qu’il engagerait pour lutter contre cette agression et porter assistance au pays agressé. Cet article n’a été invoqué qu’une seule fois depuis la création de l’Alliance Atlantique, après les attaques du 11 septembre 2001, par les États-Unis, ce qui provoquera l’intervention de l’OTAN en Afghanistan. Face à la recrudescence des attaques cyber contre des cibles de plus…

Lire l'Article

Entre fantasme et conservatisme, y-a-t-il une place pour une Armée Européenne ?

En ce dernier jour de campagne électorale pour les Européennes, l’idée de la création d’une armée européenne revient sur le devant de la scène, avec la publication d’une tribune co-signée par plus d’une soixantaine de députés et sénateurs de la majorité présidentielle, faisant l’apologie d’une Armée Européenne pour garantir la paix sur le Vieux Continent. Tribune immédiatement dénoncée et critiquée par les acteurs de l’opposition, la jugeant vide de sens, et, d’une certaine manière, mensongère. Il est frappant de constater, dans ce dossier, que l’immense majorité des positions exprimées sont basées sur la seule expression de convictions personnelles, et qu’à aucun moment, une réflexion objective…

Lire l'Article

La Belgique et les Pays-bas officialisent la commande de 12 bâtiments de guerre des mines du consortium Naval Group / ECA

Après validation par leurs parlements respectifs, la Belgique et les Pays-bas ont officiellement signifié au consortium formé par le français Naval Group et le belge ECA la commande de 6 chasseurs de mines de nouvelles génération pour la Marine Royale Belge, et autant pour la Marine Royale Néerlandaise, accompagnés d’une centaine de drones sous-marins pour la détection et le désamorçage des mines sous-marines. Il s’agit d’un contrat de 2 Md€, un des plus importants contrats à l’exportation signé par Naval Group ces 10 dernières années. Avec ces 12 bâtiments, les marines belges et néerlandaises disposeront de la force de guerre des mines la plus moderne…

Lire l'Article

L’US Navy parie sur le laser pour protéger ses bâtiments de combat

Pour expliquer à quel point l’US Navy est prête à s’investir dans la technologie Laser, notamment pour défendre ses bâtiments de combat, le Chef des opérations navales de surface, le contre-amiral Ron Boxall, a donné l’exemple de Cortez, qui coula ses navires en arrivant sur le nouveau monde, afin de galvaniser ses hommes, qui savaient qu’il n’y aurait pas de fuite possible. Et en effet, la marine américaine compte bien forcer le destin, en remplaçant dès 2021 sur le destroyer USS Preble, celui-là même qui ne cesse de défrayer la chronique et ayant pris l’habitude de frôler les ilots revendiqués par la Chine en mer…

Lire l'Article

Le Lance-roquette Multiple Tornado-S équipe une première brigade russe

Héritière de l’Armée rouge, l’armée russe en a conservé une appétence certaine pour les systèmes d’artillerie. Non seulement en a t-elle beaucoup plus que ses homologues occidentales, avec un système d’artillerie mobile pour 120 hommes, un pour 500 en moyenne dans l’OTAN, mais aussi développe-t-elle de nombreux systèmes de sorte à maintenir un avantage permanent sur ses adversaires potentiels. Et aujourd’hui, d’avantages elle dispose en effet. Non seulement ses canons automoteurs tirent plus loin et plus précisément que la majorité des systèmes occidentaux, mais elle emploie également un nombre important de lance roquettes multiples, aux performances remarquables. Le système 9M542 Tornado-S entre parfaitement dans cette…

Lire l'Article

Le drone de combat XQ-58 Valkyrie pourrait rapidement épauler les F35 et F15XE américains

Selon le directeur des acquisitions majeures du pentagone, l’US Air Force pourrait acquérir le drone de combat XQ-58 Valkyrie pour accompagner les avions de combat F35 et F15XE lors des missions périlleuses. Conçu pour être en mesure d’accompagner les avions de chasse, avec une vitesse supersonique, un rayon d’action dépassant les 1500 km, une capacité d’emport de 500kg et une manœuvrabilité comparable à celle d’un chasseur, le XQ-58 Valkyrie, construit par l’américain Kratos Defense, représenterai un échelon intermédiaire avant l’arrivé du Skyborg, un programme aux ambitions bien supérieures, mais qui n’en est qu’à ses prémices. En outre, le Valkyrie propose un argument de taille, capable…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR