Même non connectés, les S400 turcs et indiens alimenteront la Russie en données sensibles

Les États-Unis tentent, par tous les moyens, de dissuader Ankara et New Dehli de finaliser leur commande de systèmes de défense anti-aérien S400 de facture russe. Outre les enjeux économiques majeurs, les batteries de missiles anti-aérien à longue portée se facturant en Milliards de dollars, et les enjeux géopolitiques évidents attenants à ces contrats, Washington sait pertinemment qu’en dépit des assurances données par la Turquie et l’Inde, les industriels russes retireront des données très sensibles de l’utilisation faite de leurs équipements. En effet, même si les autorités turques certifient que leurs S-400 ne seront pas interconnectés aux systèmes de l’OTAN, ils devront être alimentés en…

Lire l'Article

Bahreïn prêt à rejoindre le club « Patriot PAC-3 »

Les autorités fédérales US ont autorisé le Royaume de Bahreïn à acquérir deux batteries complètes du système de défense anti-aérien et anti-missile PATRIOT PAC-3, pour un montant avoisinant les 2,5 Md$, suite à la demande de Manama effectuée en début du moi de Mai. Bahreïn sera le 6eme pays du Moyen-orient à déployer le système de Raytheon, après l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, le Qatar, le Koweït et Israël, représentant la moitié des opérateurs du PAC-3 dans le Monde. Malgré des performances parfois discutables, le PAC-3 s’est imposé comme le système anti-aérien et surtout anti-missile de prédilection pour les alliés des États-Unis. En 2018,…

Lire l'Article

La Task Force Européenne pour défense les PME Défense françaises, une bonne idée ?

Alors que les grands groupes de Défense nationaux sont, pour beaucoup, engagés dans des processus de consolidation à l’échelle européenne, de très nombreuses PME du secteurs, assurant une part très significative de la production technologique et économique de la BITD, craignent pour leur avenir. C’est dans ce contexte que le député Didier Baichère, coprésident du groupe d’études sur l’industrie de la défense de l’Assemblée nationale, a proposé la création d’une « Task Force Européenne » destinée à soutenir les PME françaises à Bruxelles, lors des appels d’offres européens. En effet, contrairement à d’autres pays, la BITD française repose encore beaucoup sur une galaxie de PME et d’ETI…

Lire l'Article

Nouvelles tensions entre Pékin et Washington en Mer de Chine

Les sujets de tension entre les États-Unis et la Chine ne manquent pas ces dernières semaines. Outre l’escalade dans la guerre commerciale et technologique qui oppose les deux super-puissances, les deux pays se jaugent en mer de Chine pour déterminer jusqu’où ne pas aller trop loin, pour faire valoir ses positions, et entraver celles de l’adversaire, sans entrer dans une logique d’affrontement militaire. Ainsi, une semaine après que les destroyers de l’US Navy USS Preble et USS Chung-hoon se soient approchés à moins de 12 nautiques de l’atoll artificiel de Mischief, dans l’archipel de Spartleys, c’est au tour de ce même destroyer USS Preble, cette…

Lire l'Article

Un drone de reconnaissance embarqué pour assurer la sécurité des V22 Osprey

L’hélicoptère hybride à rotor basculant V22 Osprey est aujourd’hui un des piliers de l’aéromobilité de l’US Marine Corps. Spécialisé dans les actions amphibies, le corps des Marines américain a choisi, au début des années 90, l’appareil de Bell et de Boeing, pour assurer ses missions d’assaut aéroportée, l’importante vitesse et capacité d’emport du V22 permettant aux bâtiments de l’US Navy d’opérer à plus grande distance des plages pour préserver leur sécurité. Si les navires d’assaut ont gagné en sécurité, le V22 est devenu, lui, une cible de choix pour les défenses anti-aériennes adverses, notamment pour les canons de DCA, beaucoup plus difficiles à détecter et…

Lire l'Article

La seconde corvette de la classe Karakurt russe entame ses tests

La corvette Sovetsk, numéro de coque 252, deuxième représentante du projet 22800 de corvettes légères lance-missile Karakurt, a été transférée sur le lac Lagoda, pour entamer ses tests constructeurs, avant d’être versée à la flotte de la Baltique, pour effectuer ses tests d’État, en être admise au service avant la fin de l’année 2019. Les bâtiments de la classe Karakurt jaugent seulement 800 tonnes, pour une longueur de 67m, sont caractéristiques de la « Mosquito fleet » que la Marine russe constitue afin de contrôler les mer intérieures, comme la Baltique, la Mer noire et la Mer Caspienne. Bien que de dimension très réduite, ces corvettes sont…

Lire l'Article

L’hélicoptère hybride V280 Valor de Bell démontre ses capacités

L’hélicoptère hybride à rotors basculants Bell V280 Valor vient de terminer la phase de tests consacrés aux évolutions à basse vitesse, après avoir montré des performances importantes en matière de vitesse et de taux de montée. Il ne faisait guère de doute que le V280 atteindrait des performances élevées, Bell ayant une expérience reconnue dans le domaine des rotors basculant avec le V22 Osprey. Ainsi, le V280 a atteint une vitesse air de 300 nœuds , soit 555 km/h, en vol rectiligne horizontal, comme le V22, une vitesse ascensionnelle de 4500 pieds minute et un plafond de 11.500 pieds. En outre, l’appareil a déjà effectué…

Lire l'Article

La Marine indienne teste les capacités d’engagement coopératif

La Marine Indienne a procédé avec succès au premier test de défense anti-aérienne mettant en scène des capacités d’engagement coopératif de son nouveau système MRSAM[efn_note]Medium Range Surface to Air Missile[/efn_note], version navale du système anti-aérien Barak 8 israélien. En l’occurrence, le test, qui s’est déroulé sous le contrôle de la DRDO[efn_note]Defense Research and Developpement Organization[/efn_note] et de l’industriel israélien IAI[efn_note]Israelian Aerospace Industry[/efn_note] a montré qu’un bâtiment était en mesure de contrôler plusieurs missiles tirés par lui-même et un second bâtiment, pour engager et détruire plusieurs cibles aériennes. Les capacités d’engagement coopératif représentent un enjeu majeur pour les Marines modernes, permettant, entre autre, d’optimiser l’utilisation des…

Lire l'Article

Le F35 avance en Pologne

Le ministre de la Défense polonais,  Mariusz Blaszczak, s’est exprimé sur son intention d’acquérir l’avion américain F35, à l’occasion de sa rencontre avec le directeur des programmes de Lockheed Martin ce 17 Mai. Varsovie envisage de passer commande de deux escadrons de F35, soit entre 32 et 36 appareils, livrés en deux lots, un lot livré à partir de 2026, un second livré ultérieurement. Selon lui, l’entrée en service du F35 dans les forces aériennes polonaises permettra d’augmenter ses performances à un niveau bien supérieur. Si la Pologne envisageait depuis plusieurs années l’acquisition de F35, le scénario s’est précipité ce printemps alors que les tensions…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR