Super-Rafale, Mirage NG : La France doit étudier une alternative à moyen terme au SCAF

Dire que le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF qui rassemble la France, l’Allemagne et l’Espagne, suit aujourd’hui une mauvaise pente tiendrait de l’euphémisme. Après plusieurs épisodes de tension au sujet du partage industriel entre Paris, Berlin et Madrid, le programme est désormais à l’arrêt face à l’impossible accord que l’Allemagne et Airbus Défense & Space tentent de faire accepter à Paris et Dassault Aviation, et qui obligerait le groupe aéronautique français à partager le pilotage du premier pilier concernant la conception du Next Generation Fighter, ou NGF, avec son homologue allemand. Depuis plusieurs semaines maintenant, la situation est totalement figée, Eric Trappier,…

Lire l'Article

L’US Air Force abandonne définitivement les idées novatrices de Will Roper pour son programme NGAD

Aux cours des 3 années qu’il passa à la tête des acquisitions de l’US Air Force de février 2018 à janvier 2021, le docteur Will Roper, alors sous-secrétaire à l’Air Force, développa une doctrine industrielle extrêmement novatrice et en rupture avec la tradition industrielle aéronautique militaire américaine ces 50 dernières années. Selon celle-ci, il était économiquement, téchnologiquement et du point de vue opérationnel, largement préférable de developper des avions de combat en série réduite, spécialisés dans certaines missions, et dotés d’une durée de vie courte d’une quinzaine d’années en se basant sur les nouvelles technologies de conception et de modélisation, plutôt que de tenter de…

Lire l'Article

La Grèce se tourne vers le F-35A pour compléter sa puissance aérienne

Si pour la majorité des pays européens, la plus grande menace vient, à ce jour, de la Russie, la Grèce, pour sa part, doit faire face à un conflit latent avec la Turquie depuis plusieurs décennies, et ravivé ces dernières années par les ambitions territoriales et maritimes du président R.T Erdogan. Et si les Européens savent pouvoir compter sur le soutien des Etats-Unis et de l’US Air Force face à Moscou, Athènes pour sa part, sait que les Etats-Unis, mais également une majorité de pays européens en premier lieu desquels l’Allemagne, et à l’exception notable de la France, n’interviendront pas en cas de dégradation des…

Lire l'Article

La Finlande et la Suède pourront rejoindre l’OTAN, mais les concessions à la Turquie sont élevées

La Turquie faisant l’objet de nombreuses sanctions européennes suite à son intervention en Syrie, en Libye et ses déploiements de forces en Méditerranée Orientale face à la Grèce et Chypre, le président Erdogan savait que la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède serait, pour lui, un formidable moyen de pression pour atténuer ces sanctions, et pour forcer la mains aux deux pays scandinaves dans leur soutien aux mouvements kurdes. En tenant ferme sur son opposition à l’adhésion des deux pays à l’Alliance Atlantique, R.T Erdogan est en effet parvenu à ses fins, et si les communiqués officiels se félicitent de la levée…

Lire l'Article

L’OTAN va se doter d’une force de riposte de 300.000 hommes pour faire face à la menace Russe

Il y a quelques années seulement, sous les coups de boutoir de Donald Trump et de R.T Erdogan, plusieurs chancelleries européennes commencèrent à douter de l’efficacité de l’Alliance Atlantique, au point que le président français, en référence au manque de réaction de l’alliance face aux provocations turques en Méditerranée occidentales, jugea que celle-ci était en état de « mort cérébrale », et que les Européens, France et Allemagne en tête, entreprirent de tenter de consolider les capacités de réponse européennes face aux menaces émergentes. Quatre années plus tard, alors que la Russie a relancé une crise sécuritaire en Europe d’une ampleur comparable à celle de la Guerre…

Lire l'Article

En annonçant la livraison de missiles Iskander-M à la Biélorussie, V.Poutine lance une nouvelle crise majeure en Europe

En 1997, l’OTAN et la Fédération de Russie signaient un accord bilateral engageant, notamment, les deux parties à ne pas étendre leurs capacités de frappe nucléaire tactique respectives au delà de leur format existant. En d’autres termes, l’OTAN s’engageait à ne pas déployer d’armement nucléaires au delà des 5 pays participant à la dissuasion partagée de l’Alliance (Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas et Turquie), alors que la Russie s’engageait à ne pas déployer ou transférer ses armements nucléaires au delà de ses frontières. De fait, lorsqu’à l’occasion d’une nouvelle rencontre avec son homologue biélorusse Alexandre Lukashenko, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que la Russie…

Lire l'Article

La Marine Nationale démontre la pertinence du double équipage pour armer ses frégates

En 2019, l’Etat-Major de la Marine Nationale annonçait le début d’une expérimentation permettant à deux frégates FREMM de la classe Aquitaine, l’Aquitaine basée à Brest, et la Languedoc basée à Toulon, d’être dotées de 2 équipages, à l’instar de ce qui se pratique de longue date pour ses sous-marins à propulsion nucléaire. La frégate Bretagne fut elle aussi armée d’un double équipage en 2020, et désormais, c’est l’ensemble des FREMM des classes Aquitaine et Alsace qui sera doté de cette caractéristique. L’objectif est de permettre aux navires de maintenir une activité à la Mer de 180 jours par an, tout en ramenant la pression sur…

Lire l'Article

Irak, Serbie, Colombie : Le Rafale toujours à l’offensive sur les marchés exports

2021 aura été, sans le moindre doute, l’année du Rafale, avec 188 appareils commandés à l’exportation par la Grèce (18+6 exemplaires), la Croatie (12 appareils), l’Egypte (30 appareils), les EAU (80 appareils) et l’Indonésie (42 appareils), ceux-ci venant s’ajouter aux 96 Rafale commandés précédemment par l’Egypte (24 appareils), le Qatar (24+12 appareils) et l’Inde (36 appareils). Ce faisant, le fleuron de Dassault Aviation et de l’ensemble de l’industrie aéronautique française, se rapproche des scores d’exportation de son prédécesseur, le Mirage 2000 avec 284 appareils commandés par 7 pays, contre 298 appareils commandés par 8 pays pour le 2000. Pour autant, l’avionneur français n’entend pas s’arrêter…

Lire l'Article

Les 4 avancées majeures du nouveau porte-avions chinois CV-18 Fujian

Comme prévu, le nouveau porte-avions chinois, baptisé CV-18 Fujian, a été lancé ce vendredi à Shanghai, marquant une nouvelle étape dans l’évolution industrielle et opérationnelle de la Marine de l’Armé Populaire de Libération. Au delà de l’incontestable succès industriel pour Pékin, qui aura lancé en moins de 12 ans 3 porte-avions de technologie et de tonnage croissants, le Fujian constitue un atout clé pour la Marine Chinoise dans son bras de fer en devenir avec l’US Navy et ses alliés, offrant plusieurs avancées majeures concernant les capacités dont disposeront les militaires et les industriels chinois dans les années à venir, allant de la propulsion électrique…

Lire l'Article

La France peut-elle louer des sous-marins nucléaires d’attaque à l’Australie ?

L’annonce de la décision australienne d’annuler de manière unilatérale le contrat portant sur la construction locale de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle de la classe Attak par le premier ministre Scott Morrison en septembre 2021 fut, dans le fond comme dans la forme, perçue par la France comme une profonde humiliation, provoquant une des plus graves crises diplomatiques de ces dernières décennies entre la France et le triptyque rassemblé autour de la nouvelle alliance AUKUS, l’Australie, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Pour Canberra, il s’agissait de se tourner vers des sous-marins à propulsion nucléaire, considérés plus à même de répondre aux besoins en devenir de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR