La Corée du Sud va commander 20 F-35A supplémentaires

En Février 2022, Seoul recevait le 40ème et dernier des F-35A qui avaient été commandés à Lockheed-Martin dans le cadre du programme F-X visant à moderniser ses forces aériennes afin de disposer d’une force globale susceptible de neutraliser la menace nucléaire de son voisin du nord, et qui s’appuie, entre autres choses, également sur le developpement de missiles balistiques et de croisière capables de mener des frappes préventives contre les installations nucléaires adverses. De toute évidence, Seoul semble satisfait des capacités offertes par l’avion américain, puisque le ministère de la Défense a reçu l’autorisation de la part des instances de regulation pour commander un nouveau…

Lire l'Article

Les armées Belges s’apprêtent à commander 19 canons CAESAr NG supplémentaires

Après avoir fait office de mauvais élève de l’OTAN avec un effort de défense à peine supérieur à 1,1% du PIB en 2020, et consacré moins de 1% à sa défense entre 2013 et 2019, les autorités belges ont, à l’instar de nombreuses autres chancelleries européennes, annoncé une augmentation très significative de cet effort dans les années à venir. Cette hausse s’effectuera en deux étapes, une première visant 1,54% du PIB en 2025, et une seconde ayant pour objectif d’atteindre les 2% requis par l’OTAN en 2035, soit 10 ans après l’échéance fixée par l’Alliance Atlantique. Dans ces conditions, les armées belges, exsangues budgétairement depuis…

Lire l'Article

Les Etats-Unis préparent la livraison de systèmes anti-aériens moyenne portée pour l’Ukraine

Si les armées ukrainiennes reçoivent désormais de manière presque continue de nouveaux blindés et systèmes d’artillerie fournis par les occidentaux, elles souffrent en revanche d’une érosion très significative de ses moyens anti-aériens et anti-missiles, comme de ses moyens aériens. C’est la raison pour laquelle, à de nombreuses reprises, les autorités civiles comme miltaires ukrainiennes ont appelé leurs alliés occidentaux à livrer des avions de combat et des systèmes anti-aériens de moyenne ou longue portée, afin d’être en mesure de contenir les frappes à longue portée menées par les missiles de croisière et avions de combat russes qui frappent presque quotidiennement les grandes villes et les…

Lire l'Article

Les Pays-Bas confirment la commande de 6 F-35A supplémentaires et de 4 nouveaux drones MQ-9 Reaper

A l’instar d’une majorité de pays européens et suite à l’attaque russe contre l’Ukraine, les Pays-Bas, jusqu’ici particulièrement rétif à augmenter son effort de défense, ont annoncé il y a quelques semaines une augmentation rapide de l’effort de défense du pays pour atteindre l’objectif de 2% de PIB en accord avec les exigences de l’OTAN, pour 2025. Et comme cette même majorité de pays Européens, Amsterdam a annoncé un renforcement capacitaire de ses armées, par l’intermédiaire de nouvelles commandes d’armement. En l’occurence, le ministère de La Défense néerlandais a confirmé, il y a quelques jours, sa volonté de commander 6 avions de combat F-35A supplémentaires…

Lire l'Article

La Royal Air Force renonce à son drone de combat Mosquito

Ces dernières années, les armées britanniques ont été particulièrement prolixes en matière de nouveaux programmes de Défense, sous l’impulsion de l’axe politique choisi par le 10, Downing Street depuis 3 ans et l’annonce d’une augmentation sensible des moyens à disposition de La Défense dans les années à venir. Toutefois, force est de constater que, bien souvent, ces annonces tournent courts, et qu’au delà des annonces et des promesses initiales, beaucoup de ces programmes n’arrivent pas à leur terme. C’est une nouvelle foi le cas aujourd’hui, avec l’annonce par la Royal Air Force de l’abandon du programme LANCA, pour Lightweigth Affordable Novel Combat Aircraft, et son…

Lire l'Article

L’Espagne officialise la commande de 20 Eurofighter Typhoon pour remplacer ses F/A-18 aux Canaries

Comme l’ensemble des membres de l’OTAN, Madrid s’était engagé, en 2014, à faire croitre ses dépenses de défense à un niveau équivalent à 2% du son PIB d’ici 2025. Mais à l’instar d’une majorité de ses membres, l’Espagne avait pris quelques libertés avec cet engagement. Ainsi, en 2020, le pays ne consacrait que 17,5 Md$ à son effort de défense, soit 1,4% de son PIB, ce qui n’était pas sans poser de lourdes contraintes quant au financement de la modernisation des forces armées, alors que celles-ci étaient engagées dans de nombreux programmes majeurs, comme la conception des sous-marins S-80 et des frégates F-110. Suite à…

Lire l'Article

La République tchèque prête à se tourner vers le F-35A américain

En 2004, en marge de son adhésion à l’Union européenne et 5 ans après son adhésion à l’OTAN, les autorités tchèques commandèrent à la Suède 14 chasseurs JAS-39 Gripen C/D, dont deux biplaces, pour remplacer ses Mig-23 et Mig-21 hérités de l’époque du Pacte de Varsovie, sous la forme d’un leasing de 12 ans pour un montant annuel de 1,7 Md de courroies, soit 65 m€. En 2015, Prague renouvela la location pour une durée de 12 ans, qui prendra fin en 2027. A cette date, plusieurs choix sont envisagés par les autorités Tchèques. La prolongation de la location des JAS-39 a été rapidement exclue,…

Lire l'Article

L’Armée de Terre commande en urgence des munitions vagabondes américaines Switchblade 300 : A qui la faute ?

A l’occasion du salon Eurosatory qui s’est déroulé la semaine dernière à la Villette, l’Armée de Terre, par l’intermédiaire de son chef du Bureau Pan, le colonel Arnaud Goujon, avait évoqué la possibilité la commande de munitions vagabondes américaines Switchblade 300 à l’américain AeroVironment, depuis confirmée par le Ministère, dans le but de combler un déficit capitaine urgent. Cette procédure n’a rien d’exceptionnelle, d’autant que le Switchblade 300 n’est pas un équipement particulièrement évolué, ni spécialement cher. Il permettra en effet aux unités d’infanterie ou débarquées de l’Armée de Terre de se doter d’une capacité de feu indirect de précision, venant compléter la dotation de…

Lire l'Article

Alors que l’US Air Force veut retirer 33 F-22 Raptor inaptes au combat, le Congrès veut les moderniser

Il est fréquent que le Congrès des Etats-Unis, qui rappelons le a le dernier mot en matière de planification militaire outre-Atlantique, jouent le rôle de modérateur face aux demandes des armées américaines, souvent promptes à des arbitrages radicaux en matière de format. Ainsi, ces dernières années, le Congrès a systématiquement rejeté les demandes de l’US Air Force concernant le retrait de sa flotte de A-10, cette dernière les jugeant inadaptés au combat de haute intensité moderne. Pour les parlementaires américains, en revanche, il n’est pas question de réduire le format des forces sans être en mesure de mettre une recapitalisation cohérente en face. C’est ainsi…

Lire l'Article

L’Australie veut réduire d’un tiers ses acquisitions de véhicules de combat d’infanterie

Lancé par Canberra en 2018, le programme LAND 400 phase 3 visait à remplacer les M113 en service au sein des forces armées australiennes par 450 véhicules de combat d’infanterie de nouvelle génération pour un investissement prévu de 18 à 21 Md$ australiens, soit entre 12 et 14 Md€. Il oppose désormais deux modèles, le KF41 Lynx proposé par Rheinmetall Defense Australia, et le Redback AS21 du sud-coréen Hanwha, après l’élimination de l’Ajax et du CV-90 en 2019. Toutefois, selon les informations obtenues par le site economique Financial Review, il semble que Canberra soit sur le point de réduire ses ambitions autour de ce programme,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR