L’artillerie anti-aérienne redevient-elle une alternative crédible ?

Durant la guerre du Vietnam, les forces armées américaines perdirent près de 3.750 avions et 5.600 hélicoptères. Si la chasse et les missiles nord-vietnamiens jouèrent un rôle déterminant, ils n’abattirent ensemble que 15% des appareils perdus par les Etats-Unis, alors que les accidents ont représenté 25% des pertes enregistrées. Les 60% restants étaient le fait de l’artillerie anti-aérienne nord-vietnamienne, qui constitua la plus grande menace pour les aéronefs américains durant toute la guerre. Peu onéreux à l’acquisition et relativement simple à mettre en oeuvre, les batteries anti-aériennes de facture soviétique et chinoise mise en oeuvre par le nord-Vietnam abattirent à elles seules 45% des avions…

Lire l'Article

Après le Japon, la Corée du Sud choisit le SM-6 américain pour contrer la menace hypersonique

Alors que les yeux du monde restent braqués sur la guerre en Ukraine, les tensions sur le théâtre Pacifique demeurent très élevées, et les grandes nations impliquées redoublent d’investissement et d’innovation pour tenter de prendre l’ascendant sur leurs adversaires potentiels. C’est ainsi que, ces derniers mois, les deux Corées se sont livrées à un bras de fer à distance concernant leurs capacités de frappe à longue distance respectives, démontrant successivement l’efficacité de leurs nouveaux missiles balistiques et de croisière, alors que la Chine a également mis en oeuvre de nouvelles capacités dans ce domaine, y compris concernant des armes hypersoniques et à trajectoire semi-balistique. Ces…

Lire l'Article

La DARPA a testé avec succès un second modèle de missile de croisière hypersonique

Lorsqu’en mars 2018, Vladimir Poutine annonça que le missile balistique aéroporté hypersonique Kinzhal entrerait bientôt en service, l’ensemble des forces armées occidentales comprirent que cette nouvelle technologie deviendrait rapidement un impératif opérationnel, et que dans ce domaine, elles avaient laissé à la Russie, mais également à la Chine qui présenta l’année suivante son propre missile hypersonique DF17, une avance bien trop importante. Si les européens, à leur habitude, réagirent avec la vélocité d’un holothurie, les japonais, australiens, sud-coréens et surtout les Etats-Unis, réagirent avec vitesse et determination, mettant rapidement en oeuvre des programmes visant à se doter au plus vite de ce type d’armement. L’un…

Lire l'Article

La Turquie s’intéresse à nouveau au système anti-aérien et anti-missile franco-italien SAMP/T

Les relations entre l’Europe, et en particulier la France, et la Turquie, ont été pour le moins tumultueuses ces dernières années. Entre l’intervention turque dans le nord de la Syrie contre les alliés Kurdes de la France et des Etats-Unis, le soutien militaire apporté par Ankara au régime de Tripoli en Libye, et les tensions en Méditerranée Orientale, en Mer Egée et autour de Chypre, les points de friction entre Ankara et Paris n’ont pas manqué, et les relations entre les deux pays, comme entre les deux chefs d’Etat, étaient devenues très difficiles. Dans le même temps, la décision turque d’acquérir le système anti-aérien à…

Lire l'Article

L’Allemagne s’intéresse au système anti-balistique Arrow 3 israélien et ignore (encore) les solutions françaises existantes

Alors que Paris et Berlin ne cessent de clamer haut et fort leur volonté commune de coopérer dans le domaine des technologies de défense, de nombreux arbitrages menés par les autorités allemandes, avant et après le changement de gouvernement du mois de décembre, montre une situation bien plus complexe, et une rivalité permanente entre les deux plus grandes économies de la zone euro, en particulier dans le domaine de l’Armement. De l’EuroSpike au P8 Poseidon, du F-35 à l’ESSM, de l’Apache à l’Arrow 3, les choix passés, présents et à venir des armées allemandes en matière d’équipements semblent en effet systématiquement exclure les alternatives venus…

Lire l'Article

Le rapport qui fait mal à la Défense anti-missile US

Depuis les premiers travaux dans le domaine des systèmes d’interception de missiles balistiques, le Pentagone investit pas loin de 350 Md$ dans ce domaine spécifique destiné à protéger le sol américain, et dans moindre mesure, certains de ses alliés, contre des frappes de missiles balistiques potentiellement nucléaires. Depuis quelques années, le sujet s’est trouvé revitalisé par la résurgence des menaces stratégiques venues de Russie, de Chine mais aussi de Corée du Nord, disposant désormais de missiles balistiques certes intercontinentaux, mais aux capacités opérationnelles bien inférieures aux derniers modèles de missiles ICBM et SLBM russes et occidentaux. Pourtant, selon un rapport rendu public par la American…

Lire l'Article

Ces 7 technologies qui vont révolutionner le champs de bataille d’ici 2040

Si les dernières années de la guerre froide fut l’occasion de nombreuses et importantes avancées technologiques dans le domaine des armements, avec l’arrivée des missiles de croisière, des avions et navires furtifs et de systèmes de commandement et de géolocalisation avancés, cette dynamique fut stoppée nette avec l’effondrement du bloc soviétique. En l’absence d’un adversaire majeur et téchnologiquement avancé, et en raison des nombreuses campagnes disymétriques auxquelles participèrent les forces armées, bien peu d’avancées significatives furent enregistrées du point de vue technologique entre 1990 et 2020, à l’exception notable de la généralisation des drones aériens de tous types. Mais avec l’émergence, depuis le début des…

Lire l'Article

La Corée du Nord teste à nouveau un missile balistique hypersonique aux performances avancées

Si l’attention géopolitique se porte désormais davantage sur les risques de conflits en Ukraine ou autour de Taïwan, certains théâtres moins exposés médiatiquement restent toujours très actifs. C’est le cas notamment de la Péninsule Coréenne, alors que les deux pays, Corée du Nord et du Sud, se livrent depuis plusieurs années à une intense compétition dans le domaine des missiles à longue portée. L’année 2021 fut ainsi marquée de nombreux essais de part et d’autres, avec des avancées notables aussi bien dans le domaine des missiles balistiques que des missiles de croisière. Mais ce fut incontestablement l’essai du 28 septembre d’un missile balistique nord-coréen équipé…

Lire l'Article

Le Japon développe son propre Canon électrique pour compléter sa défense anti-missile

La technologie des canons électriques, ou rail gun, avait la faveur de nombreux états-majors il y a quelques années, notamment aux Etats-Unis, ou l’US Navy avait investi plusieurs centaines de million de $ pour developper son propre modèle. Mais depuis quelques temps, et surtout depuis l’abandon du programme par le Pentagone qui donne la priorité aux armes à énergie dirigée comme les laser à haute énergie et les canons à micro-ondes, l’engouement pour ce sujet semble s’être quelques peu tari. Même le programme chinois, qui avait pourtant défrayé la chronique il y a trois ans lorsqu’un Rail Gun fut observé sur un navire de transport…

Lire l'Article

Les technologies Défense qui ont fait l’actualité en 2021

En dépit de la crise liée à la pandémie de Covid-19, l’actualité en 2021 fut souvent marquée par certaines technologies de défense, dans un contexte géopolitique de tensions croissantes et de crises critiques. De l’annulation surprise australienne de la commande des sous-marins à propulsion conventionnelle de facture française pour se tourner vers des sous-marins nucléaires d’attaque américano-britanniques, aux missiles hypersoniques; des drones sous-marins au nouveau système de bombardement orbital fractionné chinois; ces technologies de défense, longtemps passées au second plan de la scène médiatique mondiale, se sont retrouvées à faire l’actualité, et parfois les gros titres durant cette année. Dans cet article en deux parties,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR