Les technologies Défense qui ont fait l’actualité en 2021

En dépit de la crise liée à la pandémie de Covid-19, l’actualité en 2021 fut souvent marquée par certaines technologies de défense, dans un contexte géopolitique de tensions croissantes et de crises critiques. De l’annulation surprise australienne de la commande des sous-marins à propulsion conventionnelle de facture française pour se tourner vers des sous-marins nucléaires d’attaque américano-britanniques, aux missiles hypersoniques; des drones sous-marins au nouveau système de bombardement orbital fractionné chinois; ces technologies de défense, longtemps passées au second plan de la scène médiatique mondiale, se sont retrouvées à faire l’actualité, et parfois les gros titres durant cette année. Dans cet article en deux parties,…

Lire l'Article

Quelle est la puissance militaire conventionnelle de la Russie aujourd’hui ?

En 2015, en référence aux interventions militaires russes en Crimée et en Syrie, le président B. Obama avait déclaré que la Russie n’était plus qu’une force régionale sur le déclin. Aujourd’hui, alors que Moscou a massé prés de 100.000 hommes aux frontières de l’Ukraine, le Président Russe Vladimir Poutine estime que la puissance militaire de son pays est suffisante pour lui permettre d’imposer des conditions fermes aux pays européens quant à l’avenir de son voisin. Considérant la discrétion de l’ensemble des puissances européennes dans ce dossier, force est de constater que, pour aucune d’entre elles, la Russie n’est aujourd’hui une puissance militaire négligeable, et encore…

Lire l'Article

Avec le S-550, la Russie complète la future défense anti-aérienne et balistique de son espace aérien

La Défense anti-aérienne et anti-balistique russe est aujourd’hui universellement reconnue comme l’une des meilleures au monde, si ce n’est la meilleure. Sa composition multi-couches, multi-systèmes coopérative lui permet d’ores et déjà de répondre à la presque totalité des menaces, y compris les avions furtifs de 5 ème génération, constituant de fait un rempart particulièrement dissuasif pour n’importe lequel des adversaires potentiels du pays. Si les fameux S-400, Buk, Tor, Pantsir et le futur système S-500 Prométeï étaient déjà bien connus des spécialistes du sujet, l’annonce faite le 9 novembre par le ministre de La Défense Serguei Choïgou au sujet d’un nouveau système S-550, a désarçonné…

Lire l'Article

Les nouvelles ambitions de la Coopération Permanente Structurée européenne

La Coopération Permanente Structurée Européenne, ou PESCO, est incontestablement une des avancées majeures obtenues dans le domaine de La Défense au sein de l’Union européenne. Lancée en décembre 2017, elle permet aux industriels et acteurs politiques européens de coopérer pour developper de nouveaux programmes, qu’ils soient purement technologiques ou industriels, dans le but d’éviter la multiplication des programmes similaires au sein de l’Union européenne, et donc des dépenses jugées non pertinentes car redondantes entre les membres. La première liste de projets fut présentée le 6 mars 2018, et se concentrait avant tout sur des programmes de soutien, dans le domaine de l’entrainement, de la simulation,…

Lire l'Article

La Chine va-t-elle prendre l’ascendant technologique militaire sur les Etats-Unis ?

Lorsque le 4 octobre 1957, une fusée R-7 Semiorka lancée du site de Baïkonour au Kazakstan mit en orbite le premier satellite artificiel Sputnik 1, la confiance des Etats-Unis dans leur supériorité technologique considérée jusqu’alors comme incontestable, fut largement ébranlée. Cet épisode constitua, avec la Guerre de Corée, la Crise des missiles de Cuba et celle des Euromissiles, un des points culminants de la Guerre Froide, et engendra une forte réaction américaine. Et pour le Général Mark Milley, le Chef d’Etat-Major des Armées américaines, l’essai d’un système de bombardement orbital fractionné hypersonique effectué par Pékin il y a quelques jours, pourrait bien constituer un événement…

Lire l'Article

Le Japon veut des « options » face aux nouvelles capacités balistiques nord-coréennes

Jusqu’il y a peu, Tokyo s’appuyait pleinement sur son bouclier anti-missile, et notamment sur ses 8 destroyers lourds AEGIS des classes Kongo, Atago et Maya, pour neutraliser la menace balistique venant de Corée du Nord. Mais les performances démontrées ces derniers mois de la technologie de Pyongyang, qu’il s’agisse de missiles à trajectoire semi-balistiques capables d’évoluer sous le plancher des systèmes anti-balistiques, ou des nouveaux systèmes dotés de planeurs hypersoniques, ont largement mis à mal ces certitudes, au point d’amener les autorités nippones à considérer des options qui jusqu’ici n’étaient pas même imaginées. Le 23 octobre, à la suite du dernier essai de missile tactique…

Lire l'Article

L’OTAN à l’offensive face à la Russie et aux aspirations européennes de défense

Après la débâcle américaine en Afghanistan de cet été, plusieurs dirigeants européens remirent au gout du jour la volonté de se doter, au sein de l’Union européenne, d’une capacité militaire opérationnelle d’intervention propre, complémentaire de l’Alliance Atlantique, lui permettant d’agir de manière indépendante des Etats-Unis si le besoin se faisait sentir. Pendant un temps, Washington et l’OTAN ne réagirent pas, ou très peu, face à cela, l’image de l’allié américain ayant été écornée. La crise franco-américaine au sujet des sous-marins australiens vint apporter de nouveaux arguments aux piliers d’une autonomie stratégique européenne, France en tête, les Etats-Unis ayant clairement fait la démonstration qu’ils suivaient un…

Lire l'Article

Pékin aurait testé un système de bombardement orbital fractionné hypersonique

Un article de Demetri Sevastopulo and Kathrin Hille publié ce week-end sur le site du Financial Times, a mis la communauté défense occidentale en ébullition. On y apprenait, en effet, que selon les informations recueillies par les deux journalistes, la Chine aurait procédé, au cours du mois d’aout de cette année, au test d’un nouveau système d’arme stratégique hypersonique susceptible de déjouer l’ensemble des systèmes de détection et La Défense anti-missile occidentale, et plus spécifiquement américaine, à l’aide d’un Système de Bombardement Orbital Fractionné, ou FOBS selon l’acronyme anglophone. En effet, il semblerait qu’un tel système ait été mis en orbite à l’occasion du 77ème…

Lire l'Article

La Corée du Nord annonce avoir testé avec succès un planeur hypersonique

Le 28 septembre, les forces armées nord coréenne ont procédé à un nouveau lancement de missile balistique de courte portée. Mais selon le site d’état Rodong Sinmun, ce test était bien davantage qu’une simple nouvelle expression de l’agacement de Pyongyang face aux manoeuvres américaines en Corée du Sud et dans le Pacifique, puisqu’il s’agissait, selon les déclarations nord-coréennes, de tester un nouveau missile équipé d’un planeur hypersonique, le Hwasong-8. Le lancement aurait été suivi par les radars sud coréens, avec une apogée à 30 km et une portée enregistrée de 200 km. Mais selon Pyongyang, le test aurait donné entière satisfaction, allant même jusqu’à publier…

Lire l'Article

La course aux missiles s’accélère dans la péninsule coréenne

Après plusieurs mois d’accalmie, la course aux missiles, qu’ils soient balistiques ou de croisière, subit une rapide accélération ces derniers jours de part et d’autre du 38ème parallèle de la péninsule coréenne. Seoul comme Pyongyang se sont en effet engagés dans posture de démonstration de force depuis quelques semaines, celle-ci ayant atteint ce que l’on peut penser son paroxysme aujourd’hui. En effet, dans un délais de seulement quelques heures, la Corée du Nord a procédé au tir de deux missiles balistiques de courte portée en Mer du Japon, alors son voisin du Sud effectuait le 3ème et sensément dernier test de qualification de son missile…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR