Les nouveaux missiles de croisière russes peuvent frapper directement les Etats-Unis

Il est vrai que depuis 2 ans, l’immense majorité de l’attention portée par le Pentagone s’est concentrée sur la Chine et l’évolution rapide de la situation dans le Pacifique Occidental. Mais pour le général Glen D. Vanheck, commandant l’US Northern Command en charge de protéger l’Amérique du Nord, la plus grande menace qui pourrait frapper les Etats-Unis aujourd’hui viendrait non pas de Pékin et de ses missiles balistiques, mais de Moscou et de ses nouveaux missiles de croisière, capables d’atteindre le territoire américain directement à partir de son propre sol désormais. A l’occasion d’un forum en ligne organisé par le Center for Strategic and International…

Lire l'Article

La Chine développe-t-elle un drone de bombardement stratégique ?

Il y a quelques jours, un article publié par le site chinois South China Morning Post défraya la communie des observateurs de l’industrie aéronautique militaire chinoise, en annonçant que la firme Zhongtian Feilong Intelligent Technology développait un drone de combat lourd, le Feilong 2, dont le profil de mission serait identique à celui du futur bombardier stratégique américain B-21 Raider en cours de developpement par Northrop Grumman. Selon l’entreprise chinoise, le prototype serait déjà bien avancé, et l’entrée en service du FL2 pourrait intervenir dès 2026. Cotés performances, Zhongtian Feilong annonce une vitesse subsonique élevée, un rayon d’action de 7000 km, un plafond à 15.000…

Lire l'Article

La Norvège donne accès aux Etats-Unis à certaines bases aériennes et navales

Avec le renforcement militaire de la flotte du nord russe, devenue il y a peu un district militaire à elle seule, les besoins de surveillance et de défense le long de la route maritime arctique autour de la Norvège se sont considérablement accrus ces dernières années, au point de revenir à des niveaux connus durant la Guerre Froide. En outre, Moscou a fait d’importants efforts pour accroitre sa présence militaire en arctique, tant pour protéger le déploiement de sa flotte de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins qui a fait, il y a quelques semaines, un coup d’éclat en menant un exercice de tir simultané mené par…

Lire l'Article

Les ambitions du programme de bombardier stratégique russe PAK DA se révèlent

Bien d’entamé au début de la précédente décennie, le programme de bombardier stratégique russe PAK DA, destiné à remplacé à partir de 2027 les antédiluviens Tu-95 Bear encore en service dans l’arsenal stratégique de Moscou, reste très mystérieux, et bien peu d’informations ont effectivement été divulguées à son sujet, sans que l’on puisse d’ailleurs juger de leur véracité. Un article publié sur le site RIA Novosti offre une vision un peu plus éclairée de ce que sera ce nouvel appareil, qui évoluera aux cotés des bombardiers stratégiques Tu-160M Black Jack et des bombardiers supersoniques à long rayon d’action Tu-22M3M Backfire-C au début de la prochaine…

Lire l'Article

L’arrivé probable des Verts au gouvernement allemand menace le programme SCAF

Depuis plusieurs mois, les programmes de coopération industrielle militaire entre la France et l’Allemagne sont en difficulté, pour ne pas dire franchement menacés. Qu’il s’agisse d’un repositionnement des autorités allemandes en faveur du lien transatlantique suite à l’élection de Joe Biden, d’ambitions industrielles excessives et déséquilibrées entre les acteurs, ou de divergences quant aux attentes opérationnelles des armées des deux pays, les tensions entre Paris et Berlin se multiplient, créant au passage une hostilité croissante des opinions publiques vis-à-vis de ces programmes, et ce dans des deux cotés du Rhin. Comme si cela ne suffisait pas, une épée de Damocles s’est désormais matérialisée au dessus…

Lire l'Article

Avec le Mini-Kinzhal, la Russie maintient son avance dans le domaine des armes hypersoniques

Lorsque Vladimir Poutine, alors en pleine campagne électorale pour sa propre succession, annonça l’entrée en service du missile hypersonique aéroporté Kh-47M2 Kinzhal, en mars 2018, les états-majors occidentaux furent pour le moins frappés de stupeur. Non seulement n’avaient-ils pas anticipé l’avance de la Russie dans ce domaine, mais il s’agissait alors d’un domaine relativement négligé jusqu’ici aux Etats-Unis comme en Europe, et personne n’avait d’alternative valable à proposer à court terme pour contrer le nouveau missile russe, qu’il s’agisse de système anti-missile ou de système équivalent. La même chose se produisit une année plus tard, lorsque Moscou annonça que le planeur de rentré atmosphérique hypersonique…

Lire l'Article

SNLE3G : Faut-il revenir à une dissuasion à 6 sous-marins ?

Le 19 février, la Ministre des Armée françaises, Florence Parly, a annoncé le lancement du programme de conception des prochaines Sous-marins Nucléaires Lanceur d’Engins de nouvelle génération, souvent désignés par l’acronyme SNLE 3G, s’agissant de la troisième génération de ce type de submersible construite par la France. Les 4 nouveaux navires seront armés de 16 missiles balistiques intercontinentaux M51 d’une portée dépassant les 10.000 kilomètres et emportant chacun jusqu’à une dizaine d’ogives nucléaires à trajectoire indépendante de 100 kilotonnes, 6 fois la puissance de la bombe larguée sur Hiroshima. Cette annonce marque la volonté de Paris de préserver son indépendance stratégique ainsi que sa capacité…

Lire l'Article

Lockheed et l’US Air Force transforme le C130 Hercule en super-bombardier

L’élimination des systèmes de déni d’accès, qu’ils soient de facture russe ou chinoise, est devenue l’obsession des planificateurs du Pentagone, tant ces systèmes peuvent potentiellement menacer l’utilisation optimale de la puissance de feu américaine, qui repose avant tout sur ses forces aériennes et sur sa Marine de guerre. Pour y parvenir, l’US Air Force comme l’US Navy ont entrepris d’augmenter drastiquement les performances des armes air-sol ou air-surface à longue portée mises en oeuvre par leurs aéronefs respectifs. C’est ainsi que Lockheed-Martin a vu les commandes de son missile de croisière AGM-158 désigné par l’acronyme JASSM-ER, pour Joint Air-to-Surface Standoff Missile -Extended Range, s’envoler pour…

Lire l'Article

La Chine aussi disposerait d’un missile hypersonique aéroporté

Lorsque Vladimir Poutine confirma, en mars 2018 en marge des élections présidentielles russes, l’existence du missile hypersonique Kh47M2 Kinzhal, les occidentaux furent pris de stupeur face à l’avance technologique de Moscou dans un domaine susceptible de conférer aux forces russes un avantage tactique plus que significatif face à l’OTAN. Depuis, les Etats-Unis, comme leurs alliés européens, japonais ou sud-coréens, ont lancé un grand nombre de programmes visant à concevoir, le plus rapidement possible, des armes hypersoniques, qu’elles soient mises en oeuvre par des vecteurs terrestres, navals ou aériens. Il faut dire que les missiles hypersoniques ne manquent pas d’intérêts du point de vu opérationnel. Non…

Lire l'Article

Taïwan, Inde : Cette fois, la Chine ne joue plus

Cela fait plusieurs mois que les tensions entre Pékin et ses voisins ne cessent de croitre. Mais ce week-end, la sémantique du Parti communiste Chinois a sensiblement évolué vers une menace directe envers ses voisins taïwanais et indiens, avec en ligne de mire, les Etats-Unis. Plus question de préserver les apparences désormais, le président Xi Jinping a appelé l’Armée Populaire de Libération à se tenir prête à mener des actions de guerre. Le déclencheur de cette véhémence semble avoir été la visite à Taipei du sous-secretaire d’Etat américain Keith Krach jeudi 17 septembre, la première visite d’un officiel de ce rang sur l’ile indépendantiste depuis…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR