Taïwan, Inde : Cette fois, la Chine ne joue plus

Cela fait plusieurs mois que les tensions entre Pékin et ses voisins ne cessent de croitre. Mais ce week-end, la sémantique du Parti communiste Chinois a sensiblement évolué vers une menace directe envers ses voisins taïwanais et indiens, avec en ligne de mire, les Etats-Unis. Plus question de préserver les apparences désormais, le président Xi Jinping a appelé l’Armée Populaire de Libération à se tenir prête à mener des actions de guerre. Le déclencheur de cette véhémence semble avoir été la visite à Taipei du sous-secretaire d’Etat américain Keith Krach jeudi 17 septembre, la première visite d’un officiel de ce rang sur l’ile indépendantiste depuis…

Lire l'Article

Pékin lance un exercice de grande ampleur autour de Taiwan pour répondre à Washington

Depuis plusieurs mois, nous assistons à la montée en puissance des tensions opposants Pékin et Washington au sujet de Taiwan. Jusqu’ici, il s’agissait surtout de provocations et de ripostes, avec une bonne dose de postures plus que d’actions militaires. Mais la visite du sous-secretaire d’Etat américain, Keith Krach, à Taïpei ce vendredi, semble avoir déclenché une réponse d’une toute autre nature de la part de la Chine. Outre l’organisation de multiples exercices incluant des tirs réels tout autour de l’ile indépendante par les forces navales et aériennes de l’Armée Populaire de Libération, Pékin menace désormais directement d’une intervention militaire contre l’ile si Washington venait à…

Lire l'Article

Peut-on encore s’en remettre à la dissuasion nucléaire ?

Le 5 novembre 1956, un corps expéditionnaire franco-britannique débarquait en Egypte pour reprendre le contrôle du Canal du Suez récemment nationalisé par le président Gamal Abdel Nasser, dans une opération militaire organisée conjointement avec Israël qui s’était emparé du Sinaï égyptien quelques jours plus tôt. Malgré les succès militaires de cette coalition, les troupes franco-britanniques se retirèrent après seulement quelques jours, lorsque l’Union Soviétique menaça Paris et Londres de frappes nucléaires. Même si l’OTAN déclaration à ce moment qu’une telle action soviétique entrainerait une riposte de même nature, Washington fit également pression sur ses deux alliés européens pour obtenir leur retrait, en menant une attaque…

Lire l'Article

Exercices d’invasion, déploiement de bombardiers : La Chine fait monter la pression sur Taïwan et les Etats-Unis

Il ne se passe désormais guère plus qu’un ou deux jours entre les annonces de nouvelles provocations ou de nouvelles mesures de coercition entre les Etats-Unis et la Chine. A peine le secrétaire à la Santé américain, Alex Azar, eut-il quitté Taipei après sa visite que les autorités chinoises ont déclenché une série d’exercices et de manoeuvres pour faire une nouvelle fois monter d’un cran la pression sur Taiwan et sur l’allié américain. La réponse américano-taiwanaise n’a elle non plus, guère tardée. Au lendemain de la visite de l’officiel américain pour assurer les autorités de Taiwan du soutien de Washington, Pékin a lancé un exercice…

Lire l'Article

Raytheon va concevoir un micro-missile d’auto-defense pour les forces aériennes américaines d’ici 2023

Pour faire face à l’augmentation de la menace que font peser les missiles et roquettes anti-chars sur leurs blindés, plusieurs forces armées, dont celles d’Israel et de Russie, ont entrepris dans les années 80 et 90 de developper des systèmes d’auto-protection actifs destinés non pas à leurrer le missile, mais à l’intercepter avant qu’il ne frappe sa fable. Le premier de ces systèmes à entrer en service fut le Drozd soviétique qui, au début des années 80, fut déployé sur 250 T-55A de l’infanterie de Marine soviétique. Ces systèmes, comme le Trophy israélien ou l’Afghanit russe, sont désignés par le terme Hard-Kill. Or, l’augmentation des…

Lire l'Article

L’US Air Force pourrait transformer ses avions de transport en bombardiers, et bien plus encore

La semaine dernière, le Air Force Research Laboratory (AFRL) et le Air Force Special Operations Command ont dévoilé conjointement avoir réalisé entre janvier et février plusieurs essais de largages de missiles de croisière à partir de la rampe arrière d’avions cargos C-130 Hercules et C-17 Globemaster III. Ces essais s’inscrivent dans la longue série des programmes de l’US Air Force visant à doter ses avions de transport d’une capacité secondaire de bombardement de précision. Pour cette campagne d’essais en vol, l’US Air Force aurait utilisé des démonstrateurs d’au moins un nouveau type d’armement, le CLEAVER (Cargo Launch Expendable Air Vehicles with Extended Range – Véhicules…

Lire l'Article

Les bombardiers B-1B Lancer de l’US Air Force sont de retour dans la région Asie-Pacifique

Le 16 avril dernier, les cinq derniers bombardiers B-52H de l’US Air Force présents sur l’île de Guam décollaient pour leur base de Minot, Dakota du Nord. En rapatriant ses bombardiers, le Global Strike Command de l’US Air Force mettait fin à seize années de déploiement continu (Continuous Bomber Presence) dans le Pacifique, alors même que les tensions allaient grandissantes entre Taipei et Pékin. Pour l’US Air Force, le retour planifié des B-52H Stratofortress devait marquer le début d’une nouvelle doctrine d’emploi des bombardiers stratégiques, le concept Dynamic Force Employment. Décidée en 2018, ce concept d’emploi prévoit de mettre fin aux déploiements permanents et aux…

Lire l'Article

Avec de nouveaux moteurs, les bombardiers B-52H de l’US Air Force vont dépasser les 100 ans de carrière opérationnelle

Le 23 avril, l’US Air Force a publié un projet de demande de proposition portant sur l’acquisition de pas moins de 608 réacteurs d’avions commerciaux. Cette dernière étape avant la publication de l’appel d’offre permettra aux industriels de préparer aux mieux leurs propositions. Bien que le projet ai pris un an de retard, l’armée de l’air américaine espère avancer rapidement sur le programme de remotorisation de ses B-52H Stratofortress, considéré comme stratégique pour le maintien de ses capacités opérationnelles. Evoqué depuis la fin de la Guerre froide, le changement de moteurs du B-52 a été sans cesse repoussé par l’US Air Force, le bombardier lourd…

Lire l'Article

Les bombardiers américains B-52 quittent le Pacifique malgré le regain de tensions dans la région

Il y a dix jours, à la surprise générale, l’US Air Force a annoncé avoir mis fin à la présence continue de bombardiers (Continuous Bomber Presence) stratégiques sur l’île de Guam, dans le Pacifique. La veille, le 16 avril, les cinq bombardiers B-52H Stratofortress encore basés sur place ont décollé afin de rentrer dans leur base de Minot, dans le Dakota du Nord. D’après le Pentagone, la fin de ce déploiement était anticipée et s’inscrit dans le nouveau concept opérationnel Dynamic Force Employment, qui vise à rendre les mouvements de forces américains plus imprévisibles et donc difficiles à contrer. Jusqu’à présent, cela se traduisait principalement…

Lire l'Article

Les missiles Hypersoniques deviennent la priorité du Département de la Défense américain pour contrer la menace chinoise.

Il y a quelques semaines, avant d’entamer l’étude sur la pérennité des porte-avions dans l’US Navy, Mark Esper, le secretaire à La Défense des Etats-unis, s’était publiquement interrogé sur la pertinence de remplacer, à budget identique, un porte-avions par une flotte de 100 ou 200 missiles hypersoniques pour assurer La Défense initiale du Japon ou de la Corée du Sud. Visiblement, l’idée a fait son chemin, puisqu’à l’occasion d’un Webcast avec l’association de l’Air Force Mitchell Institute, Mark Lewis, le directeur de la modernisation du sous-directeur à l’innovation Mark Griffin, a annoncé la création d’une « war room » consacrée uniquement à l’entrée en service rapide et…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR