Les ingénieurs israéliens auraient étendu l’autonomie du F-35i pour pouvoir frapper l’Iran sans ravitaillement en vol

L’Israelian Air Force aurait modifié certains de ses F-35i Adir, la version du Lighting II adaptée aux besoins de l’Etat Hébreux, pour en étendre l’autonomie suffisamment pour pouvoir mener des missions de frappe en profondeur en Iran le cas échéant, alors que l’IAF s’entraine activement à cette mission depuis plusieurs mois. Le programme nucléaire iranien est perçu comme une menace existentielle par les autorités israéliennes, et l’IAF s’entraine activement depuis plusieurs années pour être en mesure, si besoin, de pouvoir frapper les installations critiques iraniennes afin de priver Téhéran de ses capacités nucléaires. Dans ce domaine, les forces aériennes israéliennes ne pouvaient, jusqu’ici, s’appuyer que…

Lire l'Article

Le 65ème Escadron Agressor de l’US Air Force se dote de F-35 pour simuler les nouveaux avions chinois

L’un des deux escadrons Agressor de l’US Air Force, spécialisés dans l’entrainement des pilotes de combat face à des appareils reproduisants les performances et les tactiques des avions de combat chinois, vient d’entamer sa conversion vers le chasseur furtif F-35A afin de simuler les performances des nouveaux appareils de l’Armée Populaire de Libération, comme le J-20 et le futur J-35. A l’instar de l’US Navy, l’US Air Force met en oeuvre deux escadrons de chasse spécialement conçus et équipés pour reproduire les capacités, les performances et les tactiques des avions de combat de forces aériennes adverses potentielles. L’objectif de ces escadrons est de permettre aux…

Lire l'Article

L’Inde veut se tourner vers la France pour concevoir le futur réacteur du chasseur AMCA

L’Inde serait en négociation avec la France et le motoriste Safran afin de co-developper le turboréacteur qui équipera le futur avion de combat de nouvelle génération Advanced Medium Combat Aircraft (AMCA) de facture locale, prévu pour voler au début de la prochaine décennie. Si, ces dernières années, de nombreuses bases industrielles et technologiques aéronautiques nationales ont entrepris de concevoir un avion de combat de nouvelle génération, comme le KF-21 Boramae sud-coréen, le T-FX turc, ou le F-X japonais, bien peu de pays disposent du savoir faire nécessaire pour concevoir un turboréacteur militaire capable de propulser ces appareils. En réalité, à ce jour, seuls 5 pays…

Lire l'Article

Typhoon, FREMM, M-346 : l’Italie serait proche de signer un super-contrat de 12 Md€ en Egypte

Après plusieurs années de négociations, Le Caire serait proche de concrétiser le plus important contrat de défense de son histoire, en commandant à Rome 24 avions de combat Typhoon, 4 frégates FREMM, 20 patrouilleurs armés, 20 avions d’entrainement M-346 et un satellite d’observation, pour un montant dépassant les 12 Md€. Au printemps 2020, l’Italie était parvenu à prendre une position de négociation prédominante en Egypte en matière de contrat d’armement, sur les ruines laissées par Paris après qu’Emmanuel Macron ait, à l’occasion d’une visite officielle dans la capitale égyptienne, mis en cause les questions de droits de l’homme dans le pays. Rome était sur le…

Lire l'Article

Peut-on sauver le programme de chasseur de nouvelle génération européen SCAF ?

Annoncé en 2017 par Emmanuel Macron et Angela Merkel, le programme SCAF pour Système de Combat Aérien du Futur vise à developper, à horizon 2040, un avion de combat de nouvelle génération (la 6ème au dernier décompte), le Next Generation Fighter, ainsi qu’un ensemble de systèmes destinés à offrir à l’appareil des capacités opérationnelles inégalées. Depuis son lancement, le programme s’est retrouvé à plusieurs reprises face à d’importantes difficultés, qu’elles soient liées aux arbitrages politiques et notamment aux exigences du Bundestag allemand, au difficile partage industriel entre les 3 pays participants (Allemagne, France et Espagne) et aux divergences conceptuelles et doctrinales entre les forces armées…

Lire l'Article

Le Japon lance le developpement de son propre drone « Loyal Wingman »

Les autorités japonaises ont annoncé le lancement d’un programme visant à concevoir et produire d’ici 2026 un drone de combat capable d’accompagner ses avions de combat pour en étendre les capacités de détection et d’emport de munition, dans la droite ligne du concept de « Loyal Wingman », afin de compenser sa faiblesse numérique face à la Chine. Après les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne et l’Australie, le Japon a annoncé entreprendre la conception d’un drone de combat destiné à évoluer autour de ses avions de combat pour en étendre les capacités de détection, tout en considérant la possibilité de pouvoir armer de tels drones dans une…

Lire l'Article

SCAF : le torchon brule entre Dassault Aviation et Airbus DS

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’optimisme n’était pas de rigueur au sujet du programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF lors du Paris Air Forum. De toute évidence, les deux principaux acteurs du programme, le français Dassault Aviation et l’Allemand Airbus Defense&Space, ne sont pas pas parvenus à s’entendre sur la répartition des rôles autour du pilier Next Generation Fighter, le plus imposant du programme qui doit concevoir l’avion de combat au coeur du Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF. Et pour Eric Trappier, président de Dassault Aviation, il est désormais nécessaire que la décision soit prise au niveau…

Lire l'Article

Pour répondre au défi chinois, l’US Air Force veut massivement miser sur les drones de combat

Information Importante : Un problème technique empêchait les abonnés de renouveler leur abonnement avec la même adresse email. Le problème est désormais réglé. Durant la Guerre froide, les armées de l’OTAN, en particulier les armées américaines, entreprirent de contenir la supériorité numérique terrestre des forces soviétiques et du Pacte de Varsovie, en se dotant d’une puissance aérienne sans équivalent, capable de s’emparer de la supériorité aérienne au dessus du champs de Bataille, et de compenser les déficiences des forces terrestres occidentales. C’est ainsi que le F-4 Phantom II, F-15 Eagle, F-16 Fighting Falcon et autres A-10 Warthog évoluaient aux cotés des Tornado, Jaguar, Harrier et…

Lire l'Article

L’Irak annonce avoir commandé des avions Rafale et des systèmes d’artillerie à la France

Alors que le pays fait encore face à une intense rébellion de l’Etat Islamique, que les milices chiites sous controle de l’Iran continuent de prendre de l’ampleur sur son territoire, et que les ambitions turques dans le nord du pays menacent les régions kurdes, l’Irak tente de moderniser ses forces armées, en négociant des programmes de défense avec ses partenaires historiques, Etats-Unis, Russie et France. Pour autant, comme c’est très souvent le cas avec Bagdad, il est très difficile d’y voir clair dans les annonces des autorités irakiennes, qui ne manquent pas de contradictions voire d’informations très improbables, comme celle évoquée en début d’année portant…

Lire l'Article

En ramenant à 57 appareils le programme MMRCA 2, l’Inde accroit les chances du Rafale de s’imposer

En 2001, New Delhi lançait une très importante compétition visant à acquérir 114 avions de combat moyens pour remplacer ses Mig-27 et Jaguar qui devaient arriver en limite d’âge d’ici la fin des années 2010. En 2012, les autorités indiennes annonçaient la victoire du Dassault Rafale, et l’entame de négociations pour la production industrielle locale de ces appareils destinés à l’Indian Air Force. Toutefois, de nombreuses difficultés vinrent handicaper les discussions, notamment concernant la participation de l’industriel d’état HAL, amenant Paris et New Delhi à annoncer en 2015 l’annulation de cette opération, remplacée par une commande ferme de 36 Rafale produits en France. Pour autant,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR