L’US Army abandonne son programme de super-canon Strategic Long-Range Cannon

Face au retour probable des tensions internationales et des risques de conflit de haute intensité, l’US Army entreprit, en 2017, de lancer un nouveau super programme désigné BIG 6, en référence au super programme BIG 5 du début des années 70 qui donna naissance au Bradley, au Patriot et à l’hélicoptère UH-60 Black Hawk, entre autres choses. Parmi les piliers critiques du BIG 6, figure aux cotés du programme Futur Vertical Lift pour remplacer les hélicoptères de combat et du programme Optionnaly Manned Fighting Vehicle pour remplacer les Bradley, le pilier Long Range Precision Fire, visant à doter l’US Army d’une artillerie de nouvelle génération.…

Lire l'Article

Après la Belgique, la Colombie s’apprête à commander le canon porté CAESAR du français Nexter

Depuis son entré en service en 2008, le Canon Equipé d’un Système d’ARtillerie de Nexter, ou CAESAR, a rencontré un important succès opérationnel comme commercial. Employé avec succès par les artilleurs français en Afghanistan, en Irak, au Liban et au Mali, et par ses utilisateurs internationaux au Cambodge (Thaïlande) et au Yemen (Arabie saoudite), le système français a démontré d’excellentes qualités opérationnelles, alliant une grande mobilité à une allonge importante (jusqu’à 40 km avec des obus ERFB, plus de 50 km avec obus à propulsion additionnée), ainsi qu’une grande précision même avec des obus non guidés. Ces qualités furent mises à profit par l’artillerie française…

Lire l'Article

La Russie va-t-elle perdre son armée en Ukraine ?

Depuis l’intervention militaire de 2008 en Georgie, la puissance militaire conventionnelle russe avait été un puissant outil au service du Kremlin, tant pour intimider ses voisins que pour ramener la Russie aux premiers plans de la scène géopolitique internationale. Les succès enregistrés en Crimée puis en Syrie, créèrent une aura de puissance qui permit à Moscou de s’imposer à plusieurs reprises en Europe mais également en Afrique. Cette même puissance conventionnelle, adossée à l’immense force de dissuasion de l’arsenal nucléaire russe, explique en grande partie l’attitude parfois timorée des occidentaux en soutien de l’Ukraine lors des premières semaines du conflit, lorsque bien peu estimaient que…

Lire l'Article

La France va livrer des systèmes d’artillerie mobile CAESAR à l’Ukraine

Dans une interview portant essentiellement sur les questions de politique internationale donnée au quotidien regional Ouest-France, le Président Macron a indiqué qu’au delà des efforts diplomatiques menés en coordination avec l’Ukraine pour garder le contact avec le Kremlin, la France avait également accentué son effort pour livrer des armements à l’Ukraine, citant les missiles anti-chars MILAN ainsi que, et c’est une première, des systèmes d’artillerie mobile CAESAR de 155mm, un canon réputé pour sa grande précision, sa portée et sa grande mobilité

Lire l'Article

Allemagne, Pologne, Slovaquie : des blindés européens bientôt en Ukraine ?

Que de chemin parcouru depuis qu’au lendemain du début de l’offensive russe en Ukraine, un diplomate allemand aurait rétorqué à son homologue ukrainien qu’il n’y avait aucun sens à envoyer des équipements militaires aux armées ukrainiennes, puisque celles-ci seraient balayées en quelques jours. En effet, depuis quelques jours, les déclarations se multiplient en Europe, et plus globalement dans l’ensemble du camp occidental, en faveur d’un soutien bien plus appuyé apporté à l’Ukraine en matière d’équipements de défense, y compris concernant les materiels lourds demandés depuis plusieurs semaines par Kyiv pour tenir tête aux vagues d’assaut lancées par Moscou. Déjà, la semaine dernière, Prague avait confirmé…

Lire l'Article

Les Etats-Unis vont envoyer des munitions vagabondes antichars Switchblade 600 en Ukraine

Le repositionnement en cours des forces russes ayant quitté le nord de l’Ukraine, laisse anticiper un prochain effort massif des armées de Moscou dans le Donbass, afin de sécuriser la prise des deux Oblast de Luhansk et Donetsk, ainsi que les cotes ukrainiennes bordant la mer d’Azov au sud du Dniepr. Malgré de très importantes pertes, les russes ayant perdu plus de 450 chars et 800 véhicules blindés depuis le début du conflit de manière documentée, et probablement davantage, les forces russes disposent encore d’importantes réserves, d’autant que leur artillerie a été relativement préservée avec « seulement » 4% de pertes vis-à-vis de l’inventaire théorique (contre 17%…

Lire l'Article

Faut-il accroitre le soutien militaire européen à l’Ukraine ?

Bien peu, même parmi les mieux informés, avaient imaginé qu’au bout de 5 semaines de combat, l’Operation Spéciale Militaire russe serait à ce point contenue par les défenseurs ukrainiens, et que les armées russes auraient souffert de pertes matérielles et humaines aussi importantes. Pourtant, aujourd’hui, en dépit de sa puissance de feu extraordinaire et de sa force aérienne, c’est bien l’armée russe qui passe en position défensive sur de nombreux fronts, et qui reculent même face à certaines contre-attaques ukrainiennes, notamment autour de Kyiv. Pour autant, cette perception donnée tant par les médias occidentaux que par la très performante communication de guerre ukrainienne, ne permet…

Lire l'Article

Les enseignements en Ukraine contre-disent les paradigmes militaires hérités de la Guerre du Golfe

Bien peu, au soir du 24 février 2022, date du début de l’offensive russe en Ukraine, avaient imaginé qu’au bout de 3 semaines de guerre, les forces russes auraient si peu progressé dans le pays, au prix de pertes aussi importantes. Ainsi, un article subrepticement publié sur le dite du tabloïd pro-kremlin Komsokolskaja pravda hiers, faisait état de prés de 10.000 tués et de plus de 16.000 blessés au sein des armées russes selon son état-major, ceci ne tenant pas compte des pertes de ses supplétifs Wagner et tchétchènes. Même si de telles allégations peuvent prêter à caution, il faut reconnaitre que ce niveau de…

Lire l'Article

La Russie bascule-t-elle vers une guerre d’usure en Ukraine ?

Depuis le début de son invasion de l’Ukraine, les armées russes se sont heurtées à de nombreuses difficultés, en partie liées à un manque évident de performance et d’efficacité de ses propres forces, mais également à l’exceptionnelle combativité et Intelligence tactique des ukrainiens eux-mêmes. De fait, en dépit d’un avantage très marqué en matière de puissance de feu, de technologie et de capacités aériennes, les 3 premières semaines de cette guerre en Ukraine furent marquées par une difficile avancée des armées russes dans le pays, et des pertes d’une intensité oubliée depuis la seconde guerre mondiale ou la guerre de Corée. Ainsi, en 24 jours…

Lire l'Article

Face à la résistance ukrainienne, les armées Russes changent de stratégie

Alors que l’offensive russe marque la pas devant Kyiv et Kharkiv, et que les villes données comme aux mains des russes, comme Kherson et Berdyansk, continuent de résister malgré une situation très détériorée pour les défenseurs ukrainiens, les armées russes ont, semble-t-il, changé radicalement de stratégie pour venir à bout de la résistance ukrainienne. Renonçant aux opérations spéciales et à l’utilisation intensive des forces aéroportées, les forces russes s’engagent, selon de nombreux rapports, dans une doctrine bien plus conventionnelle, avec des attaques massives menées par des bataillons inter-armes appuyés d’un important soutien d’artillerie et de l’aviation tactique, laissant craindre une hausse très rapide des pertes…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR