Quelles sont les forces et faiblesses de l’Armée de terre française ?

Lors de son audition devant la commission des affaires étrangères et de La Défense du Sénat, le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEMAT), le général Schill, a déclaré qu’il serait prioritaire de redonner à son armée des capacités accrues en matière d’artillerie et de défense anti-aérienne rapprochée à l’occasion de la prochaine Loi de Programmation Militaire. Il est vrai, et nous avons à plusieurs reprises abordé le sujet dans nos lignes, que ces deux domaines font parti aujourd’hui des points faibles de l’Armée de Terre, en particulier pour s’engager dans un conflit de haute intensité. Mais à travers les déclarations du Général français, et…

Lire l'Article

Pékin accentue la pression militaire sur l’Inde dans l’Himalaya

Le recours à la menace militaire semble être devenu la règle pour Pékin dès lors qu’un de ses voisins ne se plie pas a ses exigences. Outre le cas de Taïwan largement commenté, avec de très nombreux exercices navals et aériens et une rhétorique de plus en plus menaçante de la part des autorités chinoises et de la presse nationale contre l’ile indépendante, c’est désormais au tour de l’Inde de devoir faire face à des menaces de plus en plus explicites, et à des exercices militaires de plus en plus importants et denses le long de sa frontière orientale avec la Chine Populaire, notamment sur…

Lire l'Article

Washington lève les restrictions de portée et de puissance des missiles balistiques sud-coréens

En 1979, Séoul obtenait des Etats-unis un important accord de transfert de technologies pour le developpement de ses propres missiles balistiques, afin de faire face à la montée en puissance de la Corée du Nord dans ce domaine, très soutenue en cela par Pékin et Moscou. Cet accord incluait en revanche une clause limitant la portée des missiles sud-coréens à 180 km, et la puissance de la charge militaire, conventionnelle évidement, à 500 kg d’explosif. Avec l’apparition de nouveaux modèles nord-coréens plus performants et plus puissants, et capables d’emporter potentiellement des charges nucléaires, Washington modifia par deux fois ces limitations; une première fois en 1997…

Lire l'Article

Le Programme d’artillerie franco-allemand CIFS pourrait être reporté

Lors de son arrivé au pouvoir, Emmanuel Macron lança 4 grands programmes de coopération entre la France et l’Allemagne en matière d’équipements de Défense, avec l’objectif de donner naissance à une dynamique qui déboucherait à terme sur l’émergence d’une réelle autonomie stratégique européenne. Alors que les collaborations franco-allemandes dans ce domaine étaient presque au point mort depuis prés de 30 ans malgré de nombreuses sollicitations de la part de Paris, Berlin donna un accueil favorable à cette initiative française, il est en vrais en grande partie aiguillonnée par l’attitude du Président Trump hostile à l’OTAN et très critique envers le manque d’investissement de l’Allemagne en…

Lire l'Article

Israël anticiperait une frappe américaine sur l’Iran avant la fin du mandat de Donald Trump

Est-ce un moyen pour tenter de contenir une éventuelle riposte de Téhéran suite à l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, ce scientifique désigné comme étant le père du programme nucléaire iranien, abattu ce 28 novembre en banlieue de Téhéran par un commando armé alors qu’il se déplaçait sur l’autoroute, assassinat attribué aux services secrets Israéliens par Téhéran ? Quoiqu’il en soit, selon le site d’information israélien Axios, citant des déclarations d’officiels de l’Etat hébreux, les forces armées israéliennes anticiperaient, dans les semaines à venir et avant la fin du mandat présidentiel du président Trump, des frappes américaines contre les installations nucléaires iraniennes. Selon le site, bien que…

Lire l'Article

La Corée du Nord présente pléthore de nouveaux blindés pour son 75ème anniversaire

Les armées nord-coréennes ont toujours eu la réputation d’être lourdement équipées d’équipements sévèrement obsolètes. Et l’inventaire de son parc blindé, qui repose essentiellement sur des productions soviétiques et chinoises des années 60 et 70 comme le T62 et le BTR-60 contribuait à perpétuer cette perception, même si les ingénieurs nord-coréens avaient su tirer le meilleur parti de ces plate-formes dans des versions modernisées produites localement comme le char Pokpung-ho dérivé du T-62 ou le transport de troupe blindé M-2010 dérivé du BTR-80. Mais à l’occasion de la Parade militaire marquant le 75ème anniversaire de la création de la République Populaire de Corée du Nord, Pyongyang…

Lire l'Article

L’US Marines Corps veut rapidement se doter de missiles anti-navires de nouvelle génération

Comme nous l’évoquons souvent dans nos lignes, il semble bien que l’initiative stratégique ait changé de camps, après trois décennies de supériorité américaine sur les affaires militaires. En Chine, en Russie et auprès de leurs principaux clients, la généralisation de systèmes de déni d’accès (A2/AD) tant antiaériens qu’antinavires a réduit peu à peu la supériorité aérienne et navale occidentale. Parallèlement, l’émergence d’une marine océanique chinoise a représenté, pour l’US Navy, un challenge inédit depuis la fin de la Guerre Froide, poussant les forces armées américaines à adapter leur stratégie des moyens à ces nouvelles menaces qui planent sur leurs forces expéditionnaires. Comme nous l’avons expliqué…

Lire l'Article

Les forces russes reçoivent des versions modernisées de leurs véhicules blindés

Depuis la fin des années 2000, l’industrie de Défense russe a entrepris de concevoir une nouvelle génération de véhicule de combat blindé, représentée par la famille Armata ou les véhicules de combat d’infanterie et de transport de troupe Kurganet-25 ou Bumerang. Conscientes de ses moyens limités, mais déterminées à reprendre l’avantage sur les forces de l’OTAN, considérées comme ennemies dans la doctrine de Défense russe, les autorités militaires ont fait le choix de préserver l’avantage numérique résultant de l’immense parc de blindés hérités de l’époque soviétique, plutôt que de redimensionner leurs forces au prorata des seules nouvelles technologies, beaucoup plus onéreuses, comme l’ont fait les…

Lire l'Article

Le Lance-roquette Multiple Tornado-S équipe une première brigade russe

Héritière de l’Armée rouge, l’armée russe en a conservé une appétence certaine pour les systèmes d’artillerie. Non seulement en a t-elle beaucoup plus que ses homologues occidentales, avec un système d’artillerie mobile pour 120 hommes, un pour 500 en moyenne dans l’OTAN, mais aussi développe-t-elle de nombreux systèmes de sorte à maintenir un avantage permanent sur ses adversaires potentiels. Et aujourd’hui, d’avantages elle dispose en effet. Non seulement ses canons automoteurs tirent plus loin et plus précisément que la majorité des systèmes occidentaux, mais elle emploie également un nombre important de lance roquettes multiples, aux performances remarquables. Le système 9M542 Tornado-S entre parfaitement dans cette…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR