Pourquoi un effort de défense à 2% du PIB est-il insuffisant pour la France ?

A son arrivée au Palais de l’Elysée, en 2017, le nouveau Président Emmanuel Macron engagea un important effort pour amener l’effort de défense de la France à 2% de son Produit Intérieur Brut, comme la France s’y était engagée en 2014 lors du sommet de l’OTAN de Cardiff. Pour y parvenir, le nouvel exécutif mit en oeuvre une nouvelle Loi de Programmation Militaire de 2019 à 2025 visant à atteindre cet objectif, ainsi qu’à réparer les nombreuses et parfois dramatiques déficiences dont souffraient les armées françaises après 20 années de sous-investissements accompagnés d’une activité opérationnelle particulièrement lourde. Il s’agissait d’un paradoxe pour cette période désignée…

Lire l'Article

L’US Army va tester l’Iron Dome pour protéger ses infrastructures vulnérables

L’un des enseignements majeurs de la guerre qui opposa les forces azéris aux forces arméniennes dans le Haut-Karabakh en 2020, a été la grande vulnérabilité des sites d’appui des forces, comme les zones logistiques, les postes de commandement, et les fortifications, face aux systèmes d’artillerie modernes couplés aux drones de reconnaissance. Et si les défenses anti-aériennes arméniennes parvinrent à tenir à distance les chasseurs azéris, ils furent grandement désoeuvrés face aux petits drones de reconnaissance dirigeant le tir de l’artillerie adverse. Au delà de cet exemple, l’augmentation de la portée et de la précision des systèmes d’artillerie modernes et à venir, qu’il s’agisse de l’artillerie…

Lire l'Article

La Pologne prête à payer la majorité des coûts pour recevoir les forces américaines sur son sol

La décision du Président Trump de retirer 12.000 des 37.000 hommes déployés en permanence en Allemagne afin de faire pression sur Berlin pour son manque d’investissement dans l’OTAN, ne cesse de faire polémique aux Etats-Unis, ou la mesure est pour le moins impopulaire notamment au sein du Pentagone. Il faut dire que les coûts de ce redéploiement, la moitié des effectifs retournant aux Etats-Unis et l’autre moitié étant redéployée en Belgique et en Italie, risquent fort d’amputer le budget de La Défense américain bien au delà de ce que fit la construction du mur anti-immigration à la frontière avec le Mexique. Selon le secrétaire à…

Lire l'Article

Après la Pologne, la Lettonie propose de payer pour des troupes US sur son sol

Par la voix de son ministre de La Défense, et vice premier ministre, la Lettonie a fait savoir qu’elle était prête à accueillir une partie des 9500 militaires américains dont le retrait d’Allemagne a été annoncé par le président Trump il y a quelques semaines, et ce quelques jours seulement après que le président polonais Andrzej Duda fit de même lors de sa visite officielle à Washington pour rencontrer le président Trump. A la différence de son homologue polonais, toutefois, Artis Pabriks, le ministre Letton, y a mis les formes pour ne pas froisser son allié allemand, en précisant que cette offre n’était fait que…

Lire l'Article

Les Etats-Unis ont fait une proposition « solide» pour déployer des forces en Pologne

Les autorités militaires américaines ont annoncé avoir transmis aux gouvernement polonais une proposition qualifiée de solide pour répondre aux propositions de Varsovie, au déploiement permanent d’une division blindée US sur son sol, dans une zone que le président polonais proposait de nommer « Fort Trump ». Les détails de la proposition n’ont pas été communiqués pour le moment, mais cette réponse indique que la Pologne pourrait bien réussir son parie d’attirer une partie des forces US déployées en Allemagne, et de prendre, d’une certaine manière, le rôle qu’avait la RFA durant la guerre froide.  Les récentes déclarations allemandes concernant ses dépenses en matière de Défense donneront certainement encore…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR