Un nouveau modèle de sous-marin nucléaire d’attaque identifié en Chine

Si toute l’attention médiatique est aujourd’hui focalisée sur les évolutions du conflit en Ukraine, les autres théâtres d’opération et d’affrontement potentiel continuent d’évoluer. C’est particulièrement le cas en Asie et sur le théâtre indo-pacifique, alors que les annonces se succèdent concernant le developpement de nouvelles capacités à Taïwan, au Japon, en Corée du Sud et surtout en République Populaire de Chine. Parmi ces révélations, la diffusion d’une photo satellite montrant un nouveau modèle de sous-marin nucléaire d’attaque chinois mérite une attention toute particulière, tant la dimension sous-marine constituera, dans les années à venir, un espace de confrontation majeur entre Pékin et le camps occidental. Jusqu’il…

Lire l'Article

Selon son chef d’état-major, l’US Navy ne peut pas s’engager sur deux fronts majeurs simultanément

Dire que la planification de l’US Navy en matière de construction navale est chaotique ces 20 dernières années tiendrait de la plus sévère litote. Entre les programmes avortés ou plus que décevants comme les destroyers Zumwalt et les Littoral Combat Ship, un budget en faible progression, et face à un effort chinois extraordinaire d’efficacité et à la renaissance de la construction navale russe, il est vrai que la suprématie navale de la marine américaine, considérée il y a encore quelques années comme inamovible, fait désormais face à des défis inédits depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. En outre, les chantiers navals américains eux-mêmes…

Lire l'Article

La France a-t-elle perdu son audace en matière d’innovation de Défense ?

En début de semaine, l’Agence Innovation Défense française a lancé deux appels à projet pour concevoir des modèles de munition vagabonde. Ces armes, parfois appelées improprement drones suicides, marquent en effet l’actualité dans le conflit Ukrainien, avec l’arrivée des modèles Switchblade 300 et 600 et des mystérieux Phoenix Ghost spécialement conçus par l’industrie de défense US à la demande des ukrainiens. Pour autant, l’efficacité des munitions vagabondes n’a pas émergé lors de ce conflit, ni même lors de la guerre du Haut Karabakh en 2020 durant laquelle les Harop et Orbiter de facture israélienne saturèrent les défenses arméniennes. En effet, ce type de munitions existe…

Lire l'Article

Les Etats-Unis craignent la banalisation du « chantage à la dissuasion » russe et chinois

À peine quelques jours après l’entame des opérations militaires en Ukraine, Vladimir Poutine ordonnait de manière très médiatique à son chef d’Etat-Major et son ministre de La Défense de mettre en état d’alerte avancé les forces stratégiques russes, en réponse au premier train de sanction venu des Etats-Unis et d’Europe contre la Russie en réponse à cette agression. Depuis, Moscou a répété à plusieurs reprises ses menaces stratégiques pour tenter d’empêcher les occidentaux de s’immiscer dans le conflit en cours, et d’apporter un soutien croissant aux ukrainiens. Si cela n’a pas empêché les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et nombre de pays européens de livrer des armements…

Lire l'Article

Naval Group se retire de la compétition indienne P75i de sous-marins AIP

Jusqu’il y a peu, Naval Group était considéré comme l’un des favoris de la compétition P75i lancée en 2017 par New Delhi en vue de concevoir et construire localement 6 nouveaux sous-marins d’attaque dotés d’un système de propulsion anaérobie, désigné par l’acronyme anglophone AIP pour Air Independant Propulsion. Le spécialiste français des navires militaires et des sous-marins pouvait en effet s’appuyer sur le précédant programme P75, lancé en 1999, basé sur le sous-marin Scorpene, et dont la 6ème et dernière unité a été mise à l’eau ce mercredi 20 avril. Après des débuts difficiles, comme c’est souvent le cas en Inde, le programme est parvenu…

Lire l'Article

L’US Navy propose 3 options pour le devenir de sa force navale

Depuis de nombreuses années, la planification de l’US Navy en matière de construction navale est pour le moins chaotique, avec des plans et des objectifs successifs divergents, parfois même contradictoires. Le sujet est d’ailleurs l’objet d’une opposition féroce entre les sénateurs et représentants républicains, partisans d’une flotte massive, et leurs homologues démocrates qui souhaitent maintenir le budget de la Défense sous controle. Au delà des ambitions parfois fantaisistes présentées ces dernières années, et des nombreux bras de fer ayant opposé le Pentagone aux parlementaires américains notamment au sujet du retrait de certains bâtiments, il était donc nécessaire pour l’US Navy de presenter une stratégie cohérente…

Lire l'Article

L’Italie va augmenter son budget défense de 12 Md€ d’ici 2028

L’Europe est une terre de paradoxe. Alors que durant les 10 dernières années, les dirigeants européens avaient ignoré la montée en puissance des armées russes et la construction d’une puissance militaire aux portes de l’Europe appuyée sur le puissant allié chinois, et capable, tel qu’on le pensait il y a encore quelques semaines, de prendre l’ascendant sur les forces de l’OTAN présentes en Europe, le déclenchement de l’invasion de l’Ukraine par les armées russes, et les mauvaises performances flagrantes de ces dernières face à un adversaire sensé être largement inférieur, a engendré une vague d’annonces en faveur de l’effort de défense au sein de toute…

Lire l'Article

Conversion de 2 SNLE français en sous-marins lance-missiles de croisière, une hypothèse plus séduisante qu’il n’y parait

Depuis plusieurs mois, le député de l’Eure et membre de la commission Défense de l’Assemblée nationale Fabien Gouttefarde, se veut force de proposition quant aux évolutions à venir des programmes de défense français. Bien qu’appartenant à la Republique en Marche, il n’a pas hésité, par exemple, à plaider avec insistance pour que l’Armée de l’Air et de l’Espace, mais également la Marine Nationale, se dotent d’une version de guerre électronique et de suppression des défenses anti-aériennes adverses du Rafale, et ce malgré la fin de non recevoir, par ailleurs très critiquable, adressée par le Ministère des Armées à un de ses confrères de l’opposition, Jean-Christophe…

Lire l'Article

Avec le budget 2023, les armées américaines révèlent leur stratégie de transformation face à la Chine

Il est fréquent de lire à quel point les armées russes engagées en Ukraine reposent sur des équipements hérités de la période soviétique. Il est vrai que bien que modernisés, les T-72B3, T80BV, BMP-2 et autres Msta-S ont tous étés conçus dans les années 70 et 80, comme c’est le cas des avions de combat de la série Flanker ou des hélicoptères Mil et Kamov. Pour autant, force est de constater qu’en occident, la situation est en grande partie identique, y compris pour ce concerne la pointe de l’épée, à savoir l’US Army, qui continuent de s’appuyer sur les chars Abrams, les VCI Bradley, les…

Lire l'Article

Avec 3 SNLE à la mer, la Posture de dissuasion française au plus haut depuis 1983

Il est des signes qui ne trompent pas concernant le niveau de tension qui existe entre l’Occident et la Russie, sur fond d’agression russe en Ukraine. Ainsi, à peine quelques jours jours après le lancement de ce qui est présenté par Moscou comme une « Opération Spéciale Militaire », et qui de toute évidence tourne au cauchemar pour les armées russes, le Kremlin avait annoncé la mise en alerte renforcée de ses forces de dissuasion. Si sur le moment, les puissances nucléaires occidentales n’avaient pas publiquement relevé la menace pour ne pas aggraver la situation, elles n’en ont pas moins tirer leurs propres conclusions. Ainsi, on apprend…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR