Le conflit Russo-Ukrainien après 36 heures de combat

Alors que l’offensive russe contre l’Ukraine a débuté depuis un peu plus de 36 heures, les informations concernant la conduite des opérations de la part des deux belligérants, mais également la réalité des combats relayée par la communauté OSINT et par les quelques journalistes qui restent sur place, permettent d’ores et déjà de tirer les premiers enseignements de cette guerre, mais aussi des capacités opérationnelles des deux armées. Plus de 160 missiles balistiques et de croisières tirés en 24 heures Si les forces russes mirent en oeuvre des missiles de croisière Kalibr tirés à partir de corvettes et de sous-marins positionnés en Mer Noire et…

Lire l'Article

Russie-Ukraine : le premier conflit de l’ère OSINT

Connaissez-vous le terme OSINT ? Il s’agit d’un acronyme en langue anglaise signifiant Open Source Intelligence, ou Renseignement sur Données Publiques en français. Cette méthodologie a été popularisée par le groupement Bellingcat créé en juillet 2014 par Eliot Higgins, qui s’engagea notamment dans l’analyse des données relatives à la destruction du vol de la Malaysian Airlines MH17 abattu le 17 juillet de la même année, démontrant l’implication de systèmes BUK russes dans la destruction de l’appareil. Plus tard, ce même groupe Bellingcat démontra l’implication d’agents du GRU, les services de renseignement militaires russes, dans l’empoisonnement de l’ancien agent russe Sergeï Skripal et de sa fille…

Lire l'Article

L’Union Européenne déploie une équipe cyber de réaction rapide pour protéger l’Ukraine

Il y a une dizaine de jours, plusieurs sites ministériels et les 3 plus importantes banques ukrainiennes furent visés par une attaque cyber massive de type déni d’accès, ou DDOS. Pendant prés de 24 heures, les capacités de communication et les services de ces structures furent ainsi paralysés par cette attaque dont l’origine a été attribuée à des groupes de hackers russes. Dans le cadre actuel de tensions extrêmes, la capacité pour les autorités ukrainiennes de maintenir des canaux de communication fonctionnels avec la population et de maintenir les services bancaires actifs pour la population, est aussi déterminante que les réponses militaires opérationnelles de ses…

Lire l'Article

La Russie peut-elle vraiment envahir l’Ukraine ?

Depuis plusieurs semaines, suite à une mobilisation de forces sans précédant de la part de Moscou aux frontières de l’Ukraine, les services occidentaux, en particuliers américains, et de nombreux spécialistes du sujet, estiment qu’une offensive massive des forces russes contre l’Ukraine est désormais possible, si pas probable. Et les dernières déclarations et actions de Vladimir Poutine, qui aprés avoir reconnu l’indépendance des deux républiques auto-proclamées de Donetsk et Luhansk, a déclaré que ses ambitions territoriales s’étendaient sur l’ensemble du Donbass, et non aux seules limites de ces deux entités, constituent en effet des menaces très significatives et des risques de dérive militaire extraordinaires dans cette…

Lire l'Article

La France et l’Europe peuvent-ils relever le défi sécuritaire russe ?

Après des semaines et des mois de spéculation et de tentatives de médiation diplomatique, Vladimir Poutine a dévoilé une partie de son jeu hier lundi 21 février, au lendemain de la fin des jeux olympiques chinois, en reconnaissant l’indépendance des deux républiques autoproclamées du Donbass, et en déplaçant à peine quelques heures plus tard, une partie de ses unités dans cette région, sur la base de prétextes aussi contestables qu’artificiels. Pour autant, le déploiement de force exceptionnel mené par les armées russes autour de l’Ukraine dépasse de loin les besoins de cette seule dernière manoeuvre pour dissuader l’Ukraine de toute velléité de riposte, et les…

Lire l'Article

La fulgurance du déploiement de force Russe frappe d’obsolescence les paradigmes sécuritaires européens

En avril dernier, les forces armées russes avaient déployé en deux mois de temps plus de 100.000 hommes le long des frontières ukrainiennes, créant d’importantes tensions régionales. Mais en l’absence de certaines observations, comme l’assemblage massif de Battalion Tactique Inter-armes, le format de combat des unités russes comparable aux Groupement tactique Inter-armes français, de stocks suffisants de munitions et de carburant, du pré-positionement de forces de soutien comme les hôpitaux de campagne, cette démonstration de force ne permit pas au Kremlin de convaincre les occidentaux de la réalité de la menace. Pour autant, ce déploiement de forces n’engendra pas de modifications sensibles des postures défensives…

Lire l'Article

La crise s’emballe entre l’Ukraine, la Russie et l’Occident

Les tensions sont désormais au plus haut entre l’Ukraine, ses partenaires occidentaux et la Russie, et l’enchainement des événements semble s’être emballé ces dernières heures. Après le prévisible faux départ du 16 février, date avancée publiquement par Washington comme probable pour une attaque russe contre l’Ukraine, et après l’annonce non corroborée dans les faits d’un retrait partiel des forces russes déployées le long de la frontière ukrainienne, ces dernières heures ont été le théâtre de déclarations en cascade venues de Moscou, de Washington et d’Europe, montrant une trajectoire bien funeste pour l’Ukraine et, plus généralement, pour la paix en Europe. 1- Redéploiement discret des forces…

Lire l'Article

Les 4 arbitrages clés pour la présidentielle française en matière de Défense

Alors que Moscou vient d’annoncer simultanément le retrait partiel de certaines unités déployées le long des frontières ukrainiennes, et que la Douma vient d’entériner l’intégration des Oblast de Donetsk et Lugansk dans le Donbass à la Fédération de Russie, la décision finale restant dans les mains de Vladimir Poutine, l’actualité récente a montré que les questions de Défense ne peuvent désormais plus être ignorées des candidats à l’élection Présidentielle française. Pour autant, les programmes présentés à ce jour se contente le plus souvent de lister certaines mesures et promesses, sans offrir une visibilité suffisante aux électeurs quant à la stratégie réelle des candidats s’ils atteignent…

Lire l'Article

Face aux européens, l’Armée russe en 2030 sera bien plus puissante qu’aujourd’hui

La présente crise russo-ukrainienne, quelle que soit sa conclusion, aura permis à Moscou de faire une extraordinaire démonstration de force en Europe, au point qu’aucun pays européen, même les plus proches de Kiev, n’envisage de s’engager militairement aux cotés des armées ukrainiennes en cas de conflit. Et force est de constater que ces armées russes sont parvenues à mobiliser, déplacer et assembler une centaine de bataillon tactique interarmes, l’équivalent russe des Groupement tactique inter-armes français, soit 65 % de sa force opérationnelle terrestre, et ce entre le milieux du mois de novembre et le début du mois de février. A titre de comparaison, l’Armée de…

Lire l'Article

Le déploiement militaire russe autour de l’Ukraine atteint un seuil critique

Cela fait maintenant plusieurs mois, depuis novembre 2021, que les armées russes déploient et stationnent un grand nombre de troupes autour de l’Ukraine, que ce soit le long de la frontière avec le Donbass, en Crimée, et le long de la frontière nord du pays. A la Fun du mois décembre, les observations physiques et satellites permettaient d’estimer à 100.000 le nombre de militaires déployés à proximité immédiate des frontières de l’Ukraine, et à une soixantaine le nombre de bataillon interarmes, l’équivalent russe des Groupement tactique Inter-Armes, ou GTIA, français, constitués. Mais ces derniers jours, Moscou a procédé à un renforcement sensible des forces déployées,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR