L’US Army va tester l’Iron Dome pour protéger ses infrastructures vulnérables

L’un des enseignements majeurs de la guerre qui opposa les forces azéris aux forces arméniennes dans le Haut-Karabakh en 2020, a été la grande vulnérabilité des sites d’appui des forces, comme les zones logistiques, les postes de commandement, et les fortifications, face aux systèmes d’artillerie modernes couplés aux drones de reconnaissance. Et si les défenses anti-aériennes arméniennes parvinrent à tenir à distance les chasseurs azéris, ils furent grandement désoeuvrés face aux petits drones de reconnaissance dirigeant le tir de l’artillerie adverse. Au delà de cet exemple, l’augmentation de la portée et de la précision des systèmes d’artillerie modernes et à venir, qu’il s’agisse de l’artillerie…

Lire l'Article

L’hélicoptère de combat russe Mi-28NM entre dans l’ère des drones

On le sait, l’hélicoptère de combat Mil Mi-28N russe avait montré certaines limitations lors de son engagement en Syrie, ceci ayant amené les autorités russes à négocier avec le constructeur une importante phase de modernisation de l’appareil. On en sait désormais davantage sur les importantes évolutions apportées à l’hélicoptère et son système d’armes, ainsi que sur l’évolution de la doctrine d’emploi des hélicoptères de combat par les forces armées russes. A l’occasion d‘une interview accordée à l’Agence Tass par Vitaly Shcherbina, le chef designer des bureaux d’études Mil et Kamov, ce dernier a en effet apporté de nombreux éclaircissements sur cette profonde modernisation portant sur…

Lire l'Article

La technologie va-t-elle trop vite pour les programmes industriels de Défense ?

Depuis 2 ans, le Corps des Marines des Etats-Unis a entamé une profonde réflexion sur la nature de sa mission dans les années à venir, et sur les moyens dont il doit disposer pour la mener à bien face à un adversaire téchnologiquement avancé et disposant d’importants moyens militaires, comme peut l’être l’Armée Populaire de Libération chinoise, le tout dans un contexte budgétaire au mieux figé, au pire en décroissance. Les premières avancées de cette réflexion se firent jour lors de la publication, l’année dernière, d’une nouvelle doctrine d’intervention pour le Corps, basée sur des unités plus réduites, beaucoup plus mobiles et agiles, agissant dans…

Lire l'Article

La technologie est-elle un substitut à la masse en matière de Défense ?

Depuis sa diffusion publique hiers soir, le nouveau Livre Blanc de La Défense britannique fait couler des flots intarissables d’encre numérique. En ligne de mire de la plupart des commentaires, trés souvent hostiles à l’approche proposée par le gouvernement conservateur de Boris Johnson, la réduction des effectifs et du volume de force de la British Army, qui va perdre 10.000 hommes pour s’établir à 70.000 miltaires, une partie de ses chars lourds Challenger II et la totalité de ses véhicules de combat d’infanterie Warrior une fois ceux-ci arrivés en limite d’âge, mais également 24 Typhoon de première génération de la Royal Air Force, ou encore…

Lire l'Article

Avec le Skyranger 30, Rheinmetall se positionne sur les systèmes SHORAD en Europe

Avec le retour de la menace de conflits dits de Haute Intensité, c’est à dire opposant des armées lourdement équipées et ayant accès à des technologies avancées, de nombreuses armées européennes s’intéressèrent à nouveau aux systèmes de défense anti-aérienne rapprochée, ou SHORAD (Short Range Air Defense) pour l’acronyme anglais, afin d’être en mesure de protéger les forces mobiles et les sites sensibles contre des avions de combat, des hélicoptères ou des missiles de croisière. Mais le rôle central que jouèrent les drones et les munitions vagabondes mis en oeuvre par les forces azéris pendant la guerre du Haut Karabakh de 2020, mit en lumière l’urgence…

Lire l'Article

L’Américain Raytheon développe un drone « chasseur de drones »

Les récents engagements, comme dans le Haut-Karabakh en 2020, en Syrie ou au Yemen, ont montré l’omniprésence des drones sur le champs de bataille, ainsi que la difficulté que rencontrent les systèmes anti-aériens pour les éliminer. Or, qu’ils soient utilisés pour diriger des frappes d’artillerie, pour lancer des munitions air-sol légères ou sous la forme de munition vagabonde, les drones légers se sont avérés également extrêmement efficaces, au point de devenir la principale menace identifiée par les combattants sur ces théâtres d’opération. Depuis, la course pour trouver une parade efficace contre cette menace est lancée, et de nombreuses armées, ainsi que de nombreux industriels, tentent…

Lire l'Article

L’Industrie U.S ne pourra pas remplacer les pertes probables en cas de conflit majeur

Durant la Guerre Froide, à partir de la Guerre de Corée, les autorités américaines maintinrent en permanence une capacité industrielle de défense très élevée et dimensionnée pour être en mesure de compenser les destructions de matériels en cas de conflit majeur, de sorte à maintenir un volume de forces combattantes constant même dans la durée. Depuis les années 90, entre l’euphorie provoquée par l’implosion du bloc soviétique et la victoire radicale contre l’Irak, la planification industrielle U.S s’est éloignée petit à petit de cette notion, se structurant avec la certitude que les guerres à venir seraient courtes, distantes et à faible empreinte sur les materiels.…

Lire l'Article

Synthèse 2020 : la Turquie défie et se défie de l’Occident

2019 avait déjà été marquée par les tensions croissantes entre le camps occidental et Ankara, avec l’acquisition des systèmes anti-aériens S-400 auprés de la Russie, l’exclusion de la Turquie du programme F-35 et l’intervention des armées turques dans le nord de la Syrie contre les Kurdes du YPG, alliés de la coalition anti-Daesh menée par les Etats-Unis dans le pays. Elle fut également secouée par des révélations sur les relations troubles entretenues entre le régime turc et le groupe Islamique Armé, ainsi qu’avec de nombreuses milices islamistes présentes en Syrie. Pour autant, c’est bien 2020 qui marquera le basculement historique de la Turquie sur la…

Lire l'Article

Synthèse 2020 : Année noire pour l’Europe de la Défense

2020 aura été marquée par plusieurs crises en Europe, au delà de la crise Covid-19, beaucoup d’entres elles étant liées aux ambitions du gouvernement turc sur le bassin Méditerranéen et dans le Caucase. Mais là où en 2019, l’Europe tentait encore de présenter un front uni et l’ambition d’aller vers la création d’une Europe de la Défense et d’une Autonomie Stratégique Européenne, ces crises de 2020 auront mis en évidence les profondes divergences entre de nombreux pays européens à ce sujet, et plus particulièrement entre Paris et Berlin, pourtant jusqu’ici moteurs de cette initiative. Les suites du sommet OTAN de Londres L’entame de l’année était…

Lire l'Article

Synthèse 2020 : Les grandes avancées technologiques de Défense en 2020

Si 2020 restera dans l’histoire comme l’année de la grande Pandémie de Covid-19, elle sera également, concernant les technologies de Défense, une année charnière marquant la transition entre la vision technologique héritée de la Guerre Froide qui avait peu évoluée ces 30 dernières années, et les approches technologiques de rupture en cours dans de nombreuses forces armées, et dans de nombreux laboratoires de recherche. Parmi ces avancées nombreuses et variées, certaines méritent une attention particulière. 1- Les Armes Hypersoniques Les armes hypersoniques ont été au coeur des préoccupations de l’immense majorité des grandes nations technologiques. Le sujet n’est pas nouveau, puisque le missile hypersonique Kh47m2…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR