La France démontre les performances de l’A330 MRTT en Inde à l’occasion de l’exercice Garuda 22

Les grands exercices militaires internationaux sont l’occasion de partager les connaissances et l’expérience des armées participantes, et d’améliorer l’interopérabilité des forces. C’est également l’occasion, parfois, de faire l’article d’un ou plusieurs équipements militaires, surtout lorsque l’on sait que le partenaire est mène des consultations dans ce domaine. Il n’y a donc rien de surprenant à ce que l’Armée de l’Air et de l’espace ait envoyé en Inde, à l’occasion de l’exercice Garuda 2022 qui s’est tenu du 26 octobre au 12 novembre 2022 sur la base aérienne indienne de Jodhpur, au delà de 5 avions Rafale et de 130 aviateurs, un avion ravitailleurs A330 MRTT…

Lire l'Article

Les Etats-Unis ont-ils tiré une balle dans le pied du Super Hornet en Inde face au Rafale ?

Alors que les autorités indiennes n’ont toujours pas annoncé leur arbitrage concernant l’acquisition de 26 chasseurs embarqués pour armer le nouveau porte-avions INS Vikrant entré en service au début du mois de septembre, une décision américaine pourrait bien sévèrement handicaper l’offre de Boeing avec le F/A-18 E/F Super Hornet pour cette compétition, laissant libre champ au Rafale M français. En effet, début septembre, les autorités américains ont rendu un avis favorable afin de permettre au Pakistan de moderniser une partie de sa flotte de F-16, provoquant la colère, ainsi qu’une certaine incompréhension, des officiels indiens. L’autorisation d’exportation américaine porte sur divers évolutions logicielles, des pièces…

Lire l'Article

Le Rafale plus favori que jamais en Inde face au Super Hornet

Afin de moderniser sa flotte de chasse embarquée, et d’armer le nouveau porte-avions INS Vikrant qui entrera en service le 2 septembre, la Marine Indienne avait lancé une compétition portant initialement sur 57 appareils embarqués. Après les évaluations initiales, deux appareils furent sélectionnés pour poursuivre la compétition, le Boeing F/A-18 Super Hornet Block III américain, et le Dassault Rafale M français. Les deux chasseurs participèrent notamment à une campagne d’essais sur tremplin sur la base aéronavale de Goa en début d’année, tous deux ayant montré leur capacité à employer ce type de dispositif pour prendre l’air sans catapulte. Boeing multiplie les communications auprés de la…

Lire l'Article

La nouvelle politique de recrutement des armées indiennes engendre de nombreuses protestations

Héritières d’une tradition britannique, les forces armées indiennes sont entièrement professionnelles, et les militaires indiens signent, en général, un contrat de très longue durée à l’engagement, jusqu’à 17 ans pour les moins gradés. Pour le gouvernement Modi, cette situation apparaissait problématique, puisqu’il s’agissait de maintenir une force de 1,4 millions de militaires professionnels, dont la masse salariale ne cesse de croire alors que le niveau de vie s’élève dans le pays. A l’instar des forces armées occidentales professionnelles, New Delhi a donc décidé de mettre en oeuvre une nouvelle politique de recrutement pour ses forces armées, avec un premier contrat de 4 ans proposé aux…

Lire l'Article

La Marine indienne autorisée à commander 8 nouvelles corvettes pour 36.000 crore

Le Defense Acquisition Council indien a autorisé le financement d’un programme de 8 corvettes de nouvelle génération pour l’Indian Navy, pour un montant de 36.000 crore soit 4,5 Md€. La nouvelle classe de navire sera entièrement conçue et fabriquée par l’industrie navale indienne, en application de la directive « Make in India ». Du fait de la modernisation rapide de la flotte pakistanaise, avec l’arrivée de nouveaux sous-marins Type 039B de la classe Hangor, des frégates Type 054 A/P classe Tughril et des corvettes de turque MILGEM de la classe Babur, ainsi que de la montée en puissance très rapide de la Marine chinoise, New Delhi a…

Lire l'Article

Les 5 atouts du Rafale face au Super Hornet pour l’aéronavale Indienne

Le Rafale M1, premier appareil du programme a destination de l’aéronautique navale française, est aujourd’hui au coeur des attentions pour Dassault Aviation et l’ensemble de la Team Rafale. En effet, c’est cet aéronef qui a été envoyé le 6 janvier sur la base aéronavale indienne de Goa pour faire la demonstration de sa capacité à être mis en oeuvre à partir d’une plate-forme de type Ski-Jump, et non d’un porte-avions doté de catapultes. Ces essais, dont le premier a eu lieu ce matin et s’est déroulé de manière nominale, s’étaleront jusqu’au début du mois de février et permettront de valider non seulement la capacité de…

Lire l'Article

Quelles conséquences de l’acquisition de 25 chasseurs J-10CE chinois par le Pakistan ?

Cela faisait 13 ans, depuis 2008, que les autorités pakistanaises étudiaient la possibilité d’acquérir une flotte de chasseur monomoteurs J-10 auprés de Pékin, et de nombreuses rumeurs ont annoncé la commande comme imminente à plusieurs reprises. C’est désormais choses faites, puisque celles-ci ont confirmé avoir signé un contrat pour acquérir 25 J-10CE, version export du J-10C en service au sein des forces aériennes de l’Armée Populaire de Libération, afin d’équiper deux escadrons de 12 appareils. Si le montant du contrat n’est pas mentionné, son calendrier, lui, semble particulièrement court, puisqu’il est question de presenter le nouvel appareil lors des célébrations du jour de la République,…

Lire l'Article

Le Pakistan aurait commandé 36 chasseurs J-10C à Pékin

Décidément, l’entrée en service des premiers Rafale indiens ne cesse de provoquer des réactions notables aux frontières du pays. Après le renforcement du dispositif défensif chinois à proximité des plateaux du Ladakh et de Doklam, et une campagne de presse à la limite du ridicule pour présenter la supériorité des avions chinois face au nouvel appareil indien, c’est au tour du Pakistan de répondre, une nouvelle fois par l’intermédiaire de Pékin. En effet, selon de nombreux sites d’information orientés Défense pakistanais, le pays aurait officialisé une commande de 36 chasseurs mono-reacteurs J-10C afin de remplacer ses vénérables Mirage III dans les missions d’attaque, et surtout…

Lire l'Article

Pakistan, Turquie : Quand le Qatar entraine ses alliés à faire face au Rafale

Le Qatar a été l’un des deux premiers partenaires de la France à faire confiance au Rafale de Dassault Aviation, comme il avait confiance au Mirage 2000 vingt années auparavant, l’appareil ayant longtemps constitué la colonne vertébrale de la défense aérienne du petit état gazier. Non seulement Doha commanda 24 Rafale à Paris en 2015, seulement quelques semaines après la première commande export de l’aéronef par l’Egypte, mais il commanda, deux années plus tard, une douzaine d’exemplaires supplémentaires, ainsi que la modernisation de sa flotte au standard F3R. En ce sens, Doha joua un rôle certainement important dans le succès que l’on connait aujourd’hui du…

Lire l'Article

La Marine Indienne privilégie 6 sous-marins nucléaires d’attaque à un 3ème porte-avions

Le developpement d’un troisième porte-avions et de son groupe aérien embarqué pour la Marine Indienne revêt un enjeu symbolique fort dans le pays. Pour New Delhi, il s’agit de montrer à Pékin mais également à Islamabad que la Marine indienne joue désormais dans la cour des grandes Marines de Haute-Mer, et ce d’autant que ce troisième navire doit être équipé de catapultes, de brins d’arrêts, et d’avions de combat modernes, avec en ligne de mire le developpement d’un nouveau chasseur embarqué national, le programma AMCA. Pourtant, et en dépit de toute la symbolique qui entoure ce programme, la Marine Indienne a officiellement fait savoir au…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR