Les enseignements en Ukraine contre-disent les paradigmes militaires hérités de la Guerre du Golfe

Bien peu, au soir du 24 février 2022, date du début de l’offensive russe en Ukraine, avaient imaginé qu’au bout de 3 semaines de guerre, les forces russes auraient si peu progressé dans le pays, au prix de pertes aussi importantes. Ainsi, un article subrepticement publié sur le dite du tabloïd pro-kremlin Komsokolskaja pravda hiers, faisait état de prés de 10.000 tués et de plus de 16.000 blessés au sein des armées russes selon son état-major, ceci ne tenant pas compte des pertes de ses supplétifs Wagner et tchétchènes. Même si de telles allégations peuvent prêter à caution, il faut reconnaitre que ce niveau de…

Lire l'Article

Après l’Afghanistan, les Etats-Unis annoncent le retrait de leurs troupes d’Irak

Le président américain Joe Biden, à l’occasion de la visite du premier ministre irakien Mustafa Al-Kadhimi à la Maison Blanche, a annoncé que les Etats-Unis entendaient retirer leurs troupes de son pays d’ici la fin de l’année, après l’annonce du retrait des troupes d’Afghanistan qui débuta le 1er Mai et doit prendre fin le 11 septembre. Selon le président américain, les forces américaines resteront disponibles pour soutenir les autorités et les armées irakiennes, notamment pour l’entrainement de celles-ci, mais les 2.500 hommes encore présents dans le pays seront retirés sur un calendrier raccourcis, pour permettre, selon lui, de se concentrer sur des challenges plus impérieux,…

Lire l'Article

Le nouveau char britannique Challenger 3 se dévoile

En amont de la publication de la nouvelle Revue Stratégique Intégrée, de nombreuses rumeurs avaient circulé en Grande-Bretagne concernant des coupes franches de certaines capacités clés de La Défense Britannique. Parmi elles figuraient une sévère révision à la baisse du nombre de F35 commandés par la Royal Air Force, la diminution du nombre de frégate de la Royal Navy, ainsi que la suppression pure et simple des 3 bataillons de chars lourds dont dispose aujourd’hui la British Army, et qui sont équipés du char lourd Challenger 2. Finalement, le char lourd restera en service dans l’Armée Britannique, puisque 148 Challenger 2 seront progressivement portés vers…

Lire l'Article

Les Forces Américaines au Moyen-Orient en Alerte par crainte de représailles Iraniennes

Après Israël, et sans grande surprise, c’est au tour des forces armées américaines positionnées dans le Golfe persique et à proximité d’être mise en état d’alerte. En effet, selon les confidences d’un officiel américain recueillies par le site Politico.com, les Etats-Unis auraient détecté des signes avant-coureurs intrigants liés à la préparation d’attaques iraniennes, notamment de la part des milices iraniennes présentes en Irak. Le Pentagone semble prendre très au sérieux ces menaces, qu’il s’agisse de représailles concernant l’assassinat du scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh dans la banlieue de Téhéran par un groupe armé visiblement très bien entrainé et préparé, attaque attribuée par l’Iran au Mossad…

Lire l'Article

Le Royaume Uni va-t-il sacrifier sa défense sur l’autel du Covid19 ?

Depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale, la Grande-Bretagne disposaient, avec la France, des armées les plus expérimentées et les plus performantes d’Europe occidentale, s’appuyant sur une tradition militaire centenaire et une industrie de Défense performante et innovante qui aura donné naissance à de nombreux équipements et techniques qui encore maintenant, sont employés par les forces armées du Monde entier. Mais aujourd’hui, face à la crise Covid19 qui touche durement le Royaume-Uni, cette puissante composante de la Défense occidentale risque fort de se voir entamer de nombre de ses capacités, sur l’autel des économies budgétaires. En effet, dans le cadre de la Revue Stratégique…

Lire l'Article

L’US Air Force se prépare à remplacer le MQ-9 Reaper par une famille de drones de nouvelle génération

Avec son prédécesseur le MQ-1 Predator, le MQ-9 Reaper est le drone américain le plus emblématique de ces vingt dernières années. Utilisé par l’USAF et la CIA, exporté au Royaume-Uni, en Italie ou encore en France, ce drone de reconnaissance et d’attaque évoque à lui seul la nature asymétrique des conflits afghans, irakiens et africains menés par les États-Unis et leurs alliés. Or, depuis le milieu des années 2010, les forces armées américaines se retrouvent à nouveau confrontées à des menaces de haute intensité, que ce soit face à la Russie ou à la Chine. Dans un tel contexte, le MQ-9 Reaper apparaît comme un…

Lire l'Article

Des échanges d’avions entre le Charles De Gaulle et l’USS Eisenhower renforcent l’interopérabilité des marines françaises et américaines

Décidément, avec la mission Foch, le Groupe Aéronaval français (GAN) ne chôme pas. Parti de Toulon le 22 janvier avec son escorte, le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle a participé pendant trois semaines à l’opération Chammal, le volet français de la lutte contre l’État Islamique au Levant. S’en est suivi une escale très médiatisée d’une semaine dans le port chypriote de Limassol, afin de montrer l’engagement de la France aux coté de Chypre et de la Grèce face aux menaces de rétorsion turques. Ayant repris la mer le 26 février dernier direction l’Atlantique Nord, la Task Force 473 (désignation OTAN du GAN) a croisé le…

Lire l'Article

Avec l’A330 MRTT Phoenix, le Groupe Aéronaval Français renforce son efficacité en Méditerranée

A peine est-il entré en service, que le nouvel avion ravitailleur de l’Armée de l’Air, l’A330 MRTT Phoenix, démontre son plein potentiel. Ainsi, il y a quelques jours, un Phoenix effectua une mission de 14 heures pour soutenir et ravitailler les avions de combat Rafale M du porte-avions Charles de Gaulle déployé en Méditerranée Orientale, au large de la Syrie. L’utilisation combinée des deux vecteurs de puissance français a permis de démontrer non seulement l’excellente interopérabilité du nouvel appareil, dans l’environnement complexe du ciel moyen-oriental, mais également la couverture dont dispose désormais la France en matière de puissance aérienne et aéronavale en Méditerranée. Selon un…

Lire l'Article

La précision des missiles iraniens reposerait sur le système GLONASS russe

La précision des frappes iraniennes sur les bases irakiennes le 8 janvier a surpris de nombreux spécialistes de la question militaire. Selon le site israélien DebkaFile.com, spécialisé sur les questions de renseignements et de géopolitique, cette précision aurait été obtenue grâce au système de géolocalisation russe GLONASS, équivalent au système GPS Américain. En effet, selon plusieurs sites russes citants des sources miltaires, Téhéran aurait intégré ce système de géolocalisation à ses missiles balistiques, leur conférant une précision de l’ordre de 10 mètres, ce qui correspond aux constatations faites sur les photos satellites suivant l’attaque. Pour l’heure, les services de renseignement américains comme israéliens ne peuvent…

Lire l'Article

Que va faire Donald Trump face aux frappes iraniennes sur les bases US en Irak ?

Dans la nuit du 8 janvier, vers 2:00 du matin heure locale, l’Iran a mené une attaque contre la base de coalition anti-daesh en Irak d’Al-Asad et celle de l’aéroport d’Idlib, visant des infrastructures à proximité de troupes américaines à l’aide de missiles balistiques. Le nombre de missiles employés varie entre 15 et 20 selon les sources, mais au moins 10 d’entre eux ont frappé la base d’Al-Asad, et un missile le tarmac de l’aéroport d’Idlib. Il semble qu’au moins 4 missiles se seraient abimés suite à des dysfonctionnements. Pour l’heure, aucune victime, ni américaine, ni alliée, ne semble à déplorer. Cette attaque, non seulement…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR