Les simulations montrent que les essaims de drones seraient une solution pour défendre Taïwan

Si le soutien à l’Ukraine est au coeur des préoccupations stratégiques de l’exécutif américain, c’est la défense de Taïwan qui, depuis plusieurs années, donne des cauchemars aux stratèges et planificateurs des forces armées américaines. En effet, la plupart des simulations et wargames réalisés ces dernières années montre que protéger l’ile indépendante depuis 1949 d’un assaut massif lancé par l’Armée Populaire de Libération d’ici quelques années, sera une entreprise à la fois des plus difficiles et des plus périlleuses pour les forces américaines. Entre les hypothèses de frappes préventives massives contre l’ile et contre les bases militaires américaines présentes sur ce théâtre (Japon, Guam..), les capacités…

Lire l'Article

Un nouveau modèle de sous-marin nucléaire d’attaque identifié en Chine

Si toute l’attention médiatique est aujourd’hui focalisée sur les évolutions du conflit en Ukraine, les autres théâtres d’opération et d’affrontement potentiel continuent d’évoluer. C’est particulièrement le cas en Asie et sur le théâtre indo-pacifique, alors que les annonces se succèdent concernant le developpement de nouvelles capacités à Taïwan, au Japon, en Corée du Sud et surtout en République Populaire de Chine. Parmi ces révélations, la diffusion d’une photo satellite montrant un nouveau modèle de sous-marin nucléaire d’attaque chinois mérite une attention toute particulière, tant la dimension sous-marine constituera, dans les années à venir, un espace de confrontation majeur entre Pékin et le camps occidental. Jusqu’il…

Lire l'Article

Selon son chef d’état-major, l’US Navy ne peut pas s’engager sur deux fronts majeurs simultanément

Dire que la planification de l’US Navy en matière de construction navale est chaotique ces 20 dernières années tiendrait de la plus sévère litote. Entre les programmes avortés ou plus que décevants comme les destroyers Zumwalt et les Littoral Combat Ship, un budget en faible progression, et face à un effort chinois extraordinaire d’efficacité et à la renaissance de la construction navale russe, il est vrai que la suprématie navale de la marine américaine, considérée il y a encore quelques années comme inamovible, fait désormais face à des défis inédits depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. En outre, les chantiers navals américains eux-mêmes…

Lire l'Article

Le Japon veut doubler son effort de Défense et transformer sa doctrine défensive

A l’instar de la plupart des pays de la ceinture asiatique de l’Ocean Pacifique, le Japon a, ces dernières années, sensiblement accru son effort de défense, avec une hausse de 2,6% pour 2022 et un budget qui, pour la première fois, dépassait les 50 Md$. Pour autant, pour le Parti Liberal Démocrate actuellement au pouvoir, le compte n’y est pas, en particulier en prenant en considération les enseignements liés à la guerre en Ukraine. Et ce dernier de proposer, dans une document transmis au gouvernement japonais, une proposition de faire croitre le budget de la Défense nippon à 2% du PIB du pays, contre seulement…

Lire l'Article

Les Etats-Unis craignent la banalisation du « chantage à la dissuasion » russe et chinois

À peine quelques jours après l’entame des opérations militaires en Ukraine, Vladimir Poutine ordonnait de manière très médiatique à son chef d’Etat-Major et son ministre de La Défense de mettre en état d’alerte avancé les forces stratégiques russes, en réponse au premier train de sanction venu des Etats-Unis et d’Europe contre la Russie en réponse à cette agression. Depuis, Moscou a répété à plusieurs reprises ses menaces stratégiques pour tenter d’empêcher les occidentaux de s’immiscer dans le conflit en cours, et d’apporter un soutien croissant aux ukrainiens. Si cela n’a pas empêché les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et nombre de pays européens de livrer des armements…

Lire l'Article

L’US Navy veut supprimer 5 escadrons d’avions de guerre électronique EA-18G Growler

Depuis le retrait des derniers EF-111A Raven de l’US Air Force en 1998, l’US Navy est la seule force aérienne américaine disposant d’une flotte de chasseurs tactiques dédiés à la guerre électronique et la suppression des défenses anti-aériennes adverses, initialement sur EA-6B Prowler, puis, à partir de 2011, sur EA-18G Growler, une version du F/A 18 F Super Hornet spécifiquement pour cette mission. Pour autant, les besoins du Pentagone pour ce type de mission n’ont pas disparu avec le retrait des EF-111A, et les F-16C/D équipés de missiles HARM ne suffisaient pas a assurer les missions d’escorte des forces aériennes en zone contestées. C’est la…

Lire l'Article

L’US Navy propose 3 options pour le devenir de sa force navale

Depuis de nombreuses années, la planification de l’US Navy en matière de construction navale est pour le moins chaotique, avec des plans et des objectifs successifs divergents, parfois même contradictoires. Le sujet est d’ailleurs l’objet d’une opposition féroce entre les sénateurs et représentants républicains, partisans d’une flotte massive, et leurs homologues démocrates qui souhaitent maintenir le budget de la Défense sous controle. Au delà des ambitions parfois fantaisistes présentées ces dernières années, et des nombreux bras de fer ayant opposé le Pentagone aux parlementaires américains notamment au sujet du retrait de certains bâtiments, il était donc nécessaire pour l’US Navy de presenter une stratégie cohérente…

Lire l'Article

Les nouveaux missiles anti-navires hypersoniques chinois changent la donne dans le Pacifique

La Chine aurait-elle ravi la politesse à la Russie en déployant un missile hypersonique anti-navire à bord de ses nouveaux destroyers lourds Type 055 ? C’est en tout cas la question qui se pose suite à la publication de photos montrant le tir d’un missile identifié comme YJ-21 à partir d’un de ces navires, laissant supposer que le missile pourrait être effectivement en service, ou tout au moins en phase de test avancée. Comme si cette seule nouvelle ne suffisait pas, de nouvelles photos ont été diffusées montrant un bombardier naval à long rayon d’action H-6N emportant lui aussi un missile balistique anti-navire, que les…

Lire l'Article

Le programme de Réacteur Nucléaire transportable Pele du Pentagone prend son essor

Chaque jour, le Pentagone consomme, pour ses forces armées, 50 millions de litre de carburant, et ce chiffre pourrait plus que doubler en cas d’engagement majeur. Outre les couts exorbitants que représentent une telle consommation même pour un pays producteur de pétrole comme les Etats-Unis ,et l’impact de plus en plus problématique pour les quelques 100 millions de kg de CO2 rejetés chaque jours dans l’atmosphère, cette dépendance constitue également un casse-tête logistique permanent pour les forces américaines déployées hors du territoire, alors même que la Guerre en Ukraine a démontré l’immense vulnérabilité des chaines logistiques face aux systèmes d’armes modernes et à une infanterie…

Lire l'Article

La DARPA a testé avec succès un second modèle de missile de croisière hypersonique

Lorsqu’en mars 2018, Vladimir Poutine annonça que le missile balistique aéroporté hypersonique Kinzhal entrerait bientôt en service, l’ensemble des forces armées occidentales comprirent que cette nouvelle technologie deviendrait rapidement un impératif opérationnel, et que dans ce domaine, elles avaient laissé à la Russie, mais également à la Chine qui présenta l’année suivante son propre missile hypersonique DF17, une avance bien trop importante. Si les européens, à leur habitude, réagirent avec la vélocité d’un holothurie, les japonais, australiens, sud-coréens et surtout les Etats-Unis, réagirent avec vitesse et determination, mettant rapidement en oeuvre des programmes visant à se doter au plus vite de ce type d’armement. L’un…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR