Pour ses chasseurs Typhoon, l’Allemagne se dote de radars AESA fabriqués par Hensoldt, au détriment des programmes européens

Le 17 juin, le gouvernement allemand a annoncé avoir accepté de financer la fourniture de radars à antenne électronique active (AESA) destinés à moderniser la flotte actuelle de 110 avions de combat Eurofighter Typhoon en service dans la Luftwaffe. Si Airbus se chargera de l’intégration des nouveaux radars AESA à bord des avions de chasse, c’est l’électronicien allemand Hensoldt qui récupérera la plus grosse charge de travail, avec une part d’environ 1,5 milliards d’euros. Hensoldt sera en effet responsable du développement et de la production de ce nouveau radar, qui devrait améliorer drastiquement les performances au combat du Typhoon. A travers ce contrat, l’Allemagne est…

Lire l'Article

Retrait des P-3C Orion allemands: une menace pour le programme franco-allemand MAWS

Comme nous l’apprend Naval News, toujours extrêmement bien informé sur les questions navales, le Ministère de la Défense allemand vient d’annoncer qu’il mettait fin au programme de modernisation des huit avions de patrouille maritime P-3C Orion en service dans la marine allemande. Considéré comme étant trop coûteux et trop risqué, ce programme de modernisation devrait rapidement laisser place à l’acquisition de nouveaux avions de patrouille maritime. La décision de retirer les Orion en 2025 au plus tard, plutôt qu’à partir de 2035, pourrait cependant avoir de très graves conséquences sur le programme MAWS (Maritime Airborne Warfare System) mené conjointement par la France et l’Allemagne. En…

Lire l'Article

Taïwan : l’avion d’entrainement avancé T-5 Brave Eagle réalise son premier vol

En septembre dernier, l’avionneur taïwanais AIDC présentait son nouvel avion d’entrainement avancé, le T-5 Brave Eagle. Il y a deux jours, le premier prototype du Brave Eagle réalisait donc son premier vol, parfaitement en phase avec le calendrier de développement annoncé l’année dernière. Si l’avion se comporte comme prévu, quelques appareils de présérie devraient être produits à partir de novembre 2021. En 2023, AIDC lancera la production de série à pleine cadence, et 66 exemplaires devraient être livrés à la force aérienne taïwanaise, ou Republic of China Air Force (ROCAF), d’ici à 2026. Dérivé de l’avion de combat taïwanais F-CK-1 Ching Kuo, lui-même inspiré du…

Lire l'Article

Défense: le projet de relance de la filière aéronautique réserve de bonnes et de mauvaises surprises

L’affaire avait été annoncée assez tôt durant la crise du Covid-19 : les Armées françaises seront mises à contribution pour relancer l’économie nationale. Le Ministère des Armées est en effet un des plus gros investisseurs français, et achète principalement des équipements conçus et fabriqués en France et en Europe. C’est particulièrement le cas du secteur aéronautique, qui a fait l’objet de déclarations gouvernementales dans la journée d’hier. Si la filière aéronautique devrait disposer d’un plan de relance de 15 milliards d’euros, près de la moitié sera consacré au soutien de l’activité de Air France/KLM, qui alimente une grande partie du secteur aéronautique civil. Plusieurs milliards seront…

Lire l'Article

L’Inde lance le développement d’un nouvel avion de combat embarqué, complexifiant encore ses perspectives de modernisation

L’Inde est connue pour la complexité et la lenteur de ses programmes aéronautiques de défense. Dans un précédent dossier, nous sommes notamment revenu sur l’incroyable feuilleton MRCA, qui promet depuis plus de vingt ans de moderniser la force aérienne indienne et qui pourrait encore connaître plusieurs années de retards catastrophiques. Dans un tel contexte, l’Indian Navy était plutôt apparue comme un bon élève ces dernières années, avec des achats d’aéronefs pertinents et des livraisons relativement rapide, y compris pour les hélicoptères et les avions de patrouille maritime. Malheureusement, la croissance rapide de l’aéronavale indienne a fini par entrainer irrémédiablement l’Indian Navy dans les maelstroms politiques…

Lire l'Article

Alors que l’Eurodrone stagne, l’US Air Force prépare le successeur du célèbre MQ-9 Reaper

En mars dernier, le responsable des acquisitions de l’US Air Force, Will Roper, avait annoncé devant le Congrès américain que l’USAF souhaitait arrêter la production de drones MQ-9 Reaper à partir de 2022. Comme nous l’avions expliqué dans un article détaillé à l’époque, cet arrêt prématuré des livraisons de Reaper devrait permettre de financer une nouvelle famille de drones plus ou moins complexes capables de reprendre à la fois les missions ISR (renseignement, surveillance, reconnaissance) et les opérations de frappe au sol actuellement dévolues aux Reaper, tout en étendant le spectre des missions pouvant être confiées à des systèmes aériens non-pilotés (UAS). Aujourd’hui, un premier…

Lire l'Article

Suite au départ de Boeing, Embraer cherche de nouveaux partenaires pour commercialiser son avion de transport C-390 Millenium

Depuis plus d’un an, Boeing enchaîne les revers à la fois dans le domaine spatial (échec du premier tir du CST-100 Starliner), civil (interdiction de vol du 737 Max) et militaire (avec les déboires à répétition du KC-46). La pandémie de coronavirus et ses conséquences désastreuses sur le transport aérien n’ont fait que rajouter des difficultés supplémentaires au géant américain de l’aéronautique. En conséquence, l’entreprise de Chicago a décidé de manière assez abrupte de mettre fin à son projet de joint-venture avec l’avionneur brésilien Embraer. Le sujet avait été traité abondamment dans un précédent article, qui détaillait le divorce entre Boeing et Embraer et les…

Lire l'Article

Vers un remplacement des missiles Crotale-NG dans l’Armée de l’Air française ?

Dans un précédent article, nous sommes revenus sur les déclarations du Général Lavigne, chef d’état-major de l’Armée de l’Assemblée Nationale, le 6 mai dernier. Dans le cadre de la crise sanitaire et économique actuelle, les armées françaises seront mobilisées pour participer à la relance économique du pays. Pour l’Armée de l’Air, cela passera principalement par la commande de nouveaux hélicoptères de manœuvre et par l’accélération des livraisons d’avions de combat et d’avions de transport et de ravitaillement. Néanmoins, le général Lavigne a également évoqué la possibilité de moderniser certains autres équipements de l’Armée de l’Air. Les systèmes de défense sol-air à courte portée (SHORAD) de…

Lire l'Article

Covid-19 : l’Armée de l’Air renonce à ses hélicoptères lourds, mais pas à la modernisation de ses capacités

Il y a quelques mois, la confirmation par Aviation Week que l’Armée de l’Air française était prête à louer puis à acquérir des hélicoptères lourds CH-47 Chinook avait fait grand bruit. Il faut dire que les besoins en hélicoptères de transport de gros tonnage est énorme, notamment pour le soutien aux opérations françaises en Afrique. Avec l’acquisition d’un petit nombre de CH-47, la France n’aurait alors plus été dépendante des hélicoptères déployés par ses alliés, comme le Royaume-Uni ou le Danemark. Malheureusement, c’était à prévoir, la crise économique post-coronavirus va très probablement conduire au report ou à l’annulation de ce programme. Cependant, pour le chef…

Lire l'Article

Le chasseur léger LCA Tejas est enfin pleinement opérationnel dans l’Indian Air Force

Il y a deux mois, nous avons évoqué le premier vol d’un avion de combat léger (Light Combat Aircraft) Tejas au standard FOC, représentative des avions au standard opérationnel final. Produit en Inde par HAL, le Tejas est un avion de combat léger dont le développement a connu de très nombreux retards et surcoûts, limitant aujourd’hui son impact opérationnel au sein de l’Indian Air Force. Ainsi, la force aérienne indienne n’a pour l’instant commandé que 40 Tejas Mk1. Les vingt premiers sont déjà en escadrons et opèrent selon un standard IOC qui ne couvre qu’une petite partie des missions dévolues à l’avion, et qui limite…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR