4 raisons pour accélérer le calendrier des programmes SCAF et MGCS

Alors que la coopération franco-allemande autour des programmes d’avion de combat de 6ème génération SCAF et de celui de char de combat de nouvelle génération MGCS semblait destinée à rejoindre la très longue liste des coopérations industrielles de défense avortées, le Ministre des Armées, Sebastien Lecornu, et la Ministre allemande de La Défense, Christine Lambrecht, ont annoncé lors d’une conférence de presse conjointe la semaine dernière, que ces programmes iront à leur terme, laissant supposer que l’exécutif de part et d’autre du Rhin entendait désormais reprendre la main sur la conduite de ces programmes. Cette volonté politique réaffirmée et déterminée, mais également le contexte géopolitique…

Lire l'Article

Quels sont les 4 piliers qui feront de la Chine la super-puissance militaire mondiale en 2035 ?

Avec 2 millions de soldats, moins de 3000 chars modernes, un milliers d’avions de combat de 4ème génération et seulement 2 porte-avions et une trentaine de destroyers, les armées chinoises sont, sur le papier du moins, loin de représenter un adversaire potentiel hors de portée des Etats-Unis, et encore moins du camp occidental dans on ensemble. Pourtant, la construction militaire entreprise par Pékin depuis une trentaine d’années est aujourd’hui l’obsession des miltaires et stratèges américains, au point que l’ensemble des évolutions materiels et doctrinaux entrepris outre-atlantique ces dix dernières années, ne visent qu’à contenir la montée en puissance des armées chinoises. En effet, au delà…

Lire l'Article

KAI présente une maquette prometteuse de la version navale de son chasseur KF-21 Boramae

Alors que tout portait à croire il y a quelques semaines que Seoul avait abandonné l’idée de se doter d’un porte-avions, les déclarations du chef d’Etat-Major sud-coréen, le général Kim Seung-kyum, le 19 septembre, donnèrent un nouvel éclat à cette ambition. Non seulement le programme n’était pas abandonné, mais Séoul envisagerait désormais de se doter d’un navire plus imposant, de l’ordre de 60.000 tonnes, avec la possibilité de s’appuyer sur un partenaire étranger pour réaliser le bâtiment. En outre, là ou le CVX initial devait mettre en oeuvre 16 F-35B américains, le nouveau navire sud-coréen pourrait, quant à lui, emporter une version navale du nouveau…

Lire l'Article

Les armées US préparent leur évolution vers la guerre des drones avant 2030

L’emploi de drones militaires n’est pas un sujet récent. Déjà, pendant la seconde guerre mondiale, des tentatives de transformation de certains avions de chasse et bombardiers furent menées, ainsi que d’employer des systèmes télécommandés pour mener des reconnaissances à courte portée. Durant la guerre du Vietnam, les forces américaines employérent fréquemment des drones pour mener certaines missions de reconnaissance risquées, ou pour amener les défenses anti-aériennes nord vietnamiennes à se révéler. Mais la première armée qui fit un usage intensif et coordonné des drones au combat fut l’armée de l’air israélienne qui, en 1982 lors de l’opération Paix en Galilée, employa intensément des drones pour…

Lire l'Article

Vente de sous-marins français à l’Australie : une hypothèse plus crédible qu’il n’y parait

Lorsqu’en septembre 2021, les autorités australiennes annoncèrent l’annulation du programme SEA 1000 portant sur la conception et la fabrication locale de 12 sous-marins d’attaque à propulsion conventionnelle de la classe Attack par le Français Naval Group, les relations entre Paris et Canberra semblaient avoir été détériorées pour longtemps. Pourtant, moins d’un an plus tard, la presse française comme australienne évoque, sans grande conviction il est vrai, la possibilité pour la France de proposer à l’Australie la vente de 4 sous-marins de sorte à permettre à la Royal Australian Navy de disposer d’une solution intérimaire entre le retrait des 6 sous-marins de la classe Collins en…

Lire l'Article

Le futur porte-avions sud-coréen pourrait être bien plus imposant que prévu, et doté de catapultes

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le programme de porte-avions sud-coréen ne manque pas de rebondissements. En octobre 2019, le chef d’Etat-major sud-coréen, le Général Park Han-ki, annonçait que l’administration du Président Moon Jae-In avait avalisé la construction de deux porte-aéronefs de 30.000 tonnes capables de mettre en oeuvre des avions de combat F-35B, version à décollage et atterrissage vertical ou court du célèbre appareil de Lockheed-Martin, notamment mise en oeuvre par l’US Marines Corps mais également la Royal Air Force, les forces aériennes d’autodéfense nippones et l’aéronautique navale italienne. Un an plus tard, en 2020, il n’était plus question de 2 porte-aéronefs…

Lire l'Article

Lockheed-Martin a livré un laser à haute énergie de 300 Kw au Departement de la Défense US

Les armes à Energie Dirigée constituent, aux yeux du Pentagone et des armées américaines, la solution privilégiée pour répondre aux évolutions des menaces aériennes, en particulier pour ce qui concerne les drones de toute tailles et les missiles de croisière. Dans le cadre du programme Indirect Fires Protection Capability – High Energy Laser, ou IFPC-HEL, l’industriel Lockheed-Martin vient de livrer un laser d’une puissance de 300 Kw au departement de La Défense. Ce laser prendra part aux expérimentations dans le cadre du programme IFPC-HEL d’ici la fin d’année, et constitue l’aboutissement d’un effort unité en 2019 pour se doter d’un laser à haute énergie de…

Lire l'Article

4 arguments en faveur du developpement d’un nouveau chasseur Mirage français

Qu’il arrive ou non à son terme, le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF rassemblant l’Allemagne, l’Espagne et la France, ne pourra voir le jour avant la fin des années 2040, et même probablement au début des années 2050, de l’aveu même d’Eric Trappier, Pdg de Dassault Aviation. Il faut dire que pour l’avionneur français, mais également pour son homologue allemand Airbus DS, cette nouvelle date est loin de manquer de sens. C’est en effet en 2050 que le remplacement d’une majorité des Rafale et Typhoon, mais également des F-35A vendus récemment, commencera à être envisagé. Or, le Next Generation Fighter du SCAF…

Lire l'Article

La Rusticité redevient un atout pour les équipements de Défense

La technologie ou la masse ? Cette question a été au coeur des efforts de planification de l’ensemble des armées majeures dans le monde ces 50 dernières années, chacun de ces attributs ayant ses points forts et ses points faibles. Ainsi, la technologie accroit sensiblement l’efficacité et la polyvalence des équipements, tout comme leur survivabilité, mais induit une augmentation des couts de conception et de production non linéaire, et parfois des impasses opérationnelles, comme ce fut le cas pour plusieurs grands programmes américains ces dernières décennies comme les destroyers Zumwalt, les Littoral Combat Ship et le programme GCV de l’US Army. A chaque fois, ces…

Lire l'Article

Pour l’US Air Force, c’est désormais F-35 toutes !

Il y a tout juste 3 ans, sous l’impulsion du directeur des acquisitions de l’époque, le Dr Will Roper, l’US Air Force s’engageait dans une approche industrielle très audacieuse, basée sur des programmes courts et limités, davantage de compétition entre les industriels, ainsi que des cycles de vie raccourcies pour ses materiels volants. Ce modèle avait par ailleurs séduit l’état-major américain, qui y voyait le moyen de résoudre ses problèmes de couts relatifs concernant la mise en oeuvre d’une flotte de F-35 au delà de 1200 unités, en s’appuyant sur des appareils moins évolués mais aux performances plus adaptées comme le F-15EX de Boeing, ou…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR